Extrait de l'oeuvre de Vassula " La vraie vie en Dieu",
© Copyright Vassula Rydén
Distribution : Editions du Parvis, CH-1648 Hauteville / Suisse

cahier précédent
← ←  table d'ensemble
Mise en page :     97.12.14 18:30
Association La Vraie Vie en Dieu
tlig-ch@tlig.org
cahier suivant

 

 

CAHIER 35

 

 

Patmos, 26 juillet 1989

 

(A l'intérieur de la grotte de l'Apocalypse, à l'endroit même où se tenait le scribe pour écrire, j'ai posé mon cahier et reçu le Message du Seigneur.)

- Seigneur ?

- Je suis, ne doute jamais. Je Suis avec vous maintenant et jusqu'à la fin des temps et pour toujours.

- Seigneur ?

- Je Suis. L'Amour est près de vous, n'ayez pas peur ; venez ; tout ce que Je demande de vous est l'Amour, un retour d'Amour. Ma Paix est la vôtre ; prenez Ma Paix pour que vous puissiez la donner aux autres. Cessez de faire le mal. Unissez-vous ! unissez-vous ! unissez-vous et soyez un comme Moi et le Père sommes Un et le Même 1. Paix... Paix, venez et faites la paix avec Moi. L'Amour vous appelle maintenant.

Ι Χ Θ Υ Σ  

 

 

Rhodes, 28 juillet 1989

 

- Seigneur ?

- Je suis. Ma petite, réalise comment Je suis Présent.

- T'entendrai-je, mon Seigneur ?

- Ma petite, Je veux que tu M'entendes et que tu sentes Ma Présence. Laisse Mon Doigt reposer sur toi ; permets à Mon Esprit de respirer en toi.

- O Seigneur, comme je ne mérite pas tout cela !

- Sois un avec Moi... Comme Je t'aime, Moi le Seigneur ! Vois-tu ? Mon Sacré Coeur est ouvert et celui qui veut y entrer est le bienvenu. Vous êtes tous libres de choisir. Si vous choisissez Mon Sacré Coeur, Je vous comblerai, Je vous laisserai vivre dans Ma Lumière ; vous absorberez de Moi ; Je vous nourrirai, ensuite Je vous demanderai si vous êtes désireux de partager avec Moi. Comme un Epoux et une Fiancée 2, nous partagerons et Je vous renouvellerai entièrement avec Mon Amour.

- Seigneur, fais que chacun revienne à Toi. Renouvelle notre génération, comme dans les temps passés.

- Alors venez, revenez à Moi. Je ne vous rejette pas, Moi. Je suis tout Miséricordieux et plus Compatissant que jamais ! Reconnaissez vos péchés, repentez-vous et soyez Miens.

Je-Suis-Celui-Qui-Sauve, Je suis votre Rédempteur, Je suis la Sainte Trinité, tout en Un 3. Je suis l'Esprit de Grâce et quoique votre génération se nomme elle-même Sans-Père, Je suis prêt à pardonner, à oublier et à accueillir de nouveau tous ceux qui ont apostasié. Mon Saint Esprit de Grâce est prêt à vous élever et à vous renouveler. Pourquoi continuer à réduire vos terres en déserts ? N'êtes-vous pas fatigués d'avoir à vivre dans la désolation ? Retournez à Moi, soyez l'un de ceux qui ont cherché Mes Puits et qui les ont trouvés. Je vous renouvellerai avec Ma Perfection, avec Ma Beauté, avec Ma Gloire. J'entends vous élever dans la perfection afin que votre âme vive.

Je désire parler à Mes enfants bien-aimés 4. Je les aime et Mon Amour pour eux est éternel. Je les ai appelés pour leur montrer Mon Coeur et ils M'ont entendu. Ils ont entendu Mon Cri de Ma Croix. J'ai toujours désiré séduire leur âme, puisqu'ils sont Mes enfants. J'ai désiré cette intimité avec Moi depuis le commencement des temps, et de toute éternité J'ai désiré qu'ils M'aiment et M'adorent, Moi leur Dieu. Viens, Je désire leur rappeler comment Je peux Me manifester de différentes façons, et dans des âmes dévouées, révélant Mes secrets, révélant Ma Sagesse. Je souhaite qu'ils apprennent à discerner ce qui vient de l'Esprit de ce qui vient de leur subjectivité. Depuis le commencement, Je n'ai jamais cessé de leur conseiller de regarder Mes Lèvres. Le manque de discernement produit des fruits immatures, de la folie, de la présomption ; il ne peut qu'aggraver leurs coeurs. Je les ai arrachés à leur léthargie, afin qu'ils puissent vivre et J'ai attendu cette Heure avec tant d'impatience. Avec Moi, ils apprendront. Comprenez comment oeuvre Mon Esprit. Je vous aime tous et Je ne désire pas vous voir sombrer dans la folie. Je ne désire pas que vous soyez égarés par votre propre subjectivité. Soyez humbles, restez petits et laissez-Moi vous nourrir de la façon que J'ai choisie. Je ne cesserai jamais de veiller sur vous. Moi le Seigneur, Je vous donne Mes Bénédictions, Mon Amour et Ma Paix.

 

 

Rhodes, 29 juillet 1989

 

(J'ai couru vers le Seigneur juste un instant.)

- L'Amour est près de toi. Reste petite afin que Mon Esprit puisse grandir en toi. Je Suis la Vérité, la Vie et le Chemin. Glorifie-Moi en M'aimant.

