Extrait de l'oeuvre de Vassula " La vraie vie en Dieu",
© Copyright Vassula Rydén
Distribution : Editions du Parvis, CH-1648 Hauteville / Suisse

cahier précédent
← ←  table d'ensemble
Mise en page :     97.12.14 18:30
Association La Vraie Vie en Dieu
tlig-ch@tlig.org
cahier suivant

 

 

CAHIER 48

 

 

4 décembre 1990

 

- Seigneur, Tu es Tout, et je ne suis rien.
Tu es prodigieusement Grand,
aussi, que sont mes louanges pour Toi le Saint des Saints ?
Personne ne peut assez Te glorifier.
Cependant, mon coeur appelle sans cesse Ton Nom
parce que Tu as jeté Ton dévolu sur mon coeur.

- Tes appels et tes louanges ne sont pas en vain. Aime-Moi et loue-Moi sans cesse, car tant qu'ils viennent de ton coeur, ils Me sont acceptables.

- Seigneur, Tu as ouvert pour moi les portes du Ciel, et des Réserves du Ciel, Tu m'as nourrie de la Manne que Tu réservais pour mon âme ; Tu m'as donné le Pain du Ciel !

- Toutes les paroles que Je t'ai dites sont Esprit et elles sont Vie. Grandis dans Mon Esprit afin que tu deviennes un témoin parfait de Mon Saint Nom. Et maintenant, Je te demande de ne pas céder à la détresse 1. Tu vois, Ma Vassula, Ma Croix est lourde et... ah ! J'ai besoin de Me reposer de temps en temps. J'ai dit : " qui est assez généreux pour porter Ma Croix pour Moi ? " et tu as répondu : " prends-moi, purifie-moi et utilise-moi comme il Te plaira ". La Croix de Paix et d'Amour, pour vous unir tous, est maintenant à ta charge...

Mais, Mon élève ! depuis toute éternité, Je t'avais prédestiné cette Croix. Tu M'appartiens, et pour cette raison, tu dois refléter Ma Divine Image. Je suis Celui qui pourvoit ton âme de Mes Ressources Infinies. Je ne t'abandonnerai pas, âme. Je t'alimenterai comme un encensoir afin que ton amour atteigne le ciel comme une colonne de fumée parfumée. Ne te lasse donc pas d'écrire. Ne te lasse pas de bénir tes persécuteurs. Ne te lasse pas d'offrir ton dos à ceux qui te frappent. Tu peux être triste au point d'en mourir, mais la Reine est toujours là, à te soigner pour te ramener à la joie et à la vie. La Reine te procure du courage, et vient revêtir tes plaies de Son Affection et de Son Amour Maternels. Ta Maman prend soin de toi, Mon enfant, comme Elle a pris soin de Moi. Dans ta misère et ta détresse, Elle vole vers toi et te prend dans Sa Chambre 2, cette Chambre-même de Celle qui M'a conçu.

Aussi, ne retiens pas tes larmes, parce que lorsque tu les verses dans cet exil à cause des murs que Mon peuple a bâtis dans toutes les directions dans Ma Maison, se divisant eux-mêmes, Moi aussi Je verse des Larmes de Sang pour les mêler aux tiennes, afin que lorsque le Père verra tes larmes mêlées aux Miennes, Il ne refusera pas tes supplications de lever l'exclusion, car ce ne seront plus tes larmes, mais les Miennes.

Crie, Mon élève, que la terre entière, d'un bout à l'autre, se repente et revienne à Moi, une, sous Mon Saint Nom.

Vassula, porte Ma Croix avec amour et non avec consternation. Sois heureuse.

 

 

6 décembre 1990

 

(Message pour une âme 3 :)

Mes Lèvres ont proféré :
Viens, viens à Moi
et Je serai ton Berger
 4 ;
Je ne te ferai jamais défaut
ni n'oublierai-Je jamais de te paître ;
avec Moi, tu n'auras jamais ni faim ni soif.

Ι Χ Θ Υ Σ  

 

 

10 décembre 1990

 

- Dieu ! Que Tu me fais souffrir par Ton Amour ! Comme Tu me fais souffrir de soif de Toi !

- Ma fille, aimerais-tu vivre dans Mes Plaies ?

- Je voudrais n'importe quoi que Tu aimerais que j'aie.

- Alors, Je te revêtirai de sainteté. Je te rendrai forte dans ton amour pour Moi, pour qu'il dure à jamais. Quoique tu sois encore bien loin d'être parfaite, Je peux te rendre parfaite. Je t'ai formée de cette façon particulière pour témoigner de la Vérité et Me glorifier. Je t'ai envoyée à un peuple qui n'est pas le tien, pour proclamer Mon Amour. Ceux qui veulent entendre, qu'ils entendent, et ceux qui ne veulent pas entendre, qu'ils n'entendent pas. Ne te lasse pas de méditer et d'écrire. Tu ne dois pas te sentir dépossédée : Je suis avec toi, à ton côté, dans cet exil. Aime-Moi, adore-Moi et vis pour Moi ton Seigneur. Permets-Moi et laisse-Moi libre de t'envelopper dans Mon Amour Infini. Ah !... comme Je Me délecte lorsque tu Me désires et que tu as soif de Moi ! Re-née 5 ! adore-Moi !

