Extrait de l'oeuvre de Vassula "La vraie vie en Dieu"
Copyright © Editions du Parvis, CH-1648 Hauteville / Suisse.
Tous droits de reproduction, de traduction et d'adaptation réservés.
Mise en page :     97.12.14 18:30
Association La Vraie Vie en Dieu

ç           tlig-ch@tlig.org

 

 

CAHIER 104

 

 

21 mai 2001

 

- Seigneur, grandes sont nos iniquités,
mais pardonne-nous, aide-nous
afin que notre chair fleurisse à nouveau !

Retire chaque âme du filet
que l'ennemi a étendu sur elles,
car Toi seul es notre Refuge,
notre Roc, notre Forteresse et notre Vie.

Le Fléau qui se pavane dans notre monde
et opère seulement de nuit dans l'ombre de la mort
- mais par son fouet fait des ravages en plein jour -
surgit maintenant au-dessus de Ton Bercail.

Vas-Tu prendre position pour sauver Ton peuple
de la fange des hommes mauvais ?

L'Ecriture dit :
'Yahvé aime ceux qui répudient le mal ;
Il garde les âmes des dévots,
les sauvant de l'étreinte des méchants'.

Que Ton Bras Puissant vienne alors à notre secours ;
que l'ennemi tremble devant Ta Majesté ;

ne laisse pas l'ennemi dire :
'combien peu fiable est votre Dieu...'

L'Ennemi Te défie,
Te mettant à l'épreuve, mon Dieu,
pour voir ce que Tu vas faire ;

aussi, mon Yahvé,
Toi qui m'as ravivée par Ta Miséricorde,
montre Ta Grandeur, et que Tu es vraiment
notre Sécurité, notre Roc, et à notre côté ;

montre Ta Gloire et Ta Puissance ;
souviens-Toi de Tes vertueux,
de Ton peuple,
et de tous ceux qui Te servent avec passion.

Alors, quand vas-Tu faire retentir
Tes verdicts du ciel ?

Quand vas-Tu Te lever et marteler la terre de Ton Sceptre
pour prononcer le silence ?

Un seul regard de réprobation de Ta part,
et toute la terre peut prendre feu ;

un seul mouvement de Ta part,
et la terre sera réduite à une désolation ;

une seule parole de colère de Ta part,
et les étoiles débouleront du ciel,
dévalant sur nous ;

Seigneur ! je suis Ton oeuvre,
et Tu as mis en moi une étincelle
pour me garder en vie ;
si maintenant je brûle de pathos
 1 pour les vertueux,
pour Ton peuple et pour les justes
pour qu'ils trouvent justice en Toi,
c'est par Ta Flamme ;

accorde-moi de voir justice faite à Tes saints ;
déploie Ta Force en commandant à toutes choses
de devenir bonnes ;

Que vienne Ton Triomphe !

- Je t'ai dit une fois, Vassula, que Mon peuple, le troupeau, erre de ça et de là. Pour cette raison, J'ai appelé une période de grâce ; en cette période de grâce, J'entends exposer la Sainteté de Mon Nom afin que quiconque s'est profané lui-même ait l'occasion d'un retour ; Je viens, en cette période de grâce, vous encourager tous à vivre saintement et à suivre Mes Préceptes ; Mon Nom a atteint beaucoup de pays et d'îles distantes ; J’ai parcouru la terre, comme Je te l'avais prédit, avec Mon Appel, afin que chaque oreille M'entende et ait l'occasion de Me découvrir. Au coeur impénétrable, J'ai donné des grâces spéciales pour qu'il s'ouvre par Mes rayons de divine Lumière et, comme un faisceau de Lumière, J'ai brillé même en ces coeurs. Que dois-Je dire aujourd'hui ? Ai-Je manqué de nourrir le Troupeau ? Ai-Je jamais détourné Mes Yeux de vos malades et de vos isolés ? N'ai-Je pas nivelé votre chemin pour vous afin que lorsque vous marchez, vous ne trébuchiez pas ? N'ai-Je pas montré à chacun de vous les profondeurs de Ma Miséricorde ? Lorsque J'ai vu tant d'entre vous descendre l'allée de la mort en étant si éloignés du chemin de la Vie, ne suis-Je pas intervenu ? Mais ah ! tant d'entre vous se rebellent encore contre Moi... comme Je l'ai déjà dit aux bons et aux mauvais.