 

 

Rhodes, 30 juillet 1989

 

(La lecture du jour est tirée de l'épître aux Colossiens : Col 2.1-15. C'était après ma rencontre avec un homme qui appartient à l'Eglise Pentecôtiste. Il a dit que tous les Messages étaient très beaux mais que c'est sûrement le démon qui est intervenu en prenant le nom de notre Mère ! Il a dit que le démon sera celui qui unira les Eglises ! Il est étonnant de voir à quel point Satan peut égarer les braves gens...)

 

- Seigneur ?

- Je suis. Aie Ma Paix, Ma Paix est à toi. En vérité, ne te laisse pas tromper par la philosophie rationnelle et par les enseignements erronés. Accomplis ta mission pour Ma Gloire et répète toutes ces choses que Je t'ai enseignées. Je Suis la Sagesse et ton Educateur ; de Mes Propres Lèvres tu apprends. Répète après Moi ces paroles :

Seigneur, prends-moi en âme,
prends-moi en esprit.
Mon Seigneur Jésus, prends mon coeur,
tout T'appartient.
Ton Amour est meilleur que la vie elle-même.
Je mets mon espérance en Toi.
Amen.

Petite, l'Amour restera toujours près de toi. Te souviendras-tu toujours Qui est ton Rédempteur ? Le Ciel est en deuil jour et nuit à cause de ces hérésies qui ont infiltré Mon Corps, hérésies qui dévorent Mon Corps. Comme un cancer, elles se développent à l'intérieur de Mon Corps. Leur levain s'est infiltré dans Mon Pain... Je te dis le plus solennellement que ces gens porteront le poids de leurs fautes et des fautes de ceux qui les suivent. Ce sera aussi grave que les fautes de leurs ancêtres qui adoraient Baal. Fleur, souviens-toi de Ma Sainte Présence. Mes Yeux ne se détachent jamais de toi. Viens. Nous ?

- Pour toujours.

 

 

De retour en Suisse, 4 août 1989

 

(La nuit dernière, au moment où je m'éveillais au milieu de la nuit, j'ai réalisé que le Saint Esprit priait le Credo pour moi. Je suivis la Voix qui en était au milieu de la prière et la terminai. Plus tard au cours de la nuit, je m'éveillai à nouveau et pris conscience que la Voix de l'Esprit Saint priait la prière à Saint Michel. Je m'étais éveillée en plein milieu de la prière... je la terminai en compagnie du Saint Esprit. Celui-ci prie en moi sans cesse, même quand je dors.)

 

- Mon Seigneur et mon Dieu, Sacré Coeur de Jésus, est-ce Ta Volonté que (...). Ce sera pour ceux qui T'aiment. S'il-Te-plaît, donne-moi Ta réponse par Ta Parole.

(Plus tard, le Seigneur m'indiqua le passage suivant de l'épître aux Colossiens : Col 3.1-4.)

- Je vais l'écrire :

" Puisque vous avez été ramenés à la vraie vie avec Moi, vous devez rechercher les choses qui sont dans le ciel, où Je suis, assis à la main droite de Dieu. Que vos pensées ne soient que pour les choses célestes, non pour les choses qui sont sur la terre, parce que vous êtes morts et que maintenant la vie que vous avez est cachée avec Moi ; mais lorsque Je serai révélé - et Je suis votre vie - vous aussi serez révélés dans toute votre gloire avec Moi " car tout le bien que vous faites en Mon Nom Me glorifie. Je suis Amour. Nous ?

- Oui, nous.

- Nous ?

- Oui, Sainte Mère, nous.

 

- Seigneur ! S'il-Te-plaît, aide-moi à savoir où j'en suis, parce que comme il en est maintenant, je sens le sol se dérober sous moi. Tu T'es assuré que personne ne serait mon directeur spirituel, et que ce n'est que de Toi que je recevrai de sains enseignements et conseils. Toutefois, maintenant, face au grand problème auquel je suis confrontée, mon coeur souffre de ne pas savoir que faire. Tu as dit que Tu interpréteras la discipline à la perfection et que Tu proclameras la Connaissance avec précision. En ce moment, je suis rudement bousculée parce que j'ai essayé de mettre en garde et de reprendre quelqu'un. J'ai besoin de Ton Conseil. D'abord je T'implore, Père, de me dire si j'avais tort. Rassure-moi en me confirmant, par Ta Parole, Ta réponse à ma question. Ensuite parle-moi, mon Seigneur.

- Prends pour norme les saines paroles que tu as entendues de Moi, dans la foi et l'amour qui sont en Moi. Tu as été chargée de veiller sur quelque chose de précieux ; garde-le avec l'aide de Mon Saint Esprit qui vit en chacun de vous (2 Tm 1.13-14). Vassula, laisse-Moi écrire également ceci : tu dois vivre ta vie entière selon la voie que tu as reçue de Moi ton Seigneur ; tu dois être enracinée en Moi, édifiée sur Moi et maintenue solidement par la foi qui t'a été enseignée, et débordante d'actions de grâce. Assure-toi que nul ne te piège et te prive de ta liberté par quelque philosophie de seconde main, vide, rationnelle, basée sur les principes de ce monde au lieu d'être basée sur Moi le Christ.

 

(Je veux également demander conseil à notre Sainte Mère.)

- Sainte Mère du Perpétuel Secours, viens à nouveau me secourir comme aux temps de la persécution. Intercède pour moi, je me sens misérable de ne pas savoir si j'ai eu tort de corriger cette personne. Peut-être ai-je été trop rude ? Ou ai-je eu tort ? Je T'en prie, conseille-moi selon la Parole divine, quand j'ouvrirai la Bible.

