Extrait de l'oeuvre de Vassula "La vraie vie en Dieu", supplément 2.
Copyright © Editions du Parvis, CH-1648 Hauteville / Suisse.
Tous droits de reproduction, de traduction et d'adaptation réservés.
Mise en page :     97.12.14 18:30
Association La Vraie Vie en Dieu

ç           info@vassula.org

 

 

CAHIER 56

 

 

29 octobre 1991

 

 

- Mon Dieu !

- Je Suis. Tu n'es pas seule. Je suis présent et suis avec toi. Vassula, permets-Moi de te parler. Aie foi en Moi. Je suis près de toi. Viens. Concentre-toi et médite sur Moi. Oeuvre pour Ma Gloire. Ma fille, dis-leur 1 de cette manière :

" Bénis sont les pauvres en esprit car le Royaume des Cieux est à eux. Vous M'êtes tous très précieux. Priez plus que jamais auparavant et Je pourvoirai les misérables, Je guérirai les aveugles et J'enseignerai Ma Loi à chacun de vous, des étrangers aux vôtres. L'Amour vous aime ".

I C Q U S

 

(Plus tard.)

- Vassula, sois constante dans tes prières. Je t'aime, Mon enfant, et oh ! comme Je connais tes faiblesses...

Ma fille, amène Mes enfants à la vraie foi ; amène tout le monde à Moi. Cela fait aussi partie de ta mission. Ah ! Mon enfant, sois fervente pour Moi ton Dieu.

- Mon Seigneur, tous n'écoutent pas ces messages lorsque je les proclame. Est-il possible qu'ils n'aient pas compris ? Je ne parle pas seulement de moi, je parle aussi des apparitions présentes et d'autres personnes que Tu as utilisées comme Tes instruments d'une manière surnaturelle. Je vais Te demander franchement : combien dans la haute hiérarchie d'aujourd'hui prêtent l'oreille de manière positive ? Combien ?

- Et, pas plus tard qu'hier, des grands prêtres et scribes, combien M'ont prêté l'oreille et se montrèrent positifs ?

Vassula, il y a, pour croire, un reste choisi par la grâce. L'Ecriture dit : Je Me suis révélé à ceux qui ne M'avaient pas consulté (Rm 10.20). Cependant, depuis le tout début J'ai invité tout le monde à Mon Ecole.

Mon Saint Esprit est votre Guide, votre Epoux 2 et votre Maître.

Je vous dis en vérité que bientôt Je rassemblerai toutes les nations en un cercle d'Amour et Mon Esprit demeurera en vous, donnant la vue aux aveugles puisque la Lumière qui vous sera donnée est Ma Lumière Transcendante. Mais combien il est difficile à ceux qui ont accumulé des richesses dans leur esprit de pénétrer dans Ma Lumière ! Combien il est difficile aux sages de pénétrer l'Esprit et de percevoir Ses profondeurs ! Combien il leur est difficile d'entrer dans Mon Royaume ! Je vous dis solennellement, les rebuts de votre société et ceux que vous jugez indignes y arrivent avant eux. Oui ! ceux qui ne peuvent pas distinguer le bien du mal, ceux qui ne peuvent distinguer leur main gauche de leur main droite ! J'ai invité et J'invite toujours tout le monde à s'asseoir à table avec Moi, mais beaucoup n'ont pas répondu à Mon invitation ; ils ont ri et se sont moqués de Mon Appel Bienveillant et, par leur enseignement, en ont fait trébucher d'autres qui voulaient venir. Comparez tout cela à Ma parabole du festin de noces (Mt 22.1-14).

Je reviendrai 3

et ils trembleront. Ils trembleront lorsqu'ils réaliseront Qui ils rejetaient durant tout ce temps : ils ont renié Mon Esprit et se sont laissés guider par leur propre esprit ; ils reniaient Ma Lumière pour la leur ; ils ont renié Ma Connaissance Céleste donnée par la Sagesse, pour une philosophie médiocre et pour leur propre connaissance rationnelle.

Ils ont apostasié.

Puisqu'ils ont rejeté Mon Esprit, Ma Lumière et Ma Connaissance, Je leur retirerai Mon Royaume et Je Le donnerai à un peuple capable d'en produire les fruits. Alors, J'accueillerai ces gens comme les Miens et Je leur demanderai de venir avec Moi pour tenir maison avec Moi.

En fait, cette heure est déjà là. J'ai décidé d'attirer près de Moi les gens de mauvaise réputation, ceux qui traînent à chaque coin de rue, les indignes, les riens parmi les riens, les misérables et ceux qui n'avaient jamais connu Mon Nom. Je M'adresserai à un tas de misérables qui ne M'avaient jamais aimé et Je ferai d'eux une nation d'Amour, une nation sainte, et ils Me glorifieront. Ils seront appelés prêtres du Dieu Vivant, prêtres de l'Amen et dans ce clergé, Je rebâtirai Mon Eglise ; dans ces coeurs, Je vous unirai tous, et Mon Corps se reposera. L'heure est arrivée, et nul ne peut empêcher cette heure de Mon Saint Esprit.

Lorsque vous verrez le monde se désintégrer sous vos pieds, lorsque vous regarderez à votre gauche et que vous verrez les royaumes chanceler et les villes réduites en tas de poussière, et à votre droite les montagnes s'écrouler, sachez que ces signes sont le commencement de l'effusion de Mon Saint Esprit.