Ne t'ai-Je pas dit, Ma fille, d'aller dire à tous, bons ou mauvais, ces paroles :

" D'en haut, Je fais entendre Ma Voix ; Je crie très fort afin que chacun entende, bon ou mauvais ; en effet, Ma Voix a atteint les bouts du monde ; les bons comme les mauvais ont besoin de se repentir. Les bons pour n'avoir pas fait exactement Ma Volonté et pour n'avoir pas prié de la juste manière ; beaucoup d'entre eux M'approchent uniquement en paroles. Les mauvais pour avoir commis sans cesse des péchés mortels à cause de leur dureté de coeur et de leur indifférence envers Moi. "

Mais Je vais te dire ce qui arrive et ce que Je veux dire. Les Ecritures vous enseignent à tous qu'une fois que la main est posée sur la charrue, nul ne doit regarder en arrière, car vous ne serez pas dignes du Royaume de Dieu. Lorsque vous étiez esclaves du péché, vous ne ressentiez aucune obligation à la droiture, et de cela, qu'avez-vous obtenu ? Rien, sinon des expériences qui vous font rougir, puisque cette sorte de comportement aboutit à la mort. Mais maintenant, le chemin vous a été à nouveau montré, et vous êtes libérés de la fange qui est votre péché et votre faute ; vous avez été rendus esclaves de Dieu, mais vous obtenez une rétribution menant à votre sanctification, aboutissant à votre maison céleste. Quant au salaire payé par le péché, c'est la mort. Le don qui vous est donné par Moi est la vie éternelle en Jésus Christ Mon Fils. D'une vie emprisonnée dans le péché, Je t'ai transformée en une personne libre, Vassiliki, libre de marcher dans le chemin des vertus que J'ai disposé pour vous tous. Par la grâce Je vous ai fait voir des choses célestes dont vous ne connaissiez rien. En cette période de grâce, Je vous ai montré à tous Ma Splendeur, mais après avoir déversé sur tant d'entre vous également, toutes ces grâces, beaucoup sont encore loin de Moi. Lorsque J'ai fait connaître Mes Messages à cette génération, elle a claironné très fort : " venez entendre la Parole de Dieu ! " Les gens se sont rués en foules ; ils se sont attroupés tout autour de Mon envoyée pour écouter Mes Paroles. Ils ont écouté mais n'ont jamais pleinement compris Mes Paroles, et les mêmes écoutent encore, ils lisent, mais la Parole ne pénètre pas leur coeur, et ils continuent à lire, mais leurs coeurs sont loin de Moi. Ils n'agissent pas sur Mes Paroles ; ils recherchent plutôt des signes dans le ciel, parce que leurs coeurs ne sont toujours pas décidés pour Moi. Oui, ils écoutent Mes Paroles avec indifférence et c'est pourquoi ils ne les mettent pas en pratique. Le Royaume de Dieu est parmi vous mais vous ne Le voyez pas car vous ne vous êtes pas repentis pas plus que vous ne M'avez donné de kenosis 2 ; si ce miracle - car c'est un miracle quand Je parle - ne vous a rien fait et que vous ne le voyez pas, alors comment vous qui avez tant reçu, vous attendez-vous à entrer dans le Ciel les mains vides ? Dieu est très près de vous, alors, comment se fait-il que vous ne Le voyiez pas ? n'avez-vous pas entendu l'invitation des anges à Mon Banquet ? n'avez-vous pas vu la largesse de Ma Main ? Lorsque Je crie, le monde se désintègre et beaucoup de royaumes chancellent.

Tu M'as demandé, Ma fille, quand Je ferai retentir du Ciel Mes verdicts ? En vérité Je te le dis : lorsque ce temps de Miséricorde et de Grâce sera terminé...

Ensuite, tu M'as demandé que Ma Main Puissante vienne vous secourir de l'ennemi. N'ai-Je pas été avec vous durant tout ce temps, et vous n'avez toujours pas vu Ma Main Puissante ? Je vous le dis le plus solennellement : quiconque se hâte dans le repentir et s'efforce de retourner à Moi, Moi, à Mon tour, Je le baptiserai avec le Saint Esprit pour qu'il devienne sans tache et selon Mon goût. Tu dis que l'ennemi Me défie. Oui, il M'a toujours défié, mais ne vous ai-Je pas enseigné à le répudier ? 3 N'ai-Je pas toujours pris position pour sauver le Troupeau de la fange du malin ? Le démon n'a aucun pouvoir sur quiconque est bien enraciné en Moi. Quant à ceux dont les coeurs sont encore dans la fange, le jour où ils crieront vers Moi, ils Me verront comme leur Juge. Mais en ces temps de Grâce, Je viens avec Miséricorde, et Je M'adresse à vous en poésie. Mes paroles que Je prononce sont religion et vertu. De l'huile de l'allégresse, Je oins tous ceux qui M'approchent, les scellant sur leur front. C'est Mon approche auprès de vous tous en ces temps ; Mon approche est Rédemption, Aide Salvatrice, Miséricorde. Si seulement vous réalisiez ce que Je vous offre, vous ne resteriez pas simplement là, vous ouvririez la porte de votre coeur et vous M'accueilleriez ; Je vous comble tous de miracles pour parer votre âme et que vous soyez convenables pour Mon Royaume.

Et toi, Ma fille, qui demeures dans Mon jardin, reste paisible pour que tu puisses écouter Ma Voix ; Je te bénis, ainsi que ceux que Je t'ai donnés pour t'aider à porter la Croix de l'Unité que Mon Fils t'a confiée. Ne tiens pas compte de ceux qui surveillent le bien que produit Mon Oeuvre et n'y croient pas ; leurs vagues orgueilleuses seront brisées un jour ; tu verras Ma Puissance lorsque Mon Oeuvre se multipliera et affectera le monde qui est immergé dans le péché.