(Ouvrant alors la Sainte Bible, je suis tombée sur l'épître aux Philippiens (Ph 4.4-5), et j'ai lu : " Je veux que vous soyez heureux, toujours heureux dans le Seigneur ; je le répète : ce que je veux est votre bonheur. Que votre tolérance soit évidente à chacun. Le Seigneur est très proche ".)

- Merci, Sainte Mère ; conseille-moi toujours ; je dépends de Tes conseils.

(Notre Sainte Mère m'a donné à lire trois autres passages de la Sainte Bible afin de m'encourager. Ce sont les suivants :)

" Alors, quant à toi, prêche le comportement qui s'accorde à la saine doctrine. " (Tt 2.1)

" Que personne ne te méprise parce que tu es jeune, mais sois un exemple pour tous les croyants, par la manière dont tu parles et te comportes, et par ton amour, ta foi et ta pureté. " (1 Tm 4.12)

" ... votre zèle a été un stimulant pour beaucoup d'autres ... "(2 Co 9.2)

 

- Seigneur ?

- Je suis. Mes enseignements sont sains, aussi ne t'inquiète pas ; préoccupe-toi de ceux qui remplacent le bien par le mal, et insinuent qu'ils font le bien quand en réalité ils font le mal. Préoccupe-toi des dispersions et des divisions dans Mon Eglise ; préoccupe-toi de ceux qui ignorent les Oeuvres de l'Esprit, car sur eux Je déverserai Ma colère, ils sont la cause de la chute de Mes enfants.

- Mon Seigneur,
ne cache pas Ta Sainte Face à ceux qui T'aiment,
incline-Toi jusqu'à nous et viens à notre secours.
Reviens à nous, retourne à nous. Hâte Ton Retour !
Que Tes enfants voient ce que Tu peux faire pour eux,
qu'ils voient Ta Gloire !

- Prie et répare, amende pour les péchés et l'iniquité de cette ère, J'ai besoin d'âmes-victimes. Par l'amour, ranime cette ère morte. Bien que tu ne sois rien, tu peux apaiser Ma Justice en M'aimant, Me glorifier en M'aimant. Souviens-toi comment J'ai conduit ton âme vers la sainteté. Bien-aimée, viens à Moi. Pourquoi regarder ailleurs ? Sois prudente, Ma fille, avec les paroles, avec les ragots, avec les remarques. Remplace-les tous par le silence, Mon Silence.

Ι Χ Θ Υ Σ  

 

(Padre Pio :)

- Sono con te, Padre Pio, ricordatelo sempre 5.

 

 

7 août 1989

 

- Seigneur ?

- Je suis. Regarde autour de toi et comprends. Ma Parole t'est donnée ; reconnais Mes Signes et n'aie pas peur. Bénie, Je reste en toi à cause de ton néant ; Je t'ai libérée de tes chaînes ; ne permets à personne 6 de te piéger. Souviens-toi, J'ai déversé sur toi connaissance et discernement, bien-aimée. Que personne ne t'abuse, Ma petite. Je lui 7 accorde Ma Paix et Mon Amour ; bénis-le et pardonne-lui comme Moi le Seigneur, Je lui ai pardonné. Ma Vassula, J'ai dit que tout ce que Je t'ai donné l'a été pour servir Mes intérêts. Manger directement de Moi était fait pour embellir ton âme. Demeure dans Ma faveur, demeure dans Mes Bras. Moi le Seigneur, Je te garantis que Je ne te ferai jamais défaut. Par ta discipline, ils te considéreront rude, ils te contrediront parce que Mes Voies ne sont pas leurs voies 8, mais ces gens se débattront seulement contre le courant d'un fleuve. Sois en Paix, Ma fille, Je te bénis.

  Ι Χ Θ Υ Σ  

 

 

9 août 1989

 

- Seigneur ?

- Je suis. Ecoute-Moi.

 

(Message pour la réunion de prière du 18 août en la chapelle catholique de Caux, au-dessus de Montreux, Suisse.)

- Mes bien-aimés, Je suis Saint et Je vous prépare à marcher dans le Chemin de la Sainteté.

Mes petits enfants, rappelez-vous de ne pas vous attacher aux biens terrestres. Accrochez-vous à tout ce qui vient d'En Haut, qui est céleste et saint.

Je suis Saint et puisque vous êtes Mes enfants, Je désire que vous viviez dans la sainteté. Considérez Mon Nom comme Saint. Sanctifiez Mon Nom.

Miens, venez à Moi et trouvez-Moi dans le silence. Sentez-Moi... Ouvrez-vous entièrement à Moi, et lorsque vous le ferez, Je commencerai alors à vous cultiver avec une grande joie. Je déverserai sur vous des enseignements et J'élèverai votre âme vers Moi, l'embellissant.

Je suis le Rappel Constant de Ma Sainte Parole. Je suis la Discipline et la Sagesse. Je suis le Seul et l'Unique Qui élève tous ceux qui s'abandonnent à Moi. Vivez dans Ma Lumière et trouvez votre abri sous Mes Ailes. Mangez de Moi. N'essayez pas de rompre prématurément votre cordon ombilical. Permettez-Moi de vous préparer pleinement et de nourrir votre âme jusqu'à la maturité et à la perfection, afin que vous puissiez vivre. Ne vous détournez pas de Moi, marchez avec Moi. Tout au long du jour et tout au long de la nuit, J'appelle toujours et encore tous ceux qui errent dans ce désert, Me cherchant.