Sûrement, tu ne feras pas attendre trop longtemps l'Epoux ? Viens vite vers ton Très-Saint, et Il placera ta tête sur Son Sacré Coeur, et quand tu entendras Ses Battements de Coeur, tu ne Lui résisteras plus ; tu n'auras plus qu'un désir : Le glorifier. Et Il déversera Son Esprit sur toi pour envahir ton esprit et annihiler tout ce qui est toi. Plus jamais tu ne seras "toi" ; ton "toi" ne sera plus. Je t'envahirai complètement, petite, de sorte que tes motifs seront Mes Motifs, tes désirs seront Mes Désirs, tes paroles seront Mes Paroles, tes pensées, Mes Pensées, et Je te cacherai au plus profond de Mon Sacré Coeur. J'effacerai complètement ton "toi", si tu Me le permets. A partir de maintenant, après ta consécration 6 à Mon Sacré Coeur, tu M'adoreras du plus profond de ton coeur et tu Me serviras avec un Feu au-dedans de toi ; tu Me serviras en fidélité et avec plus de ferveur que jamais auparavant. Faible tu es, mais Ma Force te soutiendra. Je ne te permettrai pas de Me perdre de vue, pas plus que Je ne permettrai à ton coeur de papillonner ailleurs. Sans cesse, ton coeur ne cherchera que Moi seul et ne désirera que Moi seul. Je te ferai détester tout ce qui est contraire à Ma Sainteté et à Ma Volonté. Je te passerai au crible pour être sûr qu'aucun rival ne subsiste en toi.

A partir d'aujourd'hui, les liens par lesquels Je t'ai enlacée seront maintenant encore resserrés par Moi. Je rendrai ton âme assoiffée de Moi et ton coeur malade d'amour pour Moi ton Dieu.

Maintenant, Je n'attends plus que de consumer tout ton être par les Flammes de Mon Coeur et de Mon Amour. Quoi que tu fasses dorénavant ne sera fait que pour Mes Intérêts et Ma Gloire, sans rien pour toi. En d'autres termes, tu seras dorénavant l'esclave de Mon Amour, la victime de Mon Coeur et l'objet de Mes plaisirs, le jouet de Mon Ame. Je ferai ressembler tes traits aux Miens, à commencer par les chagrins lorsque tu vois la surdité des âmes, et l'agonie de les voir tomber. Ma Vassula, Je donnerai à ton âme son content. Non, Je ne t'épargnerai pas Ma Croix, pas plus que le Père ne Me L'a épargnée. Comment le pourrais-Je ? Mon affection pour toi est incommensurable ; en outre, tout est dû à Ma Générosité et à Mon Amour Infini. J'entraverai tes yeux, tes pensées, tes désirs pour qu'ils deviennent captifs de Mon Coeur. L'Amour est à la recherche de l'amour. Indigne tu es, et tu ne mérites rien, mais ta fragilité, ta misère, ta totale incapacité et ta nullité ont assailli Mon Affection et ont fait reculer Ma Colère. Regarde-Moi dans les Yeux...

(Je regardai mon Sauveur dans les Yeux.)

- Tu vois ? Tu as vu la Fidélité et la Vérité face à face. Désormais, ta consécration doit être loyale, invoquant Mon Nom jour et nuit, nuit et jour. Je ferai en sorte que ton esprit rebute tout ce qui n'est pas Moi. Comme un voyageur assoiffé, tu auras soif de tout ce qui est Saint ; mais Je serai toujours prêt à t'offrir de l'eau de la Source de Vie et le Sang de Mon Divin Coeur. Ton âme portera plus que jamais auparavant les Marques de Mon Corps, pour la conversion de beaucoup d'âmes. C'est pourquoi tu prendras volontairement la route du Calvaire. Je développerai ton zèle à Me plaire plus encore et à observer Ma Loi, afin que tu édifies et que tu plantes tout ce que Je t'ai donné. ... maintenant lève-toi et restaure Ma Maison.

Ne t'arrête pas de M'aimer, sinon tu te faneras aussi vite que l'herbe et tu dépériras. Et rappelle-toi une chose majeure : l'Amour t'aime.

Ι Χ Θ Υ Σ  

- Loué soit le Seigneur ! Gloire à Dieu !

- Comme l'argile dans les mains d'un potier, Je te moulerai comme il Me plaît puisque tu M'as donné la liberté de le faire, et ta volonté.

- Loué soit le Seigneur ! Tu m'as demandé d'être l'esclave de Ton Amour.

Puisque je ne suis pas digne d'être Ton esclave, l'esclave de Dieu,
conduis-moi dans Ton Feu purificateur
et raffine-moi, mon Roi, comme l'or est raffiné,
afin que je sois capable de Te glorifier,
car je ne fais que commettre péché sur péché.
Par pitié, Seigneur,
permets à Ta Lumière de briller dans mon obscurité.

Apprends-moi à être la victime de Ton Coeur,
et à embrasser Ta Croix avec ardeur et non avec consternation,
lorsque je suis sur la route du Calvaire,
cette route qui conduit au bonheur,
puisque c'est le Chemin de la Sainteté,
dans lequel, comme la Victime Parfaite,
Tu T'es engagé le premier.

Je suis constamment en train de pécher,
pourtant Tu ne me punis pas comme mes fautes le méritent.
Tu m'épargnes sans cesse,
et Tu permets à Ta Lumière d'être en moi.
C'est pourquoi je sais que Dieu est à mon côté.

Maintenant, je dois accomplir les voeux que je T'ai faits
dans mon acte de consécration à Ton Sacré Coeur.

Permets-moi de demeurer à jamais sous Ta Tente.
Permets-moi de m'accrocher à Toi et de contempler Ta Sainte Face,
et je Te bénirai toute ma vie,
et mon âme se délectera dans Ton Amour et dans Ta Présence.

- Mon élève ! alors réjouis-toi sous Ma Tente, et adore-Moi. Souviens-toi que Je t'ai donné quelque chose de très précieux. Garde-La et embrasse-La avec amour : Ma Croix te guidera dans la sainteté, petite âme. Je te donne Ma Paix.