Viens, sois en méditation en Ma Présence ; Je suis avec toi.

 

 

3 août 2001

 

- La paix soit avec toi. En Ma Fête 4, dis-Moi, Ma bien-aimée, ces paroles :

" attire-moi, mon Bien-aimé,
dans les Empreintes de Tes Pas,
qui exhalent une douce senteur de myrrhe ;

mène-moi par la main dans Ta Chambre 5, mon Roi,
là où,
en privé, j'entendrai Ta Voix royale ;

illumine ma face par Ton sourire,
ô Amant de l'humanité ;

que Ton regard d'amour tendre
- un regard tout-à-fait exquis,
transcendant chaque sens -
se pose sur moi ;

si jamais je T'ai fait défaut,
ou même un seul instant
T'ai-je fait lever un sourcil
à cause de ma fragilité,
j'implore Ton très Sacré Coeur
de me montrer de la compassion ;

Tu as pouvoir sur la vie et la mort,
et maintenant, je viens à Toi
trouver mon abri dans Ton Sacré Coeur
où l'on trouve la Vie et le repos éternels. "

Regarde, voici le Coeur qui a saigné pour toi et pour toute l'humanité. C'est le Coeur de la consolation et de la miséricorde. C'est le Coeur qui t'a favorisée. Quiconque adore ce Coeur sera drapé du voile de la Sagesse, embellissant votre âme pour qu'elle entre, ainsi ornée, dans la ressemblance de Moi-Même.

Peux-tu Me dire, Ma fille, où tu es née ?

- Je suis née dans Ton Sacré Coeur. 6

- Oui ! tu es née dans Mon Sacré Coeur. Tous ceux qui M'appartiennent sont nés dans Mon Coeur. N'as-tu pas lu : " il Me criera : ' Tu es mon Père, mon Dieu, le Rocher de mon salut ! ' ; alors, Je ferai de lui Mon premier-né, le plus haut des rois de la terre " puisque sa noblesse viendra du Roi des rois, et parce qu'il vivra dans les hauteurs parmi ceux que J'ai déifiés par Ma Divinité.

Les rois terrestres appartiennent aux éléments terrestres, mais ceux qui sont nés de Moi auront dans le ciel une plus haute domination. Les gens ordinaires sont une simple bouffée de vent ; les gens importants, une illusion ; pose les deux ensemble sur la balance : ils sont une bouffée de vent. 7 Alors, dites à votre âme, Mes bien-aimés : "repose en Dieu seul, car Il est l'unique source de ton espérance". Que votre coeur exulte et que votre âme soit renouvelée car, en ces temps, Je déverse Mes grâces sur l'humanité comme jamais auparavant dans l'histoire.

ic

 

 

14 août 2001

 

- Depuis Son Trône, mon Yahvé nous regarde ici-bas,
chacun de nous, nous étudiant ;

qui parmi nous est prêt à offrir à notre Père
une couronne de vertus ?

qui parmi Ta population, mon Yahvé,
escalade-t-il Ta sainte montagne ?

combien disent la vérité
du fond de leur coeur ?

qui est sans reproche ?

j'ai été aidée, et je suis aidée encore,
puisque mon âme, dans sa misère,
Te crie constamment à l'aide ;

détournerais-Tu de moi, ne fût-ce qu'un petit moment,
Ta Sainte Face,
ma vie diminuerait et descendrait
dans l'ombre de la Mort ;

Tu es ma Lumière, ma Fête, la Divinité
qui me tiens en vie ;

je resterai en vie
aussi longtemps que Tu respireras en moi ;

Tu m'as conféré, dans Ton ineffable bienveillance,
tant de faveurs ;
Tu m'as accordé de T'appeler n'importe quand,
pour converser avec Toi,
un don difficile à croire pour d'autres ;

ô Seigneur, aide-moi à accepter
toutes leurs accusations !

- La paix soit avec toi ; petite fleur, Mienne, pourquoi ne Me sentirais-Je pas libre de te parler ? ou dois-Je maintenant prendre conseil des hommes ?

- (...)  8

- Il y a plus que cela... Sens-toi libre de M'appeler quand tu le désires ; Moi, Yahvé, Je t'ai accordé ce don ; Je suis libre de donner à qui Je veux et combien Je veux ! Fais Mon délice, Ma fille, en M'ayant dans ton esprit constamment.

 9 Je l'ai mis sur ton chemin.

Chaque pas que tu fais en Mon Nom, Je le bénis. Chaque son prononcé par ta bouche, Me concernant, Je le bénis. Regarde, aie plus confiance ; Je t'ai donné Mes Paroles dans ta bouche, alors prends courage. Continue à faire le bien. La bonté vient de Moi. Viens, nous allons continuer Mon Oeuvre à ce niveau 10. Permets-Moi de t'engager pour un peu plus de temps. Chaque parole vient de Moi ; Je t'ai choisie comme Ma demeure, alors n'afflige pas ton coeur pour ceux qui t'accusent ; Moi ton Créateur, Je suis avec toi, alors sens-toi heureuse. N'oublie jamais cela...