Lorsque vous verrez Mes élèves que J'ai Moi-même formés, prêcher sans crainte en Mon Nom, ne les interrompez pas, résistez à votre tentation et discernez le son de leurs pas. Je continuerai à vous envoyer ces saints rassembler sur leur chemin tous les membres sectionnés de Mon Corps, et nul, pas même les esprits impurs, ne sera capable de les arrêter : ils tomberont plutôt devant eux parce qu'ils sauront que l'Amen est leur Maître.

L'Amen est bientôt avec toi,
Mon enfant,
Celui Qui est ton Consolateur,
et dont la Maison se trouve
dans une Lumière inaccessible
te plongera finalement
dans Sa Lumière
et t'absorbera.
Je suis l'Amour.

- Béni soit Ton Glorieux et Saint Nom ; qu'Il soit loué et exalté à jamais.

 

 

Manchester, Angleterre, 5 novembre 1991

 

(Juste avant de me rendre à la réunion en l'église St Augustin, le démon m'a attaquée dans l'espoir de gâcher la réunion. J'ai prié St Michel Archange à deux reprises, et j'ai prié deux dizaines de chapelet pour Marie "Rosa Mystica" et le démon a lâché son étreinte. Notre Sainte Mère m'a alors donné ce message :)

- Je suis avec toi, Mon enfant. N'aie pas peur. Je ne te lâcherai pas d'un pouce de Ma vue. Oeuvre en paix, Vassula. Je t'aime. Prie maintenant ; va en paix et rappelle-toi que Je suis avec toi.

 

 

Angleterre, 6 novembre 1991

 

(Avant de me rendre à la Strangeways Prison pour lire aux prisonniers leur message.)

- Mon enfant, toute la force que tu recevras viendra de Moi. Montre, Mon enfant, ce que le Seigneur dit au monde. Montre-leur comme Mes Paupières ruissellent de larmes. Que Mon peuple prie pour ceux qui n'invoquent pas Mon Nom et Je les guérirai. L'impossible deviendra possible. Le désert se transformera en un jardin et les décombres en un autel pour Moi votre Dieu. Dis à Mes enfants de prier, de prier avec leur coeur et J'écouterai.

J'appelle tous ceux qui sont écrasés de souffrances, à M'offrir leurs souffrances et à se reposer dans Mon Coeur. Je les aiderai à porter leur croix. Aussi, Ma Vassula, ressens Ma Présence ; regarde-Moi avec les yeux de ton âme ; parle-Moi et permets-Moi de t'utiliser pour Me glorifier.

 

 

Manchester, Angleterre, 8 novembre 1991

 

- La paix soit avec vous. En descendant de cette manière, Mon but est votre salut. Ce que J'ai commencé et béni, Je l'achèverai.

Dis à Mes enfants que lorsque Je leur parle, t'utilisant comme moyen, J'entends le Salut, J'entends la Paix, Je n'entends pas la destruction. Mais le démon veut la destruction car ce qu'il propose, tue. L'Amour Fidèle se penche depuis le ciel pour vous atteindre et vous offrir Son Coeur. Vous M'êtes tous tellement précieux. Le Très-Saint révèle Son Visage : J'appelle chacun de vous sans aucune distinction. Vous êtes tous Miens et vous M'appartenez tous et votre vie est perpétuellement dans Mes Mains. Ne soyez pas comme ceux qui semblent parler d'Unité mais tirent cependant l'épée contre ceux qui la pratiquent. Venez à Moi comme une seule famille et nous souperons tous ensemble, Moi et vous, vous et Moi. Je permets à chacun d'entendre Ma Voix.

Je vous bénis tous. Ornez-Moi de prières de votre coeur.

I C Q U S

 

 

Manchester, 9 novembre 1991

 

- Seigneur ?

- Je Suis. Ma petite, sois bénie. Il reste encore différentes choses que Je désire écrire à travers toi. Aussi, permets-Moi de t'utiliser. Pense, Ma fille, à tout ce que tu as acquis de Moi comme connaissance. Je renforcerai Mon temple 4 afin que sa structure devienne solidement robuste et reste indemne, quel que soit le choc qu'il subisse. En toi, J'augmenterai et non diminuerai. Que Mon Esprit se repose en toi. Le Très-Saint te donne Sa Paix.

 

 

13 novembre 1991

 

- Yahvé, je T'aime ;
Yahvé, je T'adore ;
Yahvé, mon Amour Céleste,
je sais que Tu es avec moi ;
Yahvé, mon Père et mon Abba,
dis à Ton Fils si Bien-aimé
que mon coeur ne vit que pour Lui ;

dis-Lui qu'Il est l'Air que je respire,
qu'Il est ma Vie ;
dis-Lui que pour Son Amour,
ma voix sera portée aussi loin que je pourrai
pour proclamer Ses Désirs
et Son Fervent Amour pour nous ;

dis-Lui, Père,
que rien ni personne
ne me séparera jamais
de cet amour que j'ai pour Lui ;
dis-Lui qu'Il est mon Sourire,
ma Joie et mon Espérance ;

dis à mon Rédempteur
combien je me languis pour Lui
et combien, jour et nuit,
je dépéris d'amour pour Lui.

 

- Ma fille, bien-aimée de Mon Ame, ne savais-tu pas ? Ne savais-tu pas combien Mon Esprit se repose sur le Néant ? N'as-tu pas entendu combien Je Me délecte de révéler Mon Visage tout entier à des enfants ? N'as-tu pas lu : " J'ai été trouvé par ceux qui ne Me cherchaient pas et Je Me suis révélé à ceux qui ne Me consultaient pas " ? (Rm 10.20).

Ta Joie est ton Créateur,
ton Amour est ton Oint,
ta Torche est Mon Saint Esprit.