- Je Te bénis, Jésus.

- Celui qui t'aime le plus te bénit.   Ι Χ Θ Υ Σ    

 

 

18 décembre 1990

 

(Je ressens intérieurement que j'entre dans une nouvelle phase de ma vie avec Dieu, comme un élève promu dans une classe supérieure qui requerra plus d'efforts... )

- Seigneur ?

- Je Suis. Prends Ma Main et dis avec Moi cette prière :

" Père, prends tout ce que j'ai. Amen. "

Offre tout au Père et tu seras sauvée. N'aie pas peur de Lui. Abandonne-toi à Lui. Vassula, permets-Moi de respirer en toi. Sois confiante car Je suis avec toi. Lis Isaïe 55.

Ι Χ Θ Υ Σ  

 

Vassula, ajoute ces lignes à Mon message donné pour la réunion 7 : Je viens à vous aujourd'hui pour vous dire combien Ma joie est complète. Puisque Je suis Celui que vous cherchez, et que vous êtes venus de loin pour M'entendre, Je vous dis, Mes très bien-aimés : Moi votre Dieu, Je vous souris. Demeurez dans Mon Amour. Priez pour la Paix et soyez témoins de la Vérité. Moi Dieu, Je suis avec vous et Je vous bénis.

 

 

19 décembre 1990

 

- Mon Seigneur !

- Je Suis.

- Si seulement mon peuple 8 écoutait...

- L'anathème sera levé *1 et ils écouteront ; alors courage, petite... Je suis avec toi... L'Amour est près de toi... O Vassula, bien-aimée, Je suis si près de toi ! 9 Je Suis. Et Je veille sur chaque pas que tu fais. Lève-toi et embrasse-Moi. Je suis près de toi. Baise le Sacré Coeur qui est devant toi...

(J'ai embrassé Son Sacré Coeur.)

- Oui...

(J'ai regardé Sa Sainte Face et mon coeur a bondi de joie.)

- Maintenant, fais-Moi plaisir en écrivant.

 

(Message pour la réunion de prière du 19 janvier 1991 en l'église Marie-Reine, Martigny, Suisse :)

- La Paix soit avec vous. C'est Moi, enfants bien-aimés, le Sacré Coeur. C'est Moi, votre Sauveur qui vous poursuis pour gagner votre coeur et le faire entièrement Mien. Aujourd'hui, Je vous ai assemblés comme dans une école, pour être ensemble et apprendre directement de la Sagesse.

J'entends donner la vue aux aveugles afin qu'ils puissent voir Ma Splendeur et instruire les ignorants à grandir dans Mon Esprit et à savoir comment distinguer le péché de la vertu.

J'entends gagner chaque coeur, même ceux qui se sont transformés en granit et sont inflexibles comme des pierres de moulin. Comme un homme qui invite ses amis à partager sa propriété, Moi aussi Je vous invite à partager Ma Propriété. Mes assemblées sont similaires à une école. Elles doivent vous faire progresser dans votre vie spirituelle et rappeler à chacun d'entre vous le contenu de Ma Parole.

Dans Mon Ecole, Je prépare vos esprits à Mon Grand Retour, et par Ma Grâce, Je vous entretiens de temps en temps de choses futures pour vous faire connaître leur aboutissement.

Si vous n'apprenez pas de la Sagesse, comment serez-vous alors capables de vivre selon Ma Loi ?

En outre, beaucoup d'entre vous ne Me connaissaient pas, pas plus que celle que Je vous ai envoyée. Mais Je suis la Résurrection. Vous voyez comme les anciennes prédictions se sont vérifiées ?

Je l'ai ressuscitée de son tombeau et l'ai prise par la main et l'ai formée pour la courtiser. Oui, Je suis la Résurrection et la Lumière. N'ai-Je pas fait de même pour vous aussi ? N'ai-Je pas eu pitié de vous ? Et ceux qui étaient loin de Mon Coeur, ne les ai-Je pas cherchés et trouvés ? Et ne vous ai-Je pas, avec un Amour Infini, ramenés à Moi ? Et ne vous ai-Je pas, Moi votre Seigneur, courtisés toutes ces années durant pour gagner votre coeur ?

J'ai suscité Ma Miséricorde pour réprimer Ma Fureur, et J'ai déversé Mon Amour au lieu de Ma Justice. Et Ma Paix vous a été offerte, suivie par la Grâce, et du Ciel Ma Compassion S'est penchée pour vous accorder les requêtes de vos prières. Je n'ai jamais cessé de vous bénir.

Comme un cours d'eau courant dans un jardin, J'ai dit, Je M'apprête à arroser Mes orchidées, J'entends irriguer Mes parterres de fleurs, et vous voyez, Mon cours d'eau a grossi en une rivière et Ma rivière croîtra en une mer (Si 24.30-31).

Aujourd'hui, Je vous dis : votre Berger vivra bientôt parmi vous et paîtra Son troupeau dans les jardins de Sa Cité. Non, non, vous n'êtes pas encore un seul troupeau, mais J'irai vous chercher pour vous ramener un par un du désert. Aussi, Mon petit troupeau, lorsque de loin vous verrez votre Berger revenant du désert, sachez que J'aurai avec Moi le reste de Mes agneaux, et toutes les choses que Je t'ai faites à toi, Ma fille, Je les ferai aussi à tes frères. Je vous sauverai. Je vous unirai à vos autres frères et la Sagesse sera votre Saint Compagnon pour vous instruire sans cesse.