Tu es trop petite pour comprendre cela...

Ne doute jamais, viens.

 

 

20 août 2001

 

- Vassula, sache que Moi, Yahvé, Je t'aime. Ne doute jamais de Ma Présence ; Je Suis est avec toi et Se délecte en toi ; du progrès tu obtiendras de Moi ; ne laisse jamais personne, en ce désert où Je t'ai placée, te persuader que Je ne suis pas quotidiennement avec toi. Adore-Moi et glorifie Mon Nom. Béni soit celui qui caresse Mon ineffable beauté et a soif de Moi ; il deviendra Mon parfait jardin, et Je demeurerai en lui.

Ma fille, résiste aux attaques du malin en ignorant ses attaques contre toi ; Mon Nom est imprimé partout sur toi, et rien que cela le rend furieux. Oui, il utilise des gens - et il prend son plaisir lorsque ce sont des âmes sacerdotales - qui usent de diffamation contre toi. Mais le mal apportera la mort aux méchants. Tandis que le mal circule, écumant comme un chien enragé, toi, Ma Vassula, tu dois faire le contraire ; pratique le bien, cherche la paix, poursuis l'amour, plante la droiture et la vertu là où est le vice. Sois Mon parfum aromatique. N'oublie pas de Qui tu descends. Mes instructions suivies, tu prouveras que tu étais choisie par Moi pour être Mon ciel orné de constellations de toutes brillances, et mise en route pour attirer à Moi d'autres cieux dans lesquels Je puisse établir Mon Royaume.

Ô Vassula ! L'heure de la crise menace maintenant la terre. Ce que cette terre a semé va maintenant être moissonné. Le démon va déverser sa vomissure sur toi, génération. Tout son mépris qu'il a toujours eu pour vous sera déversé. Champ après champ d'iniquités, de tromperies, d'injustices et de vils péchés ont couvert vos mains. Sommets d'orgueil, sommets d'égoïsme, sommets d'obstinations, sommets d'impiété, sommets de toutes sortes, sommets sans fin, comme la fumée est dissipée et ne se voit plus, Je vais les disperser. Attends et tu verras.

Yahvé est Mon Nom !

 

 

13 novembre 2001

 

- Vassula, cela fait maintenant presque seize ans que Je t'ai appelée et, durant ces seize ans, J'ai permis à tes yeux de voir beaucoup de choses et d'entendre des choses encore plus impressionnantes ; Je t'ai remplie, ainsi que les autres, par Mes messages, d'une divine lumière pour que vous soyez capables de Me comprendre ; Je suis la Lumière et au-dessus de toutes lumières ; Moi, dans Ma Splendeur, Je transcende toutes lumières, toutes luminosités ; Je puis donner la lumière à quiconque en Me révélant à lui ; ainsi, ton esprit devrait être uni au Mien, et Je l'imprégnerai de Ma divine Lumière pour que tu voies des choses que nul oeil n'a vues et que tu comprennes des choses avec Ma Pensée, par Ma divine Lumière... Je t'ai comblée de la Connaissance et de la Compréhension de Moi-Même.

Oui, Mon enfant, Je t'ai transformée en un autel sur lequel J'ai placé Mon office prophétique, t'accordant toutes sortes de possibilités de chanter Mes Paroles afin que leur son soit entendu dans chaque sanctuaire 11 ; Je t'ai remplie, à Mon délice, de paroles mystérieuses pour élever Mon Nom et atteindre les terres et les peuples distants ; J'ai mis la lumière en ton coeur pour te montrer la magnificence de Mes oeuvres ; tes oreilles ont entendu et continuent à entendre la gloire de Ma Voix, et tes yeux spirituels M'ont vu face à face ; J'ai fait fleurir 12 cette terre pour encourager ceux qui dans Mon silence perdaient l’espérance, afin qu'ils gagnent l'espérance et revivent ; J'ai fait, comme Je l'ai dit, fleurir cette terre, mais beaucoup, au lieu de se réjouir, sont restés indifférents, et leur indifférence a piétiné avec rage tout ce qui fleurissait, jurant en Mon Nom seulement comment ils allaient détruire tout ce qui fleurit. C'était leur préoccupation quotidienne.