Viens, toi qui erres encore dans ce désert en disant : " J'ai cherché mon Rédempteur, mais je ne L'ai pas trouvé. "

Trouve-Moi, Mon bien-aimé,
dans la pureté de coeur,
en M'aimant sans intérêt personnel ;
trouve-Moi dans la sainteté,
dans l'abandon que Je désire de toi ;
trouve-Moi en observant Mes commandements ;
trouve-Moi en remplaçant le mal par l'amour ;
trouve-Moi dans la simplicité de coeur ;
ne pèche plus ; cesse de faire le mal ;
apprends à faire le bien ;
recherche la justice ;
aide l'opprimé ;
que ce désert et cette aridité exultent ;
que ta tiédeur s'embrase en une flamme ardente ;
renonce à ton apathie et remplace-la par la ferveur.

Fais toutes ces choses pour que tu puisses dire : " J'ai cherché mon Rédempteur et je L'ai trouvé. Il était près de moi tout le temps, mais dans mon obscurité je n'ai pas réussi à Le voir. O Gloire à Dieu ! Béni soit notre Seigneur. Comment ai-je pu être aussi aveugle ? "

Je te rappellerai ensuite de garder et chérir Mes Principes, afin que tu puisses vivre.

O venez à Moi, vous tous, bergers, qui vous vous êtes égarés loin de la Vérité. Comment pouvez-vous prétendre n'avoir laissé aucun chemin d'illégalité ni aucune ruine inexplorés ? Comment pouvez-vous vous vanter d'avoir traversé des déserts sans aucune piste ? A quoi l'orgueil et l'arrogance ont-ils servi à Mon troupeau ? Oui, où est maintenant le troupeau qui faisait votre fierté ? Pouvez-vous, à présent, dire que vous avez gouverné avec droiture ? Vous êtes-vous jamais demandé sincèrement si vous vous êtes comportés comme Moi le Berger J'aurais voulu que vous vous comportiez ? Alors écoutez-Moi, comprenez et prenez ces paroles comme un avertissement, vous qui avez échangé votre houlette de berger contre un sceptre de Mensonge, et qui avez des milliers d'âmes sous votre gouverne.

N'était-ce pas Moi qui ai soulagé vos épaules du fardeau ? N'était-ce pas Moi qui ai expié pour vous ? Aurais-Je pu continuer à vous voir manger le pain des larmes ? Tout ce que J'ai fait, l'a été pour vous soulager et pour venir à votre secours et, avec une grande tendresse, Je vous ai nommés Mes bergers.

Il reste peu de temps, maintenant. Je vous donne des Merveilles et des Signes et Je remplis les cieux de Prodiges. Je vous donne avertissement sur avertissement. Je vous donne de Grands Signes de Mon Amour et de Ma Miséricorde, mais vous les ignorez... Votre coeur est-il prêt à Me recevoir aujourd'hui ? Votre bouche est-elle prête à parler et à reconnaître Mon Esprit de Grâce que Je déverse sur vous en ces jours ? Vos yeux sont-ils désireux de voir ? Vos oreilles sont-elles prêtes à reconnaître Mes cris d'Amour ? Vos coeurs sont-ils désireux de s'ouvrir pour reconnaître Mes Grâces d'aujourd'hui ? Vos pieds sont-ils prêts à marcher pour venir vous prosterner à l'heure d'Adoration, comme les premiers bergers sont venus M'adorer en Ma Nativité, Me glorifiant ? Etes-vous prêts à Me glorifier avec votre coeur cette fois, et à montrer à Mon troupeau votre amour et votre fidélité envers Moi ? Vous prétendez être vivants et non pas morts, alors, comment se fait-il que Je n'entende aucun son venant de vous ? Comment se fait-il que Je n'entende aucune bénédiction ?

Je suis Celui qui réprimande et discipline tous ceux que J'aime. Venez vous repentir. Aujourd'hui, remplissez Mon Sacré Coeur de joie et posez vos yeux sur Moi, votre Berger, afin que vous n'erriez plus sans but dans ce désert.

Je suis présent pour guider vos pas dans le Chemin de la Paix, de l'Amour et de l'Unité. Je vous implore alors de prendre la Clef de Mon Royaume et de l'utiliser. La Clef de Mon Royaume est l'AMOUR, l'Amour dans toute Sa Gloire. L'Amour et l'Humilité seront l'autre Clef, celle pour l'UNITE. Prenez ces Clefs et utilisez-Les, utilisez-Les, Mes bien-aimés, et soyez un, soyez Un Seul Saint Peuple.

Je bénis chacun de vous, laissant Mon Soupir d'Amour sur vos fronts.

  Ι Χ Θ Υ Σ  

Je désire ajouter ceci à Mon Message : celui qui prétend être dans la lumière mais hait son frère, est toujours dans l'obscurité. Pardonnez, pardonnez comme Moi le Seigneur Je pardonne. Soyez saints comme Je suis Saint. Méditez Mon Message, méditez-le. Absorbez Mon Message. L'Amour vous aime tous.

Ι Χ Θ Υ Σ  

 

(Notre Sainte Mère nous donne maintenant Son Message :)

- Je bénis chacun de vous. Je désire de vous que vous louiez constamment le Seigneur en Le remerciant pour Son Message, qui est toujours une puissance vivante parmi vous qui y croyez et Le suivez. Alors soyez confiants en vous approchant du Trône de Grâce car vous avez Sa Miséricorde et Son Amour, car Il est plus Compatissant que jamais. Suivez Ses instructions et vivez Ses Messages. Ne les lisez pas seulement pour les mettre ensuite de côté en attendant de recevoir le prochain. Mettez-les en pratique, car ceci plaira à Son Sacré Coeur. Ecoutez Sa Voix, Mes enfants. Offrez-Lui vos problèmes et vos souffrances, et Il vous bénira. Gardez Saint Son Nom. L'Amour est parmi vous. Venez, Je bénis chacun de vous.