Bientôt, Je lèverai l'anathème *2 et votre grande apostasie prendra fin. Et la prière que Je vous ai donnée sera accomplie. Ma Volonté sera faite sur la terre comme elle l'est au Ciel, et sous Mon Nom Sanctifié, beaucoup de nations viendront de loin, de tous les coins de la terre, demeurer près de Mon Saint Nom, exaltant Ma grandeur par la divinité que Je vous aurai rendue. Et Mon Règne viendra, parce que d'en haut Mon Trône descendra dans Ma Cité Sainte. Et Je régnerai parmi le reste subsistant, qui Me verra face à face. L'Amour reviendra comme amour.

Et Ma Volonté sera faite sur la terre comme elle l'est au Ciel parce que vous serez un, M'adorant autour d'un seul Tabernacle avec l'amour dans votre coeur et un Feu brûlant en vous. J'accomplirai Ma prière sacerdotale. Sur la terre comme au Ciel, vos âmes seront enracinées en Moi, dans l'Amour, dans l'Unité, et comblées de l'absolue plénitude de Mon Esprit. Oui, Mes bien-aimés, non seulement Je vous donnerai votre pain quotidien, mais aussi un Trésor caché venant de Mon Coeur : la Manne Céleste, qui transfigure, élève votre esprit en une copie de Mon Esprit. Vous serez transfigurés par l'effusion de Mon Esprit, pour que vous sachiez pardonner pleinement à ceux qui vous ont offensés, Je mettrai en vous un Esprit de Compréhension et de Miséricorde pour vous faire comprendre ce que signifie la " crainte du Seigneur ". Oui, bien-aimés, et une fois que vous saurez et que vous comprendrez, Je vous donnerai la Sagesse pour qu'Elle soit votre Compagnon de route et votre guide, pour vous conduire dans la sainteté, cette sainteté qui paralysera Satan pour mille ans *3, l'empêchant de venir entre nous, et entre vous et Mon Amour.

Aussi, quand vous verrez le ciel se dissoudre en flammes et les éléments fondre dans la chaleur, sachez que ceci est le signe du commencement de Ma Promesse, et des Cieux Nouveaux et de la Terre Nouvelle : le Renouvellement de Mon Eglise, la Renaissance de Mon Eglise,

la Renaissance de vos coeurs.

Et vous, vous qui êtes des âmes consacrées à Moi, vous qui Me représentez, Je vous dis ceci : vous rappelez-vous comme J'ai entendu la plainte que M'adressait Elie concernant le comportement d'Israël ? et comme il a cru qu'ils avaient tué tous Mes prophètes et démoli tous Mes autels ? Vous rappelez-vous quelle fut Ma réponse à cela ? J'ai dit : J'ai gardé pour Moi sept mille hommes qui n'ont pas fléchi le genou devant Baal (1 R 19.10-18).

Et aujourd'hui, frères bien-aimés, Je vous dis : J'ai gardé pour Moi un reste, choisi et transformé par Ma Grâce pour Me rester fidèle. Ce reste, Je l'élève pour rebâtir les autels qui furent jadis et reconstruire Mon Sanctuaire. Ils sont les bâtisseurs de Ma Nouvelle Eglise.

Ainsi, alors que les méchants continuent leurs mauvaises actions, vous persécutant, vous, Mes prophètes et Mes saints de la fin des Temps, et alors que les orgueilleux luttent pour l'autorité mondiale, Moi votre Rédempteur élève et forme ces bâtisseurs dans Mon Sacré Coeur pour être les piliers de Mon Eglise. Frères, jamais Je ne vous abandonnerai, jamais... venez... soulevez votre croix et suivez-Moi et quand vous vous sentirez fatigués sur le chemin, appuyez-vous sur Moi, appuyez-vous sur Mon Coeur et les Battements de Mon Coeur vous donneront le courage dont vous avez besoin et la force de continuer sur le chemin du Calvaire. Soyez bénis. Je vous ai dit tout cela aujourd'hui afin que vous puissiez trouver la paix et l'espérance en Moi. Je vous ai parlé aujourd'hui en termes clairs. Bien-aimés, restez vigilants et éveillés et vous entendrez Mes Pas. Le Verbe est maintenant très près de vous et sur le chemin de Son Retour. Je vous bénis tous, laissant le Soupir de Mon Amour sur vos fronts, ce Soupir qui vous marque comme Miens. Soyez un sous Mon Saint Nom.

Ι Χ Θ Υ Σ  

 

 

22 décembre 1990

 

- Mon Jésus ?

- Je suis. Je te traite très gentiment afin que, comme Ma fleur, tu croisses. Je te veux forte et, crois-Moi, Je rendrai cela possible. Tu seras forte, Ma fille, puisque tu portes Ma Parole. Devant toi, Je Suis, pour briser toutes les barrières qui se dressent alors que tu témoignes. Je suis le Très-Haut, et Je te dis, Ma fille, que Je veillerai à ce qu'aucune puissance d'en-bas t'empêche de proclamer Mon Message.

Je t'ai sortie du pays d'Egypte pour Me répondre dans un pays étranger et pour témoigner à un peuple qui n'est pas le tien. Aussi, alors que ton comportement était épouvantable et que tes facultés étaient tarées, t'empêchant de voir la Lumière, la Miséricorde et la Compassion 10 a été saisie par ta stupéfiante misère, culpabilité et pauvreté, et Elle est venue à ton secours. Non, non, Vassula, tu n'as mérité aucun de Mes Dons. En effet, J'avais dans Ma Main des serviteurs qui M'honoraient, ne prononçant jamais Mon Nom qu'en sainteté, qui Me bénissaient sans cesse, qui louaient de tout coeur la Sainte Trinité, mais pourtant c'est après toi que Mon Coeur, un Abîme d'Amour, S'écria. Tu avais accumulé dans Mon Coeur chagrin sur chagrin, trahison sur trahison. Tu luttais contre Moi, petite créature chétive... Mais Je savais que ton coeur n'est pas un coeur partagé, et qu'une fois que J'aurais conquis ton coeur, il deviendrait entièrement Mien. Objet de ton ère, tu luttais contre Moi, mais dans la lutte, Je t'ai terrassée et t'ai traînée dans la poussière et dans le désert, où Je t'ai laissée toute seule.