Je suis Dieu et Je suis puissant à pardonner et à répandre la colère. J'ai donné accès à chaque être humain de M'atteindre ; J'ai donné autant d'accès à chaque nation pour qu'elle lise Mon Hymne d'Amour. Beaucoup ont ignoré Mes paroles. Solennellement, Je vous demande à tous : qu'avez-vous fait des Ecritures ? Les Ecritures sont un miroir qui Me reflète. Comment se fait-il, si vous dites que vous connaissez les Ecritures, que vous ne reconnaissiez pas Mon discours ? Comment se fait-il que vous contredisiez si facilement la vérité ? Je vous le dis, si vous ne Me reconnaissez pas maintenant dans Mes paroles, c'est simplement que vous ne connaissez pas ni ne comprenez les Ecritures qui sont une clé du Saint Esprit. Si certains d'entre vous disent : " nous n'avons pas besoin de cette révélation prophétique, nous ne sommes pas obligés de l'écouter ou de la lire, parce que les Ecritures nous suffisent et nous pouvons apprendre d'elles toute la connaissance ", Je vous demande, dans votre incrédulité : " savez-vous pourquoi vous ne croyez pas, et savez-vous pourquoi vous êtes si indifférents et déterminés à fermer votre coeur ? Savez-vous pourquoi vous ne recherchez rien au-delà d’Elles ? " C'est parce que vous n'avez pas le Saint Esprit qui aurait pu vous élever de l'obscurité vers Sa Lumière, éclairant votre âme pour qu'elle voie le Fils avec le Père Se manifestant à vous. Le Saint Esprit aurait soufflé en vous un souffle de résurrection vous revigorant, vous donnant vie en Moi. Une âme qui est morte peut-elle comprendre les Ecritures et les mettre en pratique si elle n'est pas vivante ? Si vous aviez compris les Ecritures, qui sont un miroir reflétant Mon Image, vous n'auriez pas dit : " les Ecritures me suffisent ".

Non, Mon ami, les Ecritures ne suffisent pas si tu ne possèdes pas le Saint Esprit. C'est par la Lumière du Saint Esprit que la Révélation peut être comprise, et tout ce qui semblait alors d'impénétrables mystères dans les Ecritures, et scellé, deviendra alors connaissable et clair, parce que la clé de la connaissance te sera donnée par l'Esprit. Cependant, Je te dis en vérité : celui qui M'a volontairement accepté - même maintenant alors que Je parle -, est béni, parce qu'à travers Moi, il reçoit la connaissance et la Sagesse d'une manière si prodigieuse que c'est comme s'il avait lu toutes les Ecritures ! Il sera lui-même comme un livre sonore, portant en lui les divines inspirations que l'on obtient par la grâce.

Alors, Ma fille, lorsqu'il lira les Ecritures, il verra non seulement les mots mais, comme tu en as fait l'expérience, Vassula, il verra le sens profond spirituel de son contexte avec son œil spirituel.

Donc, ne vous opposez pas à Mes envoyés, qui sont comme un livre sonore et un office de prophétie ; ils viennent de Moi ; ils ne révèlent pas plus que ne contiennent les Ecritures, mais ils sont un guide pour vous ; ils guident votre vie d'une manière nouvelle, pour que vous viviez vraiment en Moi, améliorant votre vie, vous donnant espérance et consolation.

Je peux transformer n'importe qui d'un être misérable en une Cathédrale. Ne juge pas et Je viendrai à toi pour que tu conçoives Mes paroles en réalité. Les Ecritures sont l'Image de Moi ton Dieu ; ne les sous-estime pas non plus mais ne dis pas que tu les connais, alors que tu es loin de Me connaître. Observe les Commandements et accomplis leurs paroles pour que tu aies une vision de Moi. Accomplir Ma Parole conduira ton âme à Me connaître. Alors, et alors seulement, tu deviendras dieu par participation et non par la règle.

N'as-tu pas compris la signification de : "écoute volontiers tout discours venant de Dieu" ? As-tu écouté ? Les actions de chaque créature sont devant elle. Désastres, fléaux, famines, afflictions, guerres, sang et mort ont remplacé Mes fleurs 13, maintenant, par votre propre main et par vos péchés. Depuis de nombreuses années maintenant, J'ai béni cette terre desséchée, venant sur vous comme une rivière, la trempant comme une inondation par Mes bénédictions ; J'ai déployé des signes dans le ciel et Je vous ai envoyé Mes anges pieds-nus pour enflammer, par Ma Parole, vos coeurs, génération ; Je les ai envoyés vous avertir qu'à moins que vous vous repentiez, que vous priiez et fassiez réparation pour vos péchés, amendant vos vies, et à moins que vous estimiez Mon Saint Sacrement et que vous viviez saintement, unis, Me plaçant comme un sceau dans votre coeur, vous attirerez sur vous, par votre propre faute, tous les maux de la terre. Tout ce qui vient de la terre retourne à la terre. Le monde entier est rempli de tant de mal.

Je vous ai demandé de retourner à Moi, mais Ma semence 14, étant morte, ne M'a pas entendu, et a continué sans cesse à M'offenser. Eh bien ! regardez : le ciel et les Cieux au-dessus tremblent à Ma Visitation 15. Les montagnes et les fondations de la terre tremblent de vos iniquités. Mais qui s'est inquiété lorsque Je vous ai avertis, il y a dix ans, de la rétribution qui était à venir si vous ne vous repentiez pas ? Qui a tenté de comprendre Ma manière de faire ? Et maintenant, dites-Moi, qui va rapporter si justice a été faite ? L'un d'entre-vous s'attendait-il que les Tours s'effondrent par vos propres péchés et maux ? Et cependant, ah ! Je vous avais avertis, mais votre actif commerce a rempli votre génération de violence et, au lieu de vous appuyer sur le sein du Père, vous reposant sur Lui, vous êtes décédés au moment-même où vous avez préféré vous appuyer sur l'or et l'argent. Et cependant, votre table reste vide à ce jour.