Pour restaurer Ma Maison, mets à profit, Mon enfant, tous les dons que Je t'ai donnés.

Il M'est arrivé de Me promener près d'une rivière et de voir un bois flottant 5, dérivant avec le courant mondain. Je Me suis penché et Je l'ai retiré du courant. Je l'ai ramené avec Moi à la Maison et Je l'ai planté dans Mon Jardin de Délices. D'un morceau de bois sec, J'ai fait de toi un Arbre. J'ai dit : " Pousse ! pousse et prends racine dans Mon Jardin, dans Ma Propriété à Moi ; et de tes fleurs, exhale un parfum pour apaiser Ma Justice ". J'ai dit : " Des récoltes de fruits pousseront chaque mois et tes feuilles seront le remède d'un grand nombre " 6. De temps en temps, Je M'amuse à te tailler. Mon délice est de voir tes fleurs s'épanouir et une croissance constante de tes fruits. Seule l'Eau 7 de Mon Sanctuaire 8 peut te donner croissance et Vie.

Moi, Yahvé, Je veillerai à ce que tu prospères.

Je prends plaisir à ramasser de temps en temps sur Mon chemin des morceaux de bois flottant 9. Je peux donner vie à n'importe quoi que Je ramasse sur Mon chemin.

 

(Plus tard.)

- Vassula, la Paix soit avec toi. Si la terre tremble et s'effondre sous leurs yeux-mêmes, ce sera parce qu'ils ont transgressé Ma Loi qui est basée sur l'Amour.

Ils ont profané tous Mes Commandements. Malgré les multiples intercessions de votre Sainte Mère et malgré Mes Avertissements, depuis le temps de Fatima jusqu'à cette époque, aucun de Mes Avertissements n'a été respecté.

Les heures fuient et une puissante armée 10 telle que le monde n'a jamais vue ni ne verra jamais plus, est à portée de main ! Peu d'hommes seront épargnés ! Combien Je crie pour percer leur surdité ! Une nation rugissante comme le grondement d'innombrables cataractes submergera à nouveau le monde de feu et de soufre. Je suis riche en pardon, mais à peine entends-Je quelque cri de repentir.

O hommes de peu de foi ! hommes de controverses seulement !

 

Ecris :

Tout ce que J'entends, excepté d'un petit reste seulement, est : " pourquoi devrions-nous croire à des messages ? Pourquoi devrions-nous jeûner puisqu'ils ne viennent pas de Lui ? Pourquoi faire pénitence puisque nous sommes justes ? Pourquoi devrions-nous croire ce tas de délirants ? Ne les écoutez pas, car ils colportent des visions et des prophéties de leur invention ".

Je vous dis en vérité, lorsque ce Jour viendra, il eut été préférable que vous ne soyez jamais nés ! Il suffit d'un seul homme pour allumer un feu qui produise quelque chaleur. Aujourd'hui encore, un homme est parmi vous, vivant sous les mêmes cieux, qui est prêt à allumer un Feu qui peut brûler et fondre tous les éléments en quelques secondes !

La terre, comme un vêtement, s'usera.

Je vous avais avertis, mais vous n'en avez tenu aucun compte. Ma souffrance est grande, mais autrement comment pourrais-Je expulser les marchands de Mon Eglise ? Comment expulserais-Je les vipères des nids qu'elles se sont bâtis à l'intérieur de Mon Sanctuaire, sinon en venant avec Flamme et Feu Ardent ?

Commerçants, marchands, tous seront extirpés et cela ne peut être fait que par le Feu ! Les sages ne s'enorgueilliront plus de leur sagesse ni de leur autorité. Les riches en esprit seront rendus stériles et mis à nu, et ils prendront le deuil. Ils Me chercheront, mais là où ils Me chercheront, ils ne Me trouveront pas. Maintes et maintes fois, ils invoqueront Mon Nom, mais Je ne les entendrai pas. Je les renverserai tous.

Sois un avec Moi, Mon enfant. Aie Ma Paix. Je t'aime beaucoup.

La Justice est à portée de main.

 

 

(Plus tard.)

- Appuie-toi sur Moi. Je suis avec toi, Mon enfant. Ah ! Mon petit enfant, par amour pour Moi, porte ton fardeau sur tes épaules. Aime-Moi, Mon enfant, et tu vivras ; évangélise avec amour pour l'Amour. Accepte tout ce qui vient de Moi. Viens, Moi et toi, toi et Moi, unis dans l'amour. Je t'aime tant, Ma Vassula, Je t'aime tellement, Ma petite...

Ecclesia revivra.

I C Q U S

 

 

14 novembre 1991

 

(Message pour l'Irlande :)

- Ecoute, Irlande, ne disperse plus : assemble-toi. Assemblez-vous tous en un.

Venez à Moi en paix, et priez ensemble pour la paix. Videz vos coeurs de tous vos mauvais penchants et apprenez où est la paix, où est l'amour, où est la sainteté.

Priez pour ceux dont les mains dégoulinent de sang : ils ne savent pas ce qu'ils font.

Je suis venu prendre à part le meilleur du troupeau pour leur demander s'ils sont désireux d'observer une renonciation générale de neuf jours.

Dans ce pays, les démons seront frappés de panique. Je sais que vos crimes sont nombreux et que seul un reste est marqué de Mon Sceau sur son front.

Je t'ai traversée, Irlande, et J'ai été atterré de ton irrespect de la loi. Mais regarde ! L'Heure est à portée de main. Ta terre est divisée par une ligne d'arpenteur mais tel est ton coeur, Irlande Ma fille, jusqu'au fond de tes entrailles 11.