Je t'avais pourvue d'un ange gardien depuis le commencement de ton existence, pour te garder, te consoler et te guider, mais Ma Sagesse a ordonné à ton ange gardien de te quitter pour te laisser affronter seule le désert. J'ai dit : " tu vivras en dépit de ta nudité 11 ! parce que nul homme n'est capable de survivre seul 12 ".

Satan aurait complètement pris possession de toi et t'aurait tuée ; Mon ordre lui fut donné à lui aussi : Je lui interdis de te toucher. Alors, dans ta terreur, tu t'es souvenue de Moi et tu as regardé le Ciel, Me recherchant désespérément. Tes lamentations et tes supplications ont soudain rompu le silence mortel qui t'entourait et tes cris terrifiés ont percé les cieux, atteignant les oreilles de la Sainte Trinité...

" Mon enfant ! " ainsi résonna pleine de joie la Voix du Père à travers tout le Ciel.

" Ah !... Je la ferai maintenant pénétrer Mes Plaies 13 et Je la laisserai manger Mon Corps et boire Mon Sang. Je l'épouserai et elle sera Mienne pour l'éternité. Je lui montrerai l'Amour que J'ai pour elle, et ses lèvres auront dorénavant soif de Moi, et son coeur sera le repos de Ma Tête. Elle se soumettra avidement et quotidiennement à Ma Droiture. Je ferai d'elle un autel de Mon Amour et de Ma Passion. Moi, et Moi seul serai son seul Amour et sa seule Passion. Et Je l'enverrai avec Mon Message aux bouts du monde, conquérir un peuple irréligieux, un peuple qui n'est même pas le sien. Et volontairement, elle portera Ma Croix de Paix et d'Amour, prenant la route du Calvaire ".

" Et Moi le Saint Esprit descendrai sur elle pour lui révéler la Vérité, et Nos 14 profondeurs. Je rappellerai au monde, à travers elle, que le plus grand de tous les dons est l'AMOUR ".

" Alors, célébrons 15 ! Que tout le Ciel célèbre ! "

... Je t'ai prise par la main et t'ai formée pour devenir un signe vivant de Mon Grand Amour, un témoin de Mon Sacré Coeur et du renouvellement de Mon Eglise. Je suis la Résurrection.

Ι Χ Θ Υ Σ  

 

(Voici quelques explications concernant ce message :

Au début, lorsque je fus soudain approchée par mon ange gardien pour ouvrir la voie au Seigneur, moi, pécheresse invétérée, n'avais aucun amour pour Dieu. Même lorsque mon ange gardien m'expliquait les choses du Ciel, j'étais simplement contente d'être avec mon ange. Je ne recherchais rien de plus. Lorsque Dieu m'a approchée, prenant la place de mon ange, je fus en un certain sens désappointée. Je Le ressentais comme un étranger, tandis que pour mon ange, ayant déjà fait connaissance avec lui, mes sentiments de surprise étaient devenus des sentiments d'amour. Alors, je ne comprenais pas pourquoi Dieu voulait prendre la place de mon ange. J'en étais même venue à croire que Dieu était jaloux de l'amour que j'éprouvais pour mon ange.

Plus tard, après une douloureuse purification donnée par mon ange gardien, Dieu m'approcha une seconde fois, prenant à nouveau la place de mon ange. Il resta avec moi quelques jours, ouvrant peu à peu mon coeur, et avec sagesse, afin de ne pas m'effrayer. Alors que je commençais seulement à m'ouvrir à Lui, Il S'enfuit et Se cacha. Je me tournai de tous côtés à la recherche de mon ange, mais je ne le trouvai pas non plus. Je sentis quelques âmes 16 m'approcher, quémandant auprès de moi des prières et des bénédictions. Je priai pour elles et les bénis. Puis elles me demandèrent de les bénir avec de l'eau bénite. Je courus vite à l'église chercher de l'eau bénite pour elles, et je les bénis en les aspergeant d'eau bénite. J'en profitai pour leur demander si elles avaient vu où se trouvaient mon ange et Celui que mon coeur avait déjà commencé à aimer. Mais je n'obtins aucune réponse.

Chaque jour qui passait me semblait une année. Je recherchais la Paix sans pouvoir la trouver. J'étais entourée de beaucoup de gens et de beaucoup d'amis mais je ne m'étais jamais sentie aussi seule et abandonnée que ces jours-là. C'était comme si je traversais l'enfer. Maintes fois, je criai à mon ange de me revenir, mais, non, il m'avait tourné le dos et était parti !

" Mon âme défaillait du fait de sa fuite,
je le cherchais mais ne le trouvais pas,
je l'appelais, mais il ne me répondait pas "

(Ct 5.6).

J'errai ainsi abandonnée à moi-même dans le désert durant trois longues semaines, au point que je ne pouvais plus le supporter. Alors, dans ma détresse, Le recherchant dans le Ciel, je criai à Yahvé :

" Père ! O mon Dieu, prends-moi et fais de moi ce que Tu veux ! Purifie-moi afin que Tu puisses m'utiliser ! "

Ce cri sitôt sorti du plus profond de mon coeur, soudain le Ciel s'est ouvert et, comme la Foudre, la Voix du Père s'est écriée, pleine d'émotion : " Moi, Dieu, Je t'aime ! " Instantanément, je me suis sentie comme si d'une tornade, je passais dans un monde magnifiquement paisible.