Je suis votre Banquet, votre Richesse, et si Moi Dieu Je ne suis pas devenu toutes ces choses pour vous, comment pouvez-vous attendre d'obtenir votre récompense dans le ciel ? Sans égard à ce que vous êtes et qui vous êtes, Je veux votre bien-être. C'est pourquoi J'administre Mes paroles aux simples qui, à travers l'office prophétique que J'ai installé en eux, iront jusqu'à vos pieds déposer ce noble trésor à vos pieds. De plus, Je les ai renouvelés par le Saint Esprit afin que ce qu'ils auront à dire, qu'ils vous instruisent ou corrigent des erreurs, ils le fassent avec pleine autorité ; J'ai demandé à ces chères âmes d'abandonner tout ce qui ne les menait pas à Moi, et de n'avoir qu'une seule ambition qui est le bien-être de Mon Eglise, et d'être prêtes à combattre tous les maux tentés contre Mon Corps mystique. Oui, bien sûr, elles seront persécutées à cause de leurs actions, et leur existence sera considérée par les morts comme une menace. Mais Je les ai ointes. Et si, à certains, elles apparaissent insignifiantes à leurs yeux, à Mes Yeux Je les estime plus que tous les joyaux réunis, ainsi que toutes les royautés et trésors impériaux. A Mes Yeux, elles sont aimables et nobles puisque c'est Moi qui les ai élevées. Ointes de l'huile de Mes Cours, elles attireront de grandes foules pour reconstituer Mon Corps Mystique, l'Eglise, qui est tombé en ruine par la négligence des bergers.

- Seigneur c'est, Tu en es conscient,
l'une des raisons pour lesquelles je suis persécutée :
c'est parce que Tu blâmes la hiérarchie !

- Je sais. Mais la parole t'a été donnée et Je t'ai formée pour t'envoyer dans ce monde apostasié, pour parler en Mon Nom. Les bergers sont divisés, opposés les uns aux autres. Ils vivent dans un délabrement spirituel, et si certains portent encore Ma Croix volontiers et avec zèle pour Ma Maison, ceux-là également sont persécutés par ces transgresseurs. Peuvent-ils dire qu'ils 16 M'obéissent ponctuellement ? S'ils répondent 'oui', alors expliquez-Moi votre division. La division est un péché. Sûrement, vous connaissez la signification de : " tout royaume divisé contre lui-même est voué à la dévastation, et nulle cité ou maison divisée contre elle-même ne tiendra " 17 Le signe distinctif de la foi manque en eux : l'amour n'y est plus... Même si cette division n'est pas venue directement d'eux mais de leurs ancêtres, ils attisent ce feu qui vient de sous la terre 18, le maintenant vif.

Alors, maintenant, Je demande à Mes bergers de se repentir, de M'offrir une véritable metanoïa, pour permettre, par cette puissance colossale, qu'ait lieu une transfiguration. Une véritable metanoïa est la porte qui conduit les âmes des ténèbres à la lumière.

- Mon Seigneur,
mon coeur n'a pas eu d'ambition hautaine,
cependant, pardonne mon
audace
de Te poser cette question :

" Si l'un de Tes bergers venait à lire jusque-là,
et arrivait jusqu'aux paroles que Tu viens de prononcer,
leur demandant de se repentir,
ne serait-ce pas ceux que Tu dis être
pleins de zèle pour Ta Maison
et qui portent loyalement Ta Croix ?
les Abels, comme Tu les appelles,
qui sont lecteurs et,
parce qu'ils n'ont pas souillé leur simplicité,
sont désireux d'entendre ce que Tu dis ?
Est-ce que je me trompe si je dis que
ceux qui lisent Tes messages sont également ceux
qui sont sincères et fidèles à Ta Maison ?

Comment Tes paroles atteindront-elles
ceux que Tu veux qu'ils entendent,
qui appellent Ton Oeuvre un mal ?
Tu appelles, mais très peu écoutent ;
qui d'entre eux écoutera ?
les bergers qui dans leur coeur
vivent déjà l'unité ?

- Ne t'inquiète pas de ces matières qui dépassent la vision de ton esprit et de ta perception ; J'ai des moyens de diriger Mes paroles vers ceux qui ont besoin du salut... car il est connu que la Miséricorde se trouve en Moi. 19 Quant à ceux que tu appelles sincères et fidèles à Ma Maison, Je vous dis ceci : ce ne sont pas seulement ceux qui lisent Mon Message et le suivent qui sont sincères et fidèles à Ma Maison, mais J'ai gardé pour Moi de vrais dévots, choisis par grâce, qui sont restés fidèles et qui sont désireux de porter sur leurs épaules Ma Croix d'unité et, à travers leurs oeuvres, parfument non seulement Mon Corps mais le monde entier. En d'autres termes, ce ne sont pas seulement ceux qui ont été appelés par grâce - et ont répondu - à écouter Mes Paroles qui vous sont données dans ce Message, qui sont sincères et fidèles.