 

 

12 août 1989

 

- Jésus ?

- Je suis. Fleur, l'unité, le lien avec Moi, la fidélité, le zèle, t'élèveront jusqu'à Moi. Adore-Moi, Je suis ton Dieu, repose-Moi, Je suis ton Saint Compagnon. Console-Moi, Je suis ton Epoux, espère en Moi et en Moi seul, car Je suis Celui-Qui-Sauve,

Je suis Jésus.

 

 

13 août 1989

 

- Mon enfant, Mon Esprit est sur toi, Ma Main sur ta main, Ma Parole sur tes lèvres. Mes Proverbes sont ta lampe qui guide tes pas. Si tu gardes toujours ton amour pour Moi et que tu suis Mes préceptes et obéis à Mes Commandements, l'Amour et la Fidélité ne te feront jamais défaut. Je demeurerai ton Espérance et tu demeureras Mon héritière. Je vaincrai tout le mal qui t'entoure, Mon enfant. Je ne resterai pas à l'écart dans tes moments d'infortune et toi, Mon enfant, tu proclameras Ma Droiture et Ma Puissance qui sauvent même les cadavres gisant en décomposition. Je suis la Résurrection et chaque nation Me glorifiera et Me louera. Je serai avec toi jusqu'à la fin. Nous ?

 

(Notre Sainte Mère :)

- Mon enfant ? Nous ? Souviens-toi toujours que Moi, ta Mère, Je suis constamment près de toi. Prie sans cesse.

 

 

14 août 1989, Veille de l'Assomption.

 

- Je suis le Seigneur, Mon enfant. A peine avais-Je traversé cet exil que Je t'ai trouvée, toi que Mon Coeur aime. Je t'ai vite saisie et ramenée sur le droit chemin. Je ne te lâcherai point, tant que Je ne t'aurai fait entrer dans la Maison de Ma Mère, dans la Chambre de Celle qui M'a conçu. Consacre ta journée de demain et sois Mon encens, parfume ton entourage. Mon Esprit repose sur toi. Courage ! Je ne te déserterai pas, Mes bénédictions sont sur toi, Mon enfant.

 

 

16 août 1989

 

- Paix, Mon enfant, aime-Moi comme Je t'aime. Sens-Moi, discerne-Moi et touche-Moi quand tu Me vois. Ne t'ai-Je pas demandé de faire ainsi, Mon enfant ?

- Oui, Seigneur.

- Vas-tu le faire ? maintenant ? Oui, prends Ma Main, reconnais-Moi à cette Paix que Je te donne... Reconnais-Moi à l'Amour que Je te donne.

- Pourquoi dois-je encore errer dans cet exil ? Il me semble sans fin, mon Seigneur.

- Je sais, mais Je t'ai investie de cette mission que tu accompliras bientôt. Je ne t'abandonnerai pas et Je veillerai à ce que tu Me glorifies. Vassula, reste près de Moi. Vas-tu faire cela pour Moi ?

- Je veux T'obéir, mon Seigneur, toujours.

- Je ne te ferai jamais défaut ; tiens-toi à Moi, rappelle-toi que Je suis ton Educateur. Nous ?

- Oui, Seigneur, à jamais.

 

 

22 août 1989

 

- Puisse Ton Nom être loué ! Que tout ce qui respire Te loue, mon Seigneur !

- L'Amour t'aime. Mon Amour et Ma Miséricorde transcendants sont sur toi. Appuie-toi sur Moi, Je suis ton Guide. Ne doute pas, Ma bien-aimée, Je te comblerai toujours. Ne t'ai-Je pas envoyé un flot de Ma Paix et Mon Amour comme un fleuve ? Alors, réjouis-toi, parce que Moi le-Seigneur-Suis-avec-toi. Lis Ma Parole.

(J'ai ouvert la Bible au hasard et je suis tombée sur Isaïe 49.6.)

 

(Plus tard.)

- Ma Vigne est soignée de Ma Propre Main maintenant, car J'ai entendu le cri de détresse des nécessiteux et des justes. Je les ai entendu demander des fruits. Aussi Moi le Seigneur de Miséricorde, Je multiplie Mon Fruit, comme J'ai multiplié les pains et les poissons pour nourrir les foules. Ce Fruit sera la beauté et la gloire de cette terre. Je bâtirai un mur pour entourer Ma Vigne afin que Mon ennemi ne La piétine pas. Bien-aimée, Moi le Seigneur de la Vigne Je suis parmi vous. Courage, Mes bien-aimés, Je sais combien vous avez été privés de lumière et Je sais comme vous étiez emprisonnés dans les ténèbres, mais Je descends mettre en contraste cette obscurité avec Mon Feu Brûlant d'Amour. La terre entière resplendira d'une lumière éclatante et Moi qui suis Amour Je vivrai parmi vous.