Mon ange réapparut et, avec une grande tendresse, commença à panser mes plaies, ces plaies que j'avais reçues dans le désert.

Cela se passait à Pâques 1986.)

 

 

23 décembre 1990

 

- O Père, comme une terre assoiffée, je languis de Toi. Laisse-moi maintenant me reposer un instant sur Tes Genoux pour me consoler. Que je me sente enveloppée par Ton Coeur consolateur. J'ai besoin de Ta chaleur.

- Repose ta tête sur Mon Coeur ; repose-toi et sens-toi consolée... ton Abba prend soin de toi ; ton Abba est heureux de t'avoir près de Lui. Repose ta tête sur Mon Coeur, Mon enfant, et écoute les Désirs de Mon Coeur : Mon Coeur, suppliant et Se languissant, est toujours à la recherche de l'amour du reste de Mes enfants...

(Dieu resta silencieux durant quelques instants.)

- Mon enfant 17 ? Que donnerais-tu pour consoler ton Abba ?

- O Seigneur, tout ce que Tu voudras : mon amour, ma volonté, mon coeur et mon âme.

- Et quoi encore ?

- Ma vie, en expiation, pour Tes Désirs.

- Alors, descends de Mes Genoux et va porter témoignage en Mon Nom, va parler aux nations de Mon Grand Amour. Rappelle-leur que Ma Promesse est très près de son accomplissement et que Mon Retour est imminent. La Nouvelle Jérusalem 18 est à portée de main. Je M'apprête à renouveler Mon Eglise et Mon Peuple. Aussi, Mon enfant, descends de Mes Genoux et va dans le monde... par amour pour Moi... et fais connaître Mon Amour au monde ; que le monde réalise combien J'aime Mes enfants. En fait, ce n'est pas toi qui M'as recherché, c'est Moi qui t'ai trouvée et qui t'ai choisie pour aller dans le monde avant Mon Grand Jour. C'est Moi qui t'ai formée et quoique tu fusses distante à Mon égard, Je t'ai choisie et Je t'ai révélé Ma Sainte Face. Aussi, lorsque tu auras accompli toute l'oeuvre dont Je t'ai chargée, Mon enfant, Je t'élèverai à Moi et alors, tu pourras te reposer sur Mes Genoux. En attendant, tant que tu es dans le monde, Je te protégerai des oppresseurs. Pour ta part, Je veux que tu Me cherches constamment dans le Ciel et que tu Me parles. " Yahvé est avec toi ", aie toujours ces mots gravés dans ton esprit et dans ton coeur, car Je-Suis-Avec-Toi. Que ton coeur chérisse maintenant tout ce que Je t'ai dit, et rappelle-toi : offre-Moi des prières pour M'atteindre comme de l'encens, pour la conversion des âmes et pour le renouvellement de Mon Eglise.

 

 

25 décembre 1990 - Noël

 

- J'annoncerai Ton Nom à mes frères 19, et je Te louerai en pleine assemblée (Ps 22.23), que cela leur 19 plaise ou non.

- Ma fille, quoique beaucoup d'entre vous ne connaissent pas le chemin de la Paix et le chemin de l'Unité, ne désespère pas. Espère en Moi ; Je viendrai bientôt te réconforter. Et toi, Mon enfant, tes supplications 20 ont été entendues par chacun dans le Ciel. Je viendrai vous unir. Ma Parole a été donnée et Ma Volonté sera accomplie. Entre-temps, convoque une nation que tu n'avais jamais connue et donne-leur les instructions que Je t'ai données ; et si, de temps en temps, un "sage" t'accuse de M'appeler "Père", rappelle-lui qu'aujourd'hui un Enfant est né et que son nom est : Merveilleux-Conseiller, Dieu-Fort, Père-Eternel et Prince de la Paix (Is 9.5). Prie pour ceux qui se prétendent docteurs de la Loi, afin que leur esprit devienne un esprit humble et pauvre. Prie pour que toutes les nations viennent à Ma Lumière et que la vengeance qui ronge leurs coeurs, en soit extirpée, afin que Je puisse envelopper leurs coeurs dans Ma Paix. Prie pour que l'est fasse la paix avec l'ouest et le nord avec le sud. Prie pour que cette arrogance et cet amour-propre excessifs qui se sont emparés de certains de Mes bergers soient remplacés par l'humilité. Prie pour qu'ils comprennent ce que J'entendais par : " Quiconque veut être grand parmi vous doit être votre serviteur ; et quiconque veut être le premier parmi vous doit être votre esclave. Oui, exactement comme le Fils de l'Homme n'est pas venu pour être servi mais pour servir et pour donner Sa vie en rançon pour une multitude " (Mt 20.26-28) ;

Imitez-Moi, Moi votre Seigneur, et vous vivrez...

Ι Χ Θ Υ Σ  

 

 

30 décembre 1990

 

- Mon Seigneur et Sauveur ?

- Je suis. Délecte-Moi en travaillant pour Moi, en Me priant et en te souvenant de Moi. Viens.

 

 

6 janvier 1991 - Epiphanie

 

(Alors que je me trouvais dans l'église orthodoxe, je dis à Jésus : " J'aurais voulu avoir une belle voix pour pouvoir Te chanter dans le choeur de l'église ". Jésus répondit : " Chante-Moi avec ton coeur ; Je Me réjouis beaucoup plus d'entendre ton coeur Me chanter ".