Et toi, Ma fille, as-tu vu ce que J'ai accompli récemment ?

- Oui, Seigneur, j'ai vu. (c'est quelque chose entre le Seigneur et moi)

- Alors, loue Mon Saint Nom et tu verras des choses plus grandes que celles-là ; attends et tu verras...

Sois patiente et permets-Moi de continuer notre chemin ensemble ; tu vois ? tu vois où Je t'ai menée ? n'aie pas peur ; en Ma Présence tu as la paix...

ic

 

 

10 décembre 2001

 

- Ô Seigneur, relève-moi
lorsque je suis tout effrayée d'être trompée ;
montre-moi que je marche en Ta Présence,
dans Ta
brillante Lumière ;
fais-moi entendre le bruissement des ailes de Tes anges
et la lyre des saints ;

non, je ne veux pas être concernée
par les grandes affaires ou merveilles
ou emblèmes de ce monde ;
toutes ces choses ne m’intéressent pas ;

il suffit pour moi de Te servir, mon Seigneur ;
servir dans Ta Maison et être admise
à me promener dans Tes Cours,
et inhaler le parfum de Tes vêtements
qui sont offerts à chaque âme ;

observer Tes Mains et Tes Doigts
dégouttant de pure myrrhe
lorsque Tu T'apprêtes à oindre une âme,
et le plaisir que Tu prends à le faire ;

Ta bonté envers nous est infinie
et dans la grâce, Tu nous élèves
pour que nous voyions Ta Gloire.

- Ma Vassula, fie-toi à Moi ; Je suis plus qu'un veilleur sur ton âme. Porte Mon Eucharistie 20 dans ton coeur et parfume-Moi en retour ! Je suis l'auteur de cette grande oeuvre. Adoucis Mon Coeur, car Je suis plein de chagrins et de déceptions. Evangélise et parle et dis les paroles que Je t'ai données. Embellis Mon Eglise et comble les coeurs et l’esprit de Mes enfants de tout ce que Je Suis. Efface tes peurs d'être trompée ; tu ne l'es pas ; Je suis ton Père 21 et Je prends soin de toi.

Peut-être Ma fille, devrais-tu venir plus souvent à Moi pour écrire ? Cela te plairait-il ?

- (...)

- Oh ! non, Je te trouverai le temps.

- Et Toi ? le veux-Tu, mon Seigneur ? j'embrasserai Ta réponse.

- Ma fille, J'ai encore devant Moi beaucoup de pages blanches qui ont besoin d'être remplies en les oignant de Mon noble thème ; Mon oeuvre est comme une broderie ; J'ai dessiné tous les détails sur le tissu. Pour cette raison, Je devais trouver une pièce de tissu vide sur laquelle Je dessinerais de Ma Propre Main les motifs ornementaux de roses que J'avais à l'esprit. Avec un fil d'or, Je t'ai brodée, donnant vie aux roses pour qu'elles répandent alentour leur douce senteur, parfumant tout le cosmos.

Tu es également comme un livre sonore. Là également, il reste encore quelques pages à remplir ; tu es l'oeuvre de Mes mains et Je dois compléter Mon oeuvre.

As-tu entendu ? "le zèle de Ma Maison Me dévore" ? 22

- Oui, mon Seigneur, je l'ai lu dans Ta Parole...

- Je suis le Gardien de Ma Maison et de Ma maisonnée ; Je suis tourmenté de voir Ma Maison être déchirée. As-tu lu ? " à être négligée, la poutre du toit cède ; faute de soins, il pleut dans la maison " 23 Ma Maison a été négligée. Chaque maison est payée par quelqu'un ; J'ai acheté Ma Maison avec Mon Propre Sang. Pourquoi nul n'a écouté Ma supplication lorsque Je priais le Père que vous soyez un ? Aujourd'hui, si vous aviez répondu à Mon appel en montrant de l'obéissance, vous partageriez une seule Coupe autour d'un seul autel.

- Ah ! Seigneur, mais combien croient vraiment
que c'est Toi qui me parles,
nous disant que Ton plus grand désir est l'unité ?
l'unité, et partager une seule Coupe,
tous assemblés autour d'un seul Autel ?

- Ils doivent ouvrir leur coeur et ils croiront...

- Ô Christ, combien plus encore Ton Précieux Corps
doit-Il être percé et transpercé et fragmenté
avant que nous réalisions
que nous pourrions avoir divisé Ton Corps
en tant qu'outils du "diviseur" lui-même ?

nous l'avons fait involontairement et par mégarde ;
aide-nous à trouver et à préserver
ce reste si sacré appelé Ton Eglise ;
aide-nous à le
réunir à nouveau.