Ι Χ Θ Υ Σ  

 

 

23 août 1989

 

- Vassula, sois tranquille, reçois-Moi dans la paix ! Mes Voies avec toi sont dans le silence. Proclame Ma Parole à gauche et à droite et n'hésite jamais. Je t'ai donné, par Mon Amour Infini, un don pour toute l'humanité. Loue-Moi, aime-Moi, garde Mon Nom Saint, Ma Grâce est sur toi. Ecoute-Moi, une fois la Vendange prête, tu viendras à Moi, Je t'annihilerai entièrement en Mon Corps. Moi le Très-Haut Je ne t'abandonnerai jamais, sachant que tu n'es rien ; comprends-tu comment Je te désire ? Reste rien et tu demeureras en Moi, sois complaisante et obéissante envers Moi ton Dieu, qui suis entouré de milliers de myriades d'anges de chaque ordre. Sens Ma Sainteté, sens Ma Divinité. Que tes yeux soient fixés sur Moi, sur Mon Sacré Coeur. Sois Ma fleur. Approche, baisse les yeux lorsque Je te bénis. Veux-tu le faire maintenant ? Accepte cette Voie que J'ai choisie pour toi ; sois simple de coeur, car c'est ce qui Me plaît. Demande-Moi la Sagesse et Je la multiplierai en toi. Demande le Discernement et Je le déverserai en toi. Demande ces choses lorsque tu M'adores. Viens, évalue tout ce que tu as appris de Moi. Je suis ton Maître, ton Educateur, tu apprends des Lèvres de la Sagesse, vois-tu ? Je te nourris, Ma Vassula, et sais-tu de quoi ? De Spiritualité, Mon Fruit, Mon Fruit de l'Arbre de Vie. Tu vois ?

- Mon Yahvé est Bon pour moi,
Son Amour est éternel,
Sa Fidélité dure d'âge en âge.
Il m'a tirée de la fosse et m'a guérie,
Il a placé mes pieds sur un rocher
et assuré mes pas.
Que de merveilles Tu as faites pour nous,
mon Seigneur !

 

 

24 août 1989

 

- Jésus ?

- Je suis. Ma petite, un regard aimable, un petit sourire de toi et Mon Coeur bondit de joie !

 

(Plus tard.)

- Vassula, bénis-Moi et loue-Moi. Ma fleur, es-tu heureuse d'être avec Moi ? Sache que Mon Nom sera à nouveau glorifié.

- Oui, mon Seigneur, je suis heureuse de ce que Tu as fait et Tes grandes Oeuvres sont une bénédiction pour nous tous.

- Alors, Mon enfant, proclame Mon Nom autour du globe afin que chacun sache que Mon Nom est AMOUR.

- Seigneur, permets-moi de Te lire un Psaume de David.

(J'ai ouvert la Bible au hasard et je suis tombée sur le Psaume 145.)

- J'ai choisi ce Psaume afin que tu Me le lises. Lis en Me regardant, Ma Vassula. J'écoute.

(J'ai lu le Psaume au Seigneur.)

- Viens. Prie, jeûne, lis Ma Parole, reçois-Moi dans la Sainte Communion, prie le Rosaire, adore-Moi. Nous ?

- Pour toujours.

 

(Plus tard dans la nuit.)

- Allons-nous nous reposer, mon Seigneur ?

- Oui, reposons-nous, mais avec une seule condition : que Je Me repose dans ton coeur et toi, dans Mon Sacré Coeur.

(Cela m'a fait sourire et tressaillir de joie.)

- Oui, mon Seigneur ! Je Te bénis, Jésus.

- Je te bénis, Ma fleur. Viens.

 

 

Paris, 28 août 1989

 

- Mon Seigneur, s'il-Te-plaît, réponds à ma question par les Ecritures. Sous quelle forme désires-Tu que Tes Messages soient transmis, puisque Tu as déjà choisi Ta servante pour cette tâche ? Souhaites-Tu qu'il en soit fait une sélection ou qu'ils soient tous publiés, tels que Tu me les as dictés ?

(Jésus m'a fait comprendre que la réponse se trouve dans Marc 4.21-25. J'ai lu ce passage, ensuite Jésus m'a dit :)

- Ma Vassula, Ma Parole est comme une lampe qui éclaire et luit afin que chaque âme puisse Me voir, Me sentir et revenir à Moi ; tu vois ? Je souhaite retirer cette obscurité qui s'appesantit dans ce monde. Je vous donne Ma Lampe, afin que vous La placiez sur un lampadaire et non sous vos lits.

- Merci, mon Seigneur Jésus.

- Viens, Ma fleur. Je bénis la maison qui t'a reçue et Je bénis Mes enfants. Je les aime infiniment, Je ne les abandonnerai jamais. Portez aussi Ma Croix sur vos épaules, partagez aussi Ma Croix. Ferez-vous cela pour Moi ? L'Amour vous aime.

  Ι Χ Θ Υ Σ  

 

 

29 août 1989

 

- Prépare mon coeur, Seigneur,
à entendre Ta Parole.
Je T'en prie, Seigneur d'Amour,
Seigneur de Miséricorde,
dans Ton grand Amour, réponds-moi.
Dieu, éclaire-moi,
ranime-moi de Ta Lumière !
Amen.

- Je suis le Seigneur de la Récolte et puisque tu as demandé des ouvriers pour récolter cette riche Moisson, Je t'enverrai ces aides. Maintenant, viens plus près de Moi, approche.

 

(Message pour la réunion de prière du 15 septembre 1989 en la chapelle du Couvent des Capucins, à Saint-Maurice, Valais, Suisse)

- Je suis la Résurrection et la Vie et Je vous promets que le Jour de la Dévotion 9 n'est pas loin, maintenant. Vos morts reviendront à la vie et tous ceux qui gisent encore sous terre, ensevelis sous leurs péchés, Je les ramènerai à la vie. J'agrandirai Mon Royaume et Je restaurerai vos terres qui se trouvent maintenant stériles et pitoyables à regarder. Je répéterai ces passages de l'Ecriture : " une femme oublie-t-elle le bébé qu'elle a au sein, ou manque-t-elle de chérir le fils de ses entrailles ? " Même si elle venait à oublier, Moi, Je ne vous oublierai pas (Is 49.15).