Rétablissez Ma Maison chancelante en vous assemblant en paix et sans vous différencier sous Mon Nom. Même alors que vous êtes un reste à M'être fidèle, ne soyez pas découragés : Je vous apporterai, avec une bénédiction, du vin nouveau pour humecter vos lèvres. Ne soyez pas découragés. Votre Sauveur est sur le chemin de Son Retour.

Vous êtes les briques de Mon Sanctuaire et en même temps, les bâtisseurs de Ma Maison. En vous unissant et en vous rassemblant, cela formera une structure, mais si vous restez divisés et dispersés, comment puis-Je reconstruire ce qui maintenant est en ruine ?

J'ai besoin de vous tous ensemble pour faire une seule unité et reconstruire Ma Maison. J'ai besoin de toutes les briques. Mon Royaume sur terre est Mon Eglise, et l'Eucharistie est la Vie de Mon Eglise, cette Eglise que Je vous ai Moi-même donnée. Je vous avais laissés avec une seule Eglise, mais à peine suis-Je parti, à peine ai-Je tourné le Dos pour aller vers le Père, que vous avez réduit Ma Maison à une désolation ! Vous l'avez nivelée jusqu'au sol ! et Mon troupeau erre de gauche et de droite...

Combien de temps encore dois-Je boire la Coupe de votre division, coupe d'affliction et de dévastation ?

Vous avez offert au Très-Saint, à Celui Que vous dites aimer, une coupe qui est si vaste et si profonde, si remplie d'amertume et de chagrin que Mon Palais est plus desséché que du parchemin, Mes Lèvres couvertes de crevasses. Le goût de cette coupe que M'offre cette génération est aussi amer que du venin.

Je ne suis pas seul à avaler Mes Larmes ; votre Sainte Mère partage Ma souffrance puisque Son Coeur Immaculé est uni dans l'amour à Mon Sacré Coeur.

Mais bientôt, Je vous renouvellerai tous de Mon Feu. Priez sans cesse car l'Heure est à portée de main. Je vous bénis tous, marquant vos fronts du Soupir de Mon Amour.

I C Q U S

 

 

15 novembre 1991

 

- Mon Seigneur ?

- Je Suis. Viens à Moi en tout temps. Prie avec Moi ; dis :

Tu es mon seul Dieu,
ma seule Espérance,
mon seul Amour ;

Tu es mon Dieu sans rival,
plus Tendre et Délicat que jamais
avec les faibles et les misérables ;

que le Calice de Ta Justice
ne déborde pas sur nous ;

permets aux captifs d'être libérés
avant Ton Jour, mon Seigneur ;

nos fautes à Tes Yeux ont été nombreuses
et nos rébellions et nos apathies
plus grandes encore en nombre,
mais Ton Coeur palpite
d'Amour et de Compassion ;

accorde-nous, ô Père Très Miséricordieux,
un puissant Souffle de Ton Esprit
pour nous raviver tous
pour Ta Gloire.

Amen.

Je te bénis, Mon enfant.

 

 

18 novembre 1991

 

- Jésus ? Très-Saint ?

- Je Suis. Ma petite, Ma fille à Moi, la paix soit avec toi. Moi le Seigneur Je te bénis et te bénis encore. Evangélise avec amour pour l'Amour.

Dis-leur que J'aime chacun d'eux d'une manière spéciale. Dis-leur aussi que Je ne suis pas un Dieu compliqué. Je ne suis pas loin. Je suis présent en ce moment-même. Dis-leur combien Je languis après leur amour. Montre-leur ce qu'est

le Coeur du Seigneur. Dis-leur que le Coeur du Seigneur n'est rien d'autre qu'Amour et Miséricorde, et si la Justice est attirée sur vous, c'est à cause de la gravité de vos péchés et de vos crimes. Combien de fois ai-Je fermé les Yeux sur tout ce que vous ne faites pas en Ma faveur, et combien de fois ai-Je retenu la Main du Père de tomber sur vous !

Jésus est Mon Nom et Jésus signifie Sauveur. Je suis le Sauveur de toute l'humanité.

I C Q U S

 

 

Cork, Irlande, 22 novembre 1991

 

- Enfants bien-aimés, Je vous donne Ma Paix.

Le monde tombe en décadence mais Je ne vous ai pas oubliés. Je vous visite dans votre détresse pour aider chacun de vous à atteindre sa Demeure dans le Ciel. Vous êtes Miens et vous M'êtes tous très précieux.

Je suis la Lumière du monde,

aussi, n'ayez pas peur. Je vous demande de prier pour ceux qui ont endurci leur coeur et ne croient pas en la Vérité. Ne cessez jamais vos prières. Moi le Seigneur, J'ai traversé tes cités, Irlande, quoiqu'en ce moment, tu ne connais pas les Plans que J'ai conçus pour toi.

Demeure en Mon Amour divin
et tu te sentiras forte ;
demeure en Mon Sacré Coeur
et tu prospéreras ;
demeure en Ma faveur
par ta constance et ta foi ;
demeure en Moi et tu vivras.

Moi le Seigneur Je bénis chacun de vous, laissant le Soupir de Mon Amour sur vos fronts. Rappelez-vous, l'Amour vous aime.

I C Q U S

 

 

 

24 novembre 1991

 

- Mon enfant, Je suis la seule Mère de toute l'humanité.

Chacun d'entre-vous est Mon enfant.

- Sainte Mère, chacun acceptera-t-il un jour cette Vérité ?