- Si les Eglises sont capables de dépasser les obstacles négatifs qui les empêchent de s'unir, obstacles qui, selon les Ecritures, sont contre l'accomplissement de l'unité de foi, d'amour et de vénération entre elles, Je serai fidèle à Ma promesse d'accorder un temps de paix dans le monde entier. Cette paix attirera tous les êtres dans Mon Corps Mystique, accomplissant Mes Paroles données à vous tous dans Ma prière à Dieu le Père, lorsque J'implorais : " puissent-ils être un en Nous, comme Tu es en Moi et Je suis en Toi, afin que le monde puisse croire que c'était Toi qui M'avais envoyé " 24. Cette supplication prononcée par Mes Lèvres divines fait toujours écho, chaque seconde, du ciel. Mes Paroles entonnées signifiaient que la création tout entière doit être affectée en une unité spirituelle et non une unité par un traité signé. Pour accomplir Mes Paroles, les églises doivent rechercher d'abord l'humilité et l'amour, grâces qui peuvent être obtenues par le Saint Esprit et à travers un grand repentir. Ne soyez pas surpris par Mes entreprises. Celui qui est appelé par grâce devient un avec le Dieu Trine et n'est plus seul, parce que Nous vivons en lui ; Nous l'habitons. Ayant ainsi fait en lui Notre demeure, Nous le possédons et il Nous possède.

Et c'est ainsi que Nous t'avons appelée, Ma fille, pour Notre louange et pour Notre honneur, à Nous servir, non pour une heure ou deux, mais plutôt pour que tu sois avec Nous tout le long du jour sans une pause, et que tu sois constamment à la recherche du bien-être de Mon Eglise. Puissent tes labeurs apporter la paix et que l'Eglise bénéficie de toutes Mes paroles et que, ce faisant, Elle se reconstitue avec Mes bénédictions. Puisses-tu faire des progrès dans Mon amour divin, Ma fille, et que Mon baiser rafraîchisse ton corps et ton âme. Ne sois plus perplexe ni troublée lorsque tes oppresseurs te persécutent ; sois comme un lis, libre de soucis. Que Mon baiser paternel console ton coeur et apaise tes adversités et toutes les pensées perplexes, qui ne viennent pas de Moi. Reçois avec allégresse toutes Mes paroles apaisantes et comprends combien Je suis près de toi...

I C Q U S     

 

 

VOIR CAHIER SUIVANT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  1. Terme grec signifiant 'passion'.

  2. Terme grec signifiant 'espace'.

  3. J'ai compris que le démon défie Dieu à travers nous !

  4. Allusion au message du 10 août 1987.

  5. Le Sacré Coeur.

  6. C'est l'Esprit du Seigneur qui m'a donné ces paroles...

  7. Cf. Ps 62.10

  8. Ici, j'ai dit quelque chose à Yahvé mon Dieu.

  9. Là, j'ai reçu l'image d'un certain prêtre que je connais.

 10. Ce niveau d'instructions.

 11. J'ai compris que Dieu entend par là : les âmes.

 12. En envoyant des bénédictions.

 13. Les fleurs représentent les bénédictions.

 14. Nous.

 15. En d'autres termes : tellement est évidente et puissante la manifestation de Dieu à travers ce message.

 16. Les transgresseurs.

 17. Mt 12.25

 18. L'enfer.

 19. A ce moment-même, bien que cela ne soit pas apparent dans cette simple phrase, le Seigneur Jésus m'a révélé qu'Il est malade d'amour divin pour tous Ses bergers et que c'est pourquoi Il les réprimande, au point de trembler de sensibilité et d'émotion d'amour ; et c'était comme si j'avais entendu notre Seigneur Se lamenter comme un enfant qui a été traité injustement, en disant : " Mon Corps a été battu, Mes amis M'ont blessé à Me rendre méconnaissable ; ils ont emporté Mon manteau, eux qui gardent Ma Maison ont cessé de converser avec Moi et cependant, c'est de Mes lèvres, distillé dans le miel, qu'ils peuvent obtenir le baume de renaissance ; Je tremble au plus profond de Mon être de les perdre ; ils M'ont arraché les membres, ils M'ont injurié et, lorsque mis à l'épreuve, ils M'offensent ; et s'il y a parmi eux des hommes sages ou saints, montrant leur bonne vie, couronnés d'humilité et d'amour divin envers Moi, ils se ruent sur eux comme des loups enragés pour les mettre en pièces ; exactement comme Caïn, qui appartenait au Malin et trancha la gorge de son frère, ils sont traités de la même manière... "

 20. Ici, le Christ entend : Lui-Même.

 21. Jésus a voulu Se nommer 'Père' (cf. Is 9.5), comme il Lui a plu de le faire à d'autres occasions ; à cause de cela, j'ai été injustement accusée de confondre les personnes de la Trinité...

 22. Ps 119.139

 23. Qo 10.18

 24. Jn 17.21