Je vous prépare un Ciel Nouveau et une Terre Nouvelle et l'Amour reviendra à vous et vivra parmi vos restes comme amour. Et tous ces cadavres que vous rencontrez à chaque coin de rue, Je les ressusciterai. Et comme le vent, Je pousserai vos bergers, les ramenant à de Nouveaux Pâturages et, avec leur houlette de berger, ils conduiront Mon troupeau paître comme aux jours d'autrefois, car même si leur méchanceté a pénétré dans Ma Propre Maison et a trompé un grand nombre, et même si leurs péchés ont fait se répandre l'impiété sur toute la terre, Je suis prêt à pardonner et à oublier. Et Ma colère se détournerait et serait comme si elle n'avait jamais existé, même si ce n'était qu'aujourd'hui qu'ils reconnaissaient leur faute. Mais, à ce jour encore, Mon Sacré Coeur est brisé par le manque d'amour et par le nombre immense des péchés de votre ère, péchés qui ont percé Mon Coeur et ont rougi le Ciel, péchés qui ont souillé Mon Sanctuaire et profané Mon Saint Nom. Si seulement vous saviez comme Je suis prêt cependant à pardonner les crimes de votre ère, pour un seul regard aimable porté sur Moi... un moment de regret... un soupir d'hésitation... une légère reconsidération. Un sourire à Ma Sainte Face et Je pardonnerais et J'oublierais. Je ne regarderais même pas Mes Plaies. J'effacerais de Ma vue toutes vos iniquités et vos péchés. N'auriez-vous même qu'un moment de regret, et tout le Ciel célébrerait votre geste, car votre sourire et votre regard aimable seraient reçus comme de l'encens par Moi, et ce léger moment de regret serait entendu par Moi comme un nouveau cantique.

Aujourd'hui, Je descends sur vous plein de Miséricorde pour vous racheter en raison de Mon Amour (Ps 44.27). Mon Saint Esprit de Grâce sera comme la brume et recouvrira cette terre. Je vous dis très solennellement que Je multiplierai Mes Grâces sur vous. Ma Parole 10 sera révélée et entendue par un grand nombre et Je multiplierai vos visions. Ainsi, tous ceux qui ignorent Mon Saint Esprit de Grâce et essaient de l'éteindre, ne feront que regimber contre un aiguillon. Tous leurs efforts seront vains, car Moi le Seigneur J'entends vous ressusciter et cultiver ce désert où vous vivez, et faire de vos mirages trompeurs des oasis.

Moi votre Dieu Je Me tiens devant vous et, à tous ceux qui continuent à supprimer Mon Saint Esprit, Je demande ceci : " Comment se fait-il que vous ne puissiez pas discerner les Temps ? Comment se fait-il que vous ayez décidé de laisser non reconnus Mes Signes et Mes Prodiges ? Pourquoi étouffez-vous continuellement Ma Voix et persécutez-vous continuellement Mes prophètes ? Pourquoi avez-vous peur et êtes-vous plus empressés que jamais d'éteindre la petite flamme que vous voyez qui éclaire votre obscurité ? Pourquoi vous précipitez-vous pour piétiner et anéantir chaque fleur qui pousse, par Ma Grâce, dans votre désert et votre aridité ? Comment se fait-il que vous Me vouliez, Moi votre Dieu, silencieux et mort ? " Laissez-Moi alors vous dire et vous rappeler Qui Je Suis :

Je Suis le Verbe et Vivant,
J'agirai
.

Lorsque J'étais sur la terre, J'avais multiplié Mon Pain et Mes Poissons et J'avais nourri des multitudes, et quand Moïse traversa le désert avec des milliers de gens sans rien à manger, les Réserves Célestes se sont ouvertes et les ont tous nourris de manne. Et ainsi en est-il aujourd'hui, puisque la terre gît dans la désolation et ne peut pas produire suffisamment de pain pour vous nourrir, Moi, avec Mon Esprit de Grâce, Je multiplierai Mon Pain pour vous nourrir, Mes bien-aimés, vous qui êtes affamés et négligés. De vos jours, ceci est appelé :

l'effusion de Mon Saint Esprit.

Vous serez nourris directement par Moi, car J'entends continuer à multiplier Mon Pain et ne laisser personne avoir faim. Malheur à ceux qui essaient d'empêcher Mes enfants de venir à Moi en ces temps de Grâce ! Alors, vous qui doutez encore, ouvrez votre coeur et non votre raison. Mes enseignements sont sains et salutaires. N'ayez pas peur, croyez en simplicité de coeur ; ne jugez pas ni n'injuriez Mes anges envoyés par Moi avec Mon Esprit. Même l'archange Michel, lorsqu'il était engagé dans une controverse contre le démon au sujet du corps de Moïse, n'osa pas le dénoncer dans un langage insultant ; tout ce qu'il dit fut : " Que le Seigneur te réprime ! " (Jude 9) Espérez en Moi, ayez la Foi et aimez-Moi. Vivez saintement car Je suis Saint. Jeûnez et réparez. Repentez-vous et offrez-Moi quotidiennement votre abandon. Abandonnez-vous entre Mes Mains et Je ferai de vous de vivantes colonnes de lumière. Priez sans cesse, priez avec votre coeur. Recevez-Moi 11 en pureté et Mes grâces se déverseront sur vous. Venez à l'heure d'Adoration et adorez-Moi. Confessez vos si nombreux péchés. Faites-Moi plaisir, à Moi votre Dieu, et marchez avec Moi. Suivez Mes préceptes et ne regardez ni à gauche ni à droite, soyez parfaits ! Soyez Mon Ciel ! O création, si seulement vous saviez combien Moi votre Dieu, Je vous aime, vous n'hésiteriez pas à Me suivre dans Mes empreintes ! Pourquoi cherchez-vous ailleurs une consolation ? Mon Sacré Coeur est le baume de vos plaies. Mon Sacré Coeur est votre Demeure. Mes Yeux sont sur vous tous.