Plus tard, je m'émerveillais en parcourant du regard toutes les fresques et icônes tapissant l'église. Je pensais : "Oh ! que c'est beau ! regarde toute cette grande Sainte Famille dont nous ferons partie un jour : les anges, les saints, notre Sainte Mère et la Sainte Trinité. Quelle merveilleuse Sainte Famille ! Et mon âme soupirait d'être déjà avec Eux, de faire partie de la famille et d'être en adoration constante de la Sainte Trinité.)

 

- O mon Dieu !
Que je fasse partie de cette Céleste Famille !
Aussi, Saints Anges, priez pour moi, priez pour moi
pour qu'un jour, je sois avec vous dans le Ciel
et que je vous rejoigne, vous et les Saints,
dans une constante adoration pour le Très-Saint.

Priez pour moi, saints du Très-Haut,
pour que j'apprenne à aimer Dieu à la perfection.

O douce Sainte Maman, intercède pour moi
et apprends-moi à être soumise et obéissante à mon Père,
afin que je puisse accomplir Sa Volonté.

O Sainte Trinité, Source du Sublime Amour,
Fontaine d'Inépuisable Tendresse,
viens m'apprendre à être intime avec Toi,
m'unissant à Ton Esprit d'Amour.
Oh ! prépare-moi à cette Heure,
parce que la nuit est presque achevée
et que la vraie Lumière s'en vient bientôt.

 

Père Saint,
je ne prie pas seulement pour moi-même,
mais pour toute l'humanité ;
puisque nous sommes tous Tes enfants,
je Te prie et Te demande
de nous considérer avec Miséricorde ;
Père Eternel,
enseigne-nous à nous aimer les uns les autres,
afin que nous fassions Ta Sainte Volonté,
et qu'à juste titre nous soyons appelés Tes enfants.
Amen.

 

- Enfant bien-aimée, Je Suis Qui Je Suis. C'est avec pleine Compassion et avec grande Force que Ma Bonté et Mon Amour se révèlent à vous tous. Je vous révèle sans réserve Ma Sainte Face pour purifier un peuple qui ne peut distinguer sa main droite de sa main gauche, et qui vit dans une obscurité et une méchanceté profondes.

Votre Abba vous appelle sans cesse. Je suis l'Amour. Si seulement vous M'écoutiez aujourd'hui...

 

- Seigneur Jésus Christ,
Fils Bien-Aimé de Dieu,
Sacré Coeur,
Béni soit Ton Nom ;
Sacré Coeur, aide-nous
à porter nos croix en ce monde
et à être soumis au Père
comme Tu fus soumis
et obéissant au Père
jusqu'à la fin.
Amen.

 

- Moi le Seigneur Je te bénis. Je suis le Verbe et le Verbe t'a été donné et a fait Sa Demeure en toi. Sanctifiez-vous afin que le Verbe puisse venir vivre en vous.

 

- O Saint Esprit de Vérité,
descends sur nous et sois notre Guide
et notre Saint Compagnon ;
Saint Esprit d'Amour,
descends sur nous et enseigne-nous
à être dans le vrai Amour de Dieu ;

rappelle-nous la Vraie Connaissance,
cette Connaissance que le Père nous avait donnée,
mais que nous avons perdue
à cause de nos péchés ;

Saint Esprit de Paix,
donne-nous Ta Paix,
une Paix que le monde ne peut donner ;

fais de chacun de nous
des vaisseaux de Lumière
et des artisans de paix,
afin que " lorsque nous oeuvrons pour la Paix,
nous soyons capables de semer des graines
qui porteront fruit dans la sainteté. " (cf. Jc 3.18)

Amen.

 

- Bien-aimée, Je te dis solennellement que Moi le Saint Esprit de Vérité Je vous pourvois jour et nuit, nuit et jour de grâces considérables pour vous aider tous sur le chemin de votre perfection.

Puisque Je suis votre Vie, permettez-Moi de vous diriger et d'être votre Guide dans cet exil où vous vivez. Je peux être votre Oasis dans votre désert. O création ! comme tu Me connais peu ! Tu passes ta vie entière, création, à chercher ton bonheur dans des futilités, alors qu'Omniprésent, Je t'offre l'Amour, la Joie, la Paix et la Liberté pour te libérer des cachots du Mal. Mes Grâces sont multiples, cependant, vous êtes inconscients de Ma Présence et vous ignorez combien de grâces votre esprit peut obtenir de Moi. De Mes fidèles, Je demande des prières pour le salut des âmes.

Tout disparaîtra un jour, tout s'usera comme un vêtement, mais votre âme demeure à jamais. La Moisson est prête et bientôt le Moissonneur viendra récolter Sa Moisson. Soyez prêts pour le Moissonneur.

 

 

8 janvier 1991

 

(Message de notre Sainte Mère pour la réunion de prière du 19 janvier 1991 en l'église Marie-Reine, Martigny, Suisse)

- La Paix soit avec vous, Mes enfants bien-aimés.

Aujourd'hui, Je vous invite à prier pour l'Unité. Pour vous unir, vous devez aimer. Pour vous unir, vous devez être humbles et obéissants. Ne laissez pas qui que ce soit vous égarer par d'autres doctrines. Restez fidèles et vous ne trébucherez pas.

Aujourd'hui, les pays ne produisent ni bonheur ni vertu parce que votre génération a déserté le Seigneur. La conséquence en est le péché ; heureux l'homme qui en a été protégé. Votre génération aurait-elle marché dans la Voie de Dieu qu'elle aurait vécu en paix.

O enfants ! Je fais appel à vous. Mes Cris vont à toutes les nations. Les morts 21 ne peuvent ni entendre ni louer le Seigneur, mais vous, vous qui êtes attentifs à Mes appels, louez le Seigneur, glorifiez le Seigneur par votre amour, par votre foi et par votre espérance.