- A la fin, chaque âme acceptera cette vérité. Ceux qui maintenant aiment Dieu sincèrement, l'accepteront.

Ne cesse jamais de prier, Mon enfant, pour la conversion du monde. Comprends que plus J'obtiens de prières, moins le mal sera promulgué. Les prières ne sont jamais perdues. Je les offre au Père dont la Justice est imminente. Priez pour obtenir la Miséricorde de Dieu. Vous ne savez pas ce que Dieu a réservé pour cette génération mauvaise, mais ayez à l'esprit comment en temps de rébellion, Sa Main est tombée sur les hommes pécheurs, et que c'était alors une fraction de ce qu'Il a maintenant en réserve pour vous.

De Sa Sainte Demeure, Sa Justice répondra en proportion des péchés de cette génération. Il viendra avec Feu, foudre, ouragan et flamme d'un Feu dévorant, brûler les crimes du monde. Non, vous ne savez pas ce que le Tout-Puissant a réservé pour vous pour purger l'humanité.

Les signes sont là tout autour de vous, mais peu les voient ou les remarquent.

De Mes fils et de Mes filles, du sang innocent est versé pour Satan. Ce sang innocent est offert comme un holocauste au Malin. Le plan de Satan est de dépouiller ce monde de sa création, de vous annihiler tous et de vous engloutir tous dans les flammes. Il désire faire de vous tous un grand holocauste.

Je crie, Je pleure, Je verse des larmes de Sang mais peu y font attention. Dieu viendra à vous mais vous ne savez pas de quelle manière.

- Sainte Mère, nous prions, mais comme Tu le dis, nous sommes très peu. Que faire ?

- Vos prières peuvent changer le monde. Vos prières peuvent obtenir des Grâces de Dieu pour la conversion des pécheurs, et plus il y aura de conversions, plus de prières seront faites et entendues pour d'autres conversions. Comprends-tu ? Les prières sont puissantes. C'est pourquoi J'insiste auprès de vous pour que vous n'abandonniez ni vos prières ni vos sacrifices, qui sont maintenant plus que jamais demandés aux fidèles. Dieu Se souviendra de tous vos sacrifices, Mes très chers enfants ; aimez-Le et glorifiez-Le.

Ecclesia revivra dans toute sa gloire.

 

(Plus tard.)

- Seigneur ?

- Je Suis. Fais Mes délices ; ne reste pas silencieuse mais proclame la Vérité. J'ai béni ta mission. Je suis ton Rocher et ton Abri. Si tu restes humble, Ma Présence sera vue dans toute sa splendeur.

Tu vas prier ; J'écoute.

- Seigneur, pardonne-nous nos fautes,
nos méchancetés, nos manquements, notre intolérance,
notre manque d'amour ;

pardonne-nous notre manque d'amour
et de sensibilité.

Convertis les méchants, les impénétrables,
les léthargiques, les athées,
et transfigure-les en vaisseaux de lumière
pour Te glorifier ;

humilie les orgueilleux, abaisse les supérieurs,
plie les rigides ;

transfigure-nous tous comme dans Ta Transfiguration.

Amen.

 

- Une fois que Mon Saint Esprit vous aura assiégés,

vous serez tous transfigurés.

Je suis toujours prêt à vous pardonner.

Je t'aime, Ma petite. Nous ?

- Oui, Seigneur.

 

 

25 novembre 1991

 

- Seigneur, T'ai-je fait défaut de quelque manière ? Tu m'as appelée, mais T'ai-je réellement répondu ? Ai-je vraiment écouté Ta Voix, ou L'ai-je ignorée ? Ai-je peut-être été insensible aux appels de Ton Sacré Coeur ? As-Tu détaché de moi Tes Yeux Aimants, ô Saint des saints ? Dans l'angoisse de mon esprit, je Te prie pour Te demander :

 

Où sont ces Yeux
si Aimants sur moi ?

Où est ma Demeure,
Ton Sacré Coeur ?

Comment se fait-il que je ne puisse
entendre Ta Voix
ni sentir Ta Présence ?

Ai-je perdu Ton Amitié
à cause de mon insensibilité ?

Ai-je perdu Ta Compagnie,
ô Saint des saints ?

 

- Mon prêtre ! le cadavre sera jeté dans un trou, enseveli et oublié.

Fille d'Egypte, aie Ma Paix. Je t'ai placée dans le pays des vivants. Regarde-Moi et aie confiance dans Mon Amour et dans l'Amitié que J'ai pour toi. Ne Me fais pas pleurer de peine : comment pourrais-Je t'abandonner ? Mais le malin essaie désespérément de piller toutes les richesses que Moi-même Je t'ai offertes. Je t'ai tirée de l'abîme et à nouveau dans l'abîme, il veut t'ensevelir. Ma fille, aie confiance en Moi ; Je ne te laisserai pas orpheline. Je te le certifie, Ma fille : Je ne t'abandonnerai jamais ! Ecoute-Moi, sois rassurée, tu n'as pas gaspillé ton souffle 12. Tu es tellement, tellement faible et impuissante et ah ! comme Mon Esprit peut respirer librement en toi ! Chuchotant en échos, Je murmure à ton oreille Mes Paroles que tu dois proclamer dans Mes Assemblées. Mais, âme, tu es ignorante et totalement impuissante en tout ce qui est Connaissance et Sagesse, aussi, comment ton esprit pourrait-il saisir tout cela si l'Esprit qui parle à travers toi n'était pas le Mien ? Vassula... 13 tu M'es si précieuse... écoute, Mon enfant, il y a un Ange à ton côté pour avoir pitié de toi, te consoler et prier pour toi. Attends, J'ai plus à te dire. Je reconnais ta stupéfiante faiblesse, c'est pourquoi J'utiliserai cette faiblesse pour amener Mon peuple à l'Unité et pour leur montrer comment Moi le Seigneur Je ressens leur négligence. Je leur montrerai ce qui est le plus désiré par Moi. A travers ta faiblesse, Je leur montrerai comme Je ressens ces distinctions qu'ils ont créées entre eux. Dis-Moi, n'êtes-vous pas tous semblables, faits par Mes Propres Mains ?

