Extrait de l'oeuvre de Vassula " La vraie vie en Dieu",
© Copyright Vassula Rydén
Distribution : Editions du Parvis, CH-1648 Hauteville / Suisse

cahier précédent
← ←  table d'ensemble
Mise en page :    2003.07.28 19:30
Association La Vraie Vie en Dieu
tlig-ch@tlig.org
cahier suivant

 

 

CAHIER 103

 

 

2001
(Je ne me souviens plus de la date)

 

- Seigneur, l'Ecriture dit - en fait c'est Toi qui dis - :

" J'ai encore beaucoup de choses à vous dire
mais ce serait trop pour vous, maintenant ;
mais lorsque viendra l'Esprit de Vérité,
Il vous mènera à la complète Vérité. "
 1

Il est également bien connu
qu'il est faux de parler d'une fin de la Révélation
et de la considérer comme un dépôt de phrases ;

Tu es vivant et actif
et Tu vas continuer à Te manifester par le Saint Esprit,
ne cessant jamais de le faire.

Christ, Tu es la pleine et complète révélation du Père ;
c'est pourquoi est donné le terme 'complere' ;
mais cela ne signifie pas que Tu nous as donné
Ta dernière parole.

- Paix, Mon enfant ; le Saint Esprit de Vérité ne cessera jamais d'attester. A nouveau, Je vais dire : " heureux les purs de coeur : ils verront Dieu ". Je donne la vue à ceux qui ne voient pas, mais J'empêche les sages et les habiles d'entrer par la porte de la connaissance. En entrant par cette porte, on reçoit la lumière et une compréhension de toutes Mes paroles 2 et, en même temps, une reconnaissance de Ma Présence... Mais l'homme qui se glorifie dans sa propre gloire reste à l'extérieur de cette porte 3 ; il reste dans l'obscurité. La chair est chair et aura la vision de la chair ; mais à celui qui est né de l'Esprit, sera donnée la vue et il verra Dieu.

Guirlande de Mon Ame, laisse-Moi couler encore plus en toi. Elève tes yeux vers Moi et voue-toi, ainsi que tout ce que tu as, à Ma Volonté. Augmente ta ferveur. N'écoute pas ceux qui te persécutent et écartent la grâce que Je t'ai donnée, en disant : " cela n'a aucune valeur ".

La Divinité est devant toi, génération ; le Printemps Se courbe complètement pour t'atteindre dans ta mélancolie. Ne gémis plus et ne pleure plus ; Je t'invite à prendre refuge en Moi, génération. Alors, viens ! Je donnais une lumière de révélation dans ton obscurité pour raviver non seulement ton espérance mais également ta foi et ton amour ; J'ai l'intention de sauver et nul ne peut M'arrêter.

Vos temps sont des temps de Miséricorde ; c'est pourquoi J'envoie Ma parole à la terre, une lumière de révélation pour donner la vue aux aveugles. N'avez-vous pas entendu combien Dieu est tendresse et pitié, lent à la colère, plein d'amour fidèle, et que J'embrasse toutes les créatures ? J'ai communiqué à ton âme, génération, de grandes choses, mais la plus grande de toutes est la manifestation de Moi-Même ; Mes divines et fréquentes visites auprès de vous sont un don de votre Roi déployant Son amour fidèle. Exalte ton Dieu qui t'a sauvée, terre ! Les cieux déclarent Ma gloire, oui, toute la voûte du ciel proclame Mes Oeuvres ! Louez-Moi pour la merveilleuse connaissance que Je vous donne en vos temps si misérables, où la foi en le Dieu Trine est proche de l'inexistence, et où l'amour envers Dieu et le prochain s'est refroidi. Toutefois, en dépit de tout, Mon Saint Esprit ne cesse jamais de déverser sur vous Son Amour. Et Nous ne Nous sommes jamais retirés de Nous donner Nous-Mêmes à vous. J'ai ouvertement révélé Mes dons et Mes trésors à tous avec délice et, les lèvres tremblantes d'émotion, Je vous ai fait connaître Ma Béatitude, vous permettant de jeter un coup d’oeil dans les profondeurs de Mon Coeur, vous montrant quels glorieux trésors y étaient gardés pour vos temps si mauvais et rebelles. Contemplez Mes richesses, contemplez la lumière de Ma Gloire, parce que cela est au-dessus de toute théologie.

Maintenant, afin d'élucider certaines de Mes paroles concernant les trésors de Mon Sacré Coeur, et pour faire progresser ton âme dans les profondeurs de la Sagesse et de la connaissance de Moi-Même, Je vais te demander, Ma fille, d'ouvrir l'oeil de ton intellect pour absorber toute la lumière que Je vais infuser en toi, afin que Je puisse te transmettre Ma connaissance. A certains, Je pourrais paraître Me répéter, mais Ma pédagogie est parfaite et la plus édifiante pour ton âme ; Je vais t'accorder de comprendre la valeur de Mes trésors.

Souviens-toi que l'un des plus nobles trésors, et le plus estimable, est la Connaissance de ton Dieu comme trois fois saint, puisqu'avec ce trésor, tu obtiens l'amitié intime de Dieu, et Dieu Lui-Même. Parmi d'autres trésors, J'ai également le trésor du Chemin des Vertus. Ce Chemin des Vertus est tracé par Mon Père ; c'est un Chemin recouvert de saphirs, une délicieuse entrée au Ciel. Pour être capable d'entrer au Ciel et dans Mes Cours Royales - où tu pourras entrer et sortir parmi Mes Anges et Mes Saints, puisque tu seras compté(e) comme l'un(e) d'entre eux -, ton coeur doit être trouvé irréprochable envers Ma Divine Volonté.

Ce Chemin est mis à la portée de tous, et il ne tient qu'à toi d'entrer dans ce Chemin qui mène à la Vie. Si tu te décides pour Moi et que tu entres dans le Chemin des Vertus, immédiatement, il illuminera ta face, et au bout de ce Chemin, Je t'attendrai pour te couronner de boutons de roses qui jamais ne se fanent, tandis que tu loueras Mon Saint Nom trois fois saint. Viens et ne dis pas que tu ne connais pas les choses cachées de Dieu. Ne dis pas que tu n'as pas d'espérance pour ta récompense de sainteté, car Je t'ai créé(e) pour être immortel(le) et saint(e) ; Je t'ai créé(e) pour que tu gouvernes avec Moi alors même que tu es encore sur la terre ; Je peux déifier ton image si tu reçois le trésor du Chemin des Vertus.

Béni soit celui qui reçoit ce trésor et l'utilise. Pendant que tu marches sur ces saphirs, tu gagneras l'espérance dans ton coeur parce que ton labeur sera efficace, tes réalisations seront profitables pour ta sanctification et pour Ma Gloire et Mon Trône ; tu ne t'écarteras plus du Chemin de la Vérité car tu M'auras comme ton Saint Compagnon ; Je serai ton Directeur