Le Ciel t'appartient, Mon enfant, aussi Je t'en supplie, toi qui as une bouche, parle au Seigneur et bénis-Le. Toi qui as des yeux, regarde Sa Beauté, prends plus de ton temps pour contempler Ses Plaies, les Plaies qui Lui ont été données pour ton salut. Toi qui as des oreilles, entends Nos supplications. Toi qui as un coeur, aime le Seigneur, adore-Le et offre-Lui ton coeur. Non, les morts21 ne peuvent ni parler, ni voir ; ils ne peuvent ni entendre ni ressentir.

Bien-aimés, Celui qui vous a créés Se penche vers vous, Son Coeur dans Sa Main, vous L'offrant. Comme un époux offre un anneau à son épouse en signe d'alliance, le Très-Saint vous offre Son Sacré Coeur en signe de Son Amour, pour vous épouser. Comme une épouse parée de ses bijoux, le Seigneur, le Roi des rois, vous parera de Ses Joyaux 22.

Ne dormez pas mais restez vigilants. Vous avez été achetés et payés par Son Précieux Sang. Ne partez pas à la dérive avec le premier courant. Laissez Son Feu vous consumer en une Torche Vivante dans Son Eglise. Laissez-Le vous modeler en une Image de Lui pour être fidèles et vigoureux et Il vous utilisera pour être les piliers de Sa Nouvelle Eglise.

O enfants, n'ayez pas peur, car Dieu a toujours fait de grandes choses ; ayez confiance en Lui.

Une mission d'anges vous est envoyée, pour semer les Graines Célestes partout dans le monde et apporter un message de Paix en vos grandes tribulations. Ces Graines seront accueillies comme la pluie sur un sol assoiffé. N'avez-vous pas remarqué comme Dieu a ouvert les Portes du Ciel pour faire pleuvoir sur vous Sa Manne Céleste, oui, Son Saint Esprit de Grâce ? Le Tout-Puissant a pris pitié de vous et a dit :

" Laissez Mon peuple manger. Laissez-les manger le Pain du Ciel ". Son ordre a été donné d'En Haut. Comme au temps de Moïse, le Père a nourri Son peuple de manne dans le désert, plus qu'il n'en put manger. Et Jésus Son Fils n'a-t-Il pas multiplié les pains et les poissons ? Les foules n'ont-elles pas mangé autant qu'elles voulaient ? Et aujourd'hui, pourquoi certains d'entre vous sont-ils surpris que le Saint Esprit descende en pleine force sur vous pour nourrir vos nations de Sa Manne Céleste ?

Oh ! comme vous connaissez peu la Sainte Trinité !

Vous ne serez pas laissés affligés ni affamés, jamais, ni ne serez abandonnés à errer affamés à travers ce désert. La noirceur de votre ère ne durera pas toujours. Vos péchés seront bientôt expiés et la Bête sera paralysée ainsi que son clan ; ils ramperont dans la poussière, parce qu'une Lumière apparaîtra bientôt à l'horizon. Ce sera le Grand Signe.

Aussi, si tes pieds hésitent entre le bien et le mal, prie qu'ils ne te mènent pas à la tentation. Si ton coeur refuse toujours de chanter au Seigneur un Chant d'Amour, prie que le malin ne te trompe pas. Si tes yeux évitent de se lever vers le Ciel, à rechercher les Choses Célestes, prie afin que ta chambre dans le Ciel te reçoive un jour. Si ton âme appartient encore au monde, prie pour que les vices du monde ne se lovent pas en toi, car à l'intérieur de toi tu couverais un Serpent.

Priez avec votre coeur, sacrifiez-vous avec joie et que votre travail ait un sens, et Je vous promets que

votre lampe ne s'éteindra pas durant la nuit.

Ayez soif de Dieu !

Je veille sur vous tous et à cette minute-même, Je Me penche sur vous pour vous bénir tous.

 

 

VOIR CAHIER SUIVANT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  1. J'étais triste à cause de nouvelles persécutions.

 2. Son Coeur Immaculé.

 3. Une personne récemment attirée par la vie monastique (note du traducteur).

 4. En anglais : "I shall shepherd you".

 5. Jésus m'a appelée par ce nom.

 6. J'étais résolue et je m'apprêtais, ce soir-là, à faire acte de consécration au Sacré Coeur, en prononçant la formule de consécration que je possédais.

 7. Réunion du 22 décembre 1990 à Notre-Dame des Marches, Broc, Suisse.

 8. Mes frères orthodoxes.

 9. Jésus veut dire : près de la petite table où j'écris.

 10. La Miséricorde et la Compassion : le Seigneur.

 11. Je m'étais retrouvée " nue " dès que mon ange gardien et tout le Ciel m'avaient tourné le dos.

 12. C'est-à-dire abandonné par le Ciel.

 13. C'est maintenant le Fils qui parle.

 14. Celles de la Sainte Trinité.

 15. C'est la Sainte Trinité qui parle ; le Père a parlé, puis le Fils, puis le Saint Esprit, puis la Sainte Trinité, à l'unisson.

 16. Des âmes du purgatoire.

 17. Soudain, le Père tourna la tête vers moi et me regarda.

 18. l'Eglise renouvelée, enfin unie.

 19. Les Orthodoxes.

 20. Mes prières pour l'Unité.

 21. Les personnes qui sont mortes spirituellement.

 22. Sa Couronne d'Epines, Ses Clous et Sa Croix...

 *1. Ap 22.3

 *2. Ap 22.3

 *3. Ap 20.2