- Oui, Seigneur.

- Qui n'a pas été fait à la ressemblance de Mon Image ?

- Personne, Seigneur !

Que T'occasionne leur façon de penser, Seigneur ?

- A cause de l'orgueil abject de l'homme, la Coupe de Mon Père est pleine de Sa Justice ; à cause de leur rigidité, ils sont inhabités ! Beaucoup d'entre-eux parlent d'unité et de fraternité, mais leurs paroles sont fallacieuses, vides. Faites vos preuves aux Yeux de votre Créateur en pliant. Faites vos preuves aux Yeux de votre Créateur en unifiant la date de Pâques. Faites vos preuves devant Moi en rompant le pain ensemble. Revêtez-vous de majesté et de splendeur par l'humilité et non par une apparence extérieure de religion et de piété. Repentez-vous ! Jadis, vous viviez dans l'humilité, la simplicité et un amour illimité, avec une riche nourriture couvrant votre table. Oui, la grandeur de Mon Eglise dépassait tout et toute créature vivante, parce que l'Eucharistie faisait la vie de Mon Eglise. Si aujourd'hui Mon Eglise manque d'éclat, c'est parce que beaucoup de Mes églises ont aboli Mon Sacrifice Perpétuel 14. Peut-on scruter à travers ces ténèbres obscures et continuer à prétendre voir ? Peut-on se vanter d'avoir échappé aux embûches dans cette obscurité ? Mais aussi longtemps que vous dites : " Nous voyons ", votre culpabilité demeure !

J'ai dit qu'il y a d'autres brebis que J'ai qui ne sont pas de l'unique bercail et que Je dois aussi mener. Mais Je n'ai pas plus tôt ramené un agneau errant au bercail pour y mener une Vraie Vie en Moi, Je ne lui ai pas plus tôt rendu la vue que vous vous ruez sur lui pour lui arracher le Royaume des Cieux. Un démon peut-il ouvrir les yeux d'un aveugle ? Peut-il lui faire crier " Abba ! " ?

Aussi, à moins que vous vous repentiez, la Main de Mon Père s'abattra sur vous. Je ne peux pas plus longtemps retenir Sa Main de tomber. A moins que vous, chacun de vous, pardonniez à votre frère du fond du coeur, la Main de Mon Père s'abattra plus rapidement que vous pensez.

I C Q U S

 

 

 

3 décembre 1991

 

(Autre message pour les Philippines :)

- Dis à Mon peuple qu'ils sont comme des briques et que Je peux les utiliser pour la restauration de Ma Maison. Je peux, s'ils Me le permettent, utiliser chacun d'eux.

Permettez-Moi de vous guider tous. Abandonnez-vous à Moi sans demander pourquoi. Ayez simplement confiance en Moi votre Seigneur. Offrez-Moi votre volonté, mais ne vous opposez pas à Moi lorsque Je l'utilise. Priez avec votre coeur et confessez vos péchés. Méditez sur Ma Passion et sur tout ce que Je vous ai offert.

 

 

4 décembre 1991

 

(Avant l'un des meetings aux Philippines.)

- Seigneur ?

- Je Suis. N'aie pas peur, Je ne t'ai pas abandonnée. Je t'aime. Ma fille bien-aimée, ton apostolat est de répandre Ma Glorieuse Lumière dans chaque nation. Diffuse tout ce que tu as reçu de Moi. C'est, Mon enfant, ce que tu auras à faire. Le reste, Je le ferai. Alors que tu accompliras le travail que Je t'ai donné, Je te protégerai. Tu n'as rien à craindre. Moi, Jésus, Je t'aime tant.

Maintenant, n'essaie pas de comprendre mais en te mettant à l'épreuve, Je fais croître ton esprit en sainteté. Sois à Mon service, Mon enfant, en accomplissant le travail que Je t'ai donné. Je t'encouragerai toujours à témoigner avec zèle pour Moi et pour Ma Maison et Je te dissuaderai toujours de regarder à ta gauche et à ta droite. A cause de ta consternante misère, Je ne serai pas sévère avec toi. Puisque tu serviras la Droiture-même, Je te maintiendrai attachée à Moi pour que tu tiennes fermement debout à Mon Côté, sinon, seule, tu chancellerais.

Maintenant, Mon Esprit, ton Saint Compagnon, te conduira avec enthousiasme à Mes enfants. Par grâce, tu parleras pour Moi. Je suis avec toi et Je ne te ferai jamais défaut. Viens.

I C Q U S

 

 

Manille, Philippines, 5 décembre 1991

 

(Pour les groupes de prière des Philippines.)

- Je les bénis tous. Dis à Mes enfants que Mon Coeur est en feu et en flammes, prêt à les consumer. Ils n'ont qu'un pas à faire pour entrer dans Mon Sacré Coeur et Je les laisserai en ravissement pour Moi leur Dieu.