Je bénis chacun de vous, Je bénis vos familles, Je bénis tous ceux qui lisent ce Message, laissant Mon Soupir d'Amour sur votre front. L'Amour vous aime tous. Soyez un.

  Ι Χ Θ Υ Σ  

- Merci, mon Dieu ; je Te bénis.

 

 

4 septembre 1989, en pleine persécution.

 

- En Toi mon âme trouve un refuge chaleureux,
jusqu'à ce que la tempête déchaînée prenne fin ;
je tends mon oreille vers le Ciel
pour écouter Ta Tendre Voix,
toujours si consolante.
Je n'ai rien à craindre ;
Ta Sainte Présence à mes côtés me console.
Personne ne peut remplacer Ta Fidélité ;
désormais, Tu es mon Maître,
le Très-Haut,
le Seigneur des Seigneurs,
mon Rédempteur
et ainsi je m'abandonne pleinement à Toi ;
je remets mon âme et mon coeur
entre Tes Mains Divines.
Amen.

- La Sagesse, Mon enfant, est ton Maître et ton Educateur. Viens, tombe dans les Bras de ton Abba pour être consolée, tu ne trouveras pas mieux. Mets ta confiance en Moi, offre-Moi tes chagrins, J'en fais bon usage. Viens et laisse-Moi te servir de cachette. J'ai dit que Je veillerai sur toi, Je ne permettrai pas aux torrents de tes persécuteurs, qui sont en réalité Mes persécuteurs, de t'emporter dans leurs remous tumultueux. Plus ils te persécutent, Mon enfant, et plus Moi le Seigneur, t'élèverai et te bénirai, ne l'oublie jamais. Aie confiance en Moi, que tes prières soient comme l'encens. Permets-Moi de Me servir de toi comme Mon appât pour les impies ; tous ces sacrifices ne seront pas en vain. Souviens-toi, Mon Sacré Coeur est ta Demeure. Nous ?

- Nous, mon Seigneur.

- Sois bonne.

 

(Plus tard ;

Message de notre Sainte Mère pour la réunion de prière du 15 septembre en la chapelle du couvent des Capucins, à Saint-Maurice)

- La Paix soit avec vous tous. Dieu Seul est Sagesse, écoutez la Voix de la Sagesse qui vous appelle dans ce désert. Ouvrez vos oreilles et reconnaissez Sa Voix. Jésus vous appelle tous, l'un après l'autre, à retourner à Lui, à retourner à l'Amour et à Le suivre dans l'empreinte de Ses Pas. Mon Fils est conscient de votre faiblesse et de vos fautes mais vous n'avez pas d'inquiétude à avoir si vous vous abandonnez entièrement entre Ses Mains Divines et si vous avez confiance en Lui. Venez à Lui comme vous êtes et offrez-Lui votre volonté, offrez-Lui votre amour, offrez-Lui vos souffrances, vos douleurs, vos angoisses, vos problèmes, offrez-Lui tout ; ayez confiance en Lui ; permettez-Lui de vous conduire dans les profondeurs de Son Sacré Coeur où vous trouverez Sa Paix, cette Paix dont votre âme a tant besoin. Je veux que vous soyez toujours sur vos gardes contre le démon qui encourage troubles, divisions et confusions et qui, plus que jamais, combat le Plan de Salut de Dieu. Il trompe même les élus, les confondant ; mais quiconque invoquera le Nom du Seigneur sera entendu et sauvé de la chute, mais ceux qui écouteront la voix du malin ne réussiront pas à reconnaître la Droiture qui vient de Dieu et ne parviendront pas à reconnaître la Voix de l'Amour. Souvenez-vous toujours que le bruit des pas de ceux qui apportent de bonnes nouvelles est un bruit bienvenu.

Priez, Mes enfants bien-aimés, avec votre coeur, et accueillez l'Esprit qui est maintenant déversé sur beaucoup de nations. Sentez comme les jours du Retour de l'Amour s'approchent et que la Grâce est versée abondamment sur tant d'entre vous.

Je terminerai Mon Message en vous rappelant que vous avez été créés par amour pour l'Amour, pour aimer votre Créateur, et que tout ce qui a été fait pour exister est fait par Lui et pour Lui. Aussi, louez-Le et rendez gloire à Celui qui vous a créés. Faites-Moi plaisir, à Moi votre Mère, en méditant Nos Messages et en vivant Nos Messages.

Je vous bénis tous, Je bénis vos familles. Moi votre Sainte Mère, Je vous aime tous.

 

 

VOIR CAHIER SUIVANT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 1. En anglais "One and the Same", Un et Pareils, de Même Essence (ndt).

 2. En anglais : "like a Spouse and a Bride".

 3. En anglais : "all in One".

 4. Le groupe d'Athènes.

 5. [Moi] père Pio, je suis avec toi ; souviens-toi toujours de cela.

 6. Cela a été dit alors que j'avais interrogé le Seigneur à propos de la personne que j'avais réprimandée ; je ne savais plus si mon discernement n'était formé que de "sentiments" comme cette personne le prétendait, ou si c'était mon réel discernement.

 7. Il s'agit de la même personne.

 8. C'était à cause d'une décision inspirée par Dieu mais qui, par certains, fut reçue avec horreur.

 9. Le Grand Retour.

 10. Révélations.

 11. Dans la Sainte Eucharistie.