 

(Puis Jésus S'adresse à une personne en particulier :)

- Aujourd'hui, Je t'offre Mon Coeur ; prends-Le.
Jésus est Mon Nom et Jésus signifie
Sauveur.
L'Amour t'aime

et toi 15, Ma progéniture, continue à tisser tout ce que Je t'ai donné. Vide, tu ne seras pas. Regarde, ta table est pleine et sans Moi ta table serait vide : c'est Moi qui pourvois ton âme. Aussi, accroche-toi à Moi et tu vivras. Mon Saint Baiser est sur ton front. Je t'aime. Aime-Moi.

I C Q U S

 

 

(Plus tard. Message pour les prisonniers du pénitencier de Muntinlupa, près de Manille :)

- Vassula, paix, Mon enfant. Dis aux prisonniers :

Ne saviez-vous pas ? N'avez-vous pas entendu comme la Miséricorde Se penche sur toute l'humanité ? Voici votre Dieu qui Se penche depuis Son Trône pour vous atteindre.

Je suis venu à vous

pour vous dire le Grand Amour que J'ai pour chacun de vous. Je suis votre Dieu, parlant à travers Mon instrument pour vous donner Mon message. Je suis venu vous parler dans votre coeur et vous consoler, Mes amis.

Je vous le dis, le monde n'est rien devant Moi ; aussi n'ayez pas peur du monde. Venez à Moi et penchez-vous sur Moi et Je serai votre Berger pour vous conduire à Mes Eaux Eternelles. Je guérirai vos plaies et Je les panserai. Mes Yeux ne vous quittent jamais et Je vous le dis, avec Moi, votre table sera toujours pleine. Avec Moi, vous souperez, Mes amis. Et lorsque le fouet s'abat brutalement sur vous, ne vous laissez pas troubler, Mes bien-aimés. Chaque fois qu'il s'abat sur vous, regardez Mes Plaies qui vous ont guéris et sauvés de la Mort. Regardez-Moi, votre Sauveur. Ne regardez ni à votre gauche ni à votre droite. Suivez les Empreintes de Mes Pas. Vous les reconnaîtrez aux traces de Sang qui s'y trouvent. Suivez-les, Mes bien-aimés, et elles vous mèneront où Je Suis. Je bénis chacun de vous, laissant le Soupir de Mon Amour sur vos fronts. L'Amour vous aime.

I C Q U S

 

(Message concernant Soeur Teresa, qui s'occupe des prisonniers à Muntinlupa, et qui les transforme en êtres dévoués à Dieu :)

- Je leur ai donné un Rocher et ah !... comme J'aime ce Rocher ; Moi le Seigneur, Je la bénis, Je la bénis car d'un désert où nichent les vipères, elle a fait

un sol productif,
un jardin où Moi le Seigneur,
Je peux prendre Mon repos.

 

 

8 décembre 1991

 

- Seigneur ?

- Je Suis. Prie avant que tu te reposes en Moi. Dis avec Moi :

Jésus, repose-Toi en moi
et moi en Toi,
unis, liés ensemble.
Amen.

(J'ai répété cette prière.)

- Sois ferme concernant les Deux Coeurs unis dans l'amour. J'ai déjà parlé à beaucoup de coeurs à propos de cette vérité, une vérité que beaucoup rejetteront, mais à la fin, Nos Deux Coeurs prévaudront. Tel est le monde : aujourd'hui, ils rejettent cette vérité mais demain, ils l'honoreront. Moi Jésus Je vous aime tous. N'ayez nul autre que Moi dans votre coeur. Placez-Moi en premier. Ayez Ma Paix.

I C Q U S

 

 

Manille, Philippines, 12 décembre 1991

 

(Je me suis mise à penser à la Suisse.)

- Seigneur, comment va l'Eglise en Suisse ?

- C'est un champ de ruines... 16

 

 

24 décembre 1991

 

(De retour en Suisse, veillée de Noël.)

- Mon Seigneur ?

- Je Suis. Appuie-toi sur Moi, Mon enfant.

(Avec les yeux de mon âme, j'ai vu la Sainte Face de Jésus. Il ressemblait à un enfant, avec de grands yeux innocents.)

- D'énormes réparations doivent être faites pour cicatriser les plaies de cette terre, plaies et blessures causées par la méchanceté et le péché.

Fais les délices des Yeux de ton Sauveur en prenant de l'expansion.

Que cela soit :

Que Mon message prenne une telle ampleur, devienne si vaste, témoignant de lui-même, que la Méchanceté, l'Apathie et l'Athéisme seront saisis et se repentiront.

Mon enfant ! accroche-toi à l'ourlet de Mes Vêtements et étends-Les maintenant encore plus, d'un coin de la terre à l'autre. Entre dans Mes Sanctuaires s'ils t'accueillent dans Mes Sanctuaires. Si des hommes te frappent d'interdit, ne laisse pas cela t'affliger ni te donner du chagrin, ne désespère pas. Tes oppresseurs reverront ces scènes au Jour de la Purification et ils pleureront, se souvenant de leur rejet. Ils réaliseront combien ils rejetaient Nos Divins Coeurs, et non toi : Nos Deux Coeurs qui prophétisaient.

Ma fille, suis Mes empreintes maculées de Sang et proclame Mon Saint Nom dans toute assemblée.

Le temps est venu où tu ne dois plus hésiter. Plante des Vignobles où que ce soit et partout où tu peux ; des déserts, fais des jardins.

J'ai béni Mes messages pour qu'ils prospèrent et prennent racines, aussi, courage, Ma fille.

 

(Soudain, j'ai senti une " épée " de feu me transpercer et j'ai crié :)

- Seigneur ! Tu me manques beaucoup !

- Tu as l'ennui de Moi parce que tu as vu Ma Gloire... Ecris :

Citadelle après citadelle
est assiégée par le Rebelle.

Je viens aujourd'hui offrir Ma Paix à toute l'humanité, mais très peu écoutent. Aujourd'hui, Je viens avec des conditions de paix et un message d'Amour, mais la paix que J'offre est blasphémée par la terre, et l'Amour que Je donne est moqué et raillé en cette Veillée de Ma Nativité. L'humanité célèbre ces jours sans Mon Saint Nom. Mon Saint Nom a été aboli et ils prennent le jour de Ma Nativité comme de grandes vacances de loisirs, adorant des idoles.

Satan est entré dans les coeurs de Mes enfants, les trouvant affaiblis et endormis. J'ai averti le monde. Le message de Fatima parle : qu'en Mon Jour, Je ferai coucher le soleil à midi et J'obscurcirai la terre en plein jour.

Je permettrai au Dragon de mordre cette génération pécheresse et de précipiter sur elle un Feu que le monde n'a jamais vu auparavant ni ne verra jamais plus, afin de brûler ses innombrables crimes.

Vous demanderez : " Tous les habitants périront-ils, les bons comme les méchants ? " Je vous dis : les survivants envieront les morts. De deux hommes, un sera pris.

Quelques-uns demanderont : " Où sont Elie et Moïse qui doivent venir ? " Je vous le dis, génération mauvaise : durant toutes ces années, Nous 17 n'avons pas parlé en paraboles. Elie et Moïse sont déjà venus et vous ne les avez pas reconnus mais vous les avez traités à votre guise. Vous n'avez pas écouté Nos Deux Coeurs, le Coeur Immaculé de Ma Mère et Mon Sacré Coeur, génération impie...

Nos Deux Coeurs ne vous ont pas parlé en paraboles ni en énigmes. Toutes Nos Paroles étaient Lumière et Nos Coeurs, comme Deux Lampes, brillent l'Une près de l'Autre d'un tel éclat que chacun peut voir. Mais vous n'avez pas compris.

Nos Coeurs, comme Deux Oliviers 18 l'un à droite et l'autre à gauche ont, durant tant d'années, essayé de vous raviver, comme Deux Branches d'Olivier répandant de l'huile (Za 4.12) pour guérir votre génération, et pour cicatriser vos plaies, mais votre génération a traité Nos Deux Coeurs comme il lui a plu. Nos Deux Coeurs sont oints (Za 4.14) et sont vivants, Ils sont comme une épée acérée, à double tranchant (Ap 1.16), prophétisant, mais les esprits rebelles de cette génération, recrucifient Ma Parole 19, l'épée à double tranchant, et ils rejettent Nos Deux Coeurs qui vous parlent aujourd'hui, exactement comme le rejet de Mes messagers par Sodome et l'Egypte. L'obstination de cette ère a surpassé celle de Pharaon, parce que leur prétention à leur connaissance est devenue un champ de bataille contre Ma Connaissance 20. Assurément, Nos Deux Coeurs sont devenus un fléau pour les gens du monde (Ap 11.10), mais bientôt, très bientôt maintenant, Ma Voix sera à nouveau entendue. Je vous visiterai par la foudre et le feu. La Justice est à portée de main. Et Nos Deux Coeurs que vous avez combattus, prévaudront à la fin 21. Et le royaume du monde deviendra Mon Royaume (Ap 11.15)

Cela est tout proche maintenant.

Ouvrez vos yeux et regardez autour de vous. Je vous donne tous les signes des Temps et vous, vous qui peinez pour amener à la surface la dévotion à l'Alliance des Deux Coeurs, ne perdez pas courage. Le Livre de l'Apocalypse parle de cette Vérité, comme le Livre de Zacharie.

N'ayez pas peur. Répandez cette dévotion avec confiance et avec courage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 1. Aux gens que je rencontrerai en Angleterre. Message préliminaire donné à titre d'introduction aux réunions pour l'ensemble de ma tournée en Angleterre.

 2. Allusion à Is 54.5

 3. Ce sera la seconde Pentecôte : l'effusion de l'Esprit (Joël 3).

 4. C'est moi que Jésus désigne ainsi.

 5. C'est de moi qu'il s'agit.

 6. Allusion à Ez 47.12

 7. Le Saint Esprit.

 8. Le Sacré Coeur du Seigneur.

 9. Des âmes. Dieu fait notamment allusion à une autre âme privilégiée qu'Il m'a permis de rencontrer.

 10. Allusion à Joël 2.2

 11. Dieu fait allusion au morcellement des appartenances dans Son Eglise.

 12. Le Tentateur était venu me dire que je n'avais pas fait assez pour le Seigneur, que tous mes meetings en Angleterre et en Irlande étaient un fiasco total et que toutes les paroles que j'avais dites étaient inutiles.

 13. Jésus a dit mon nom presque en un murmure.

 14. Abandon prédit par le prophète Daniel (Dn 8.11 ; Dn 11.31). Le sacrifice perpétuel est la Sainte Messe, la Sainte Eucharistie, qui est le Sacrifice de la Croix perpétué en mémoire de Jésus dans l'attente de Sa venue dans la gloire.

 15. Jésus s'est alors tourné vers moi.

 16. Jésus a dit en anglais : " It is a rubble... "

 17. Le Christ entend par là les Deux Coeurs, qui sont les Deux Témoins dont parle Za 4.1-14 et Ap 11.1-13

 18. Za 4.3 ; Ap 11.4

 19. Allusion à Ap 11.8-10

 20. Allusion à Ap 11.7

 21. Allusion à Ap 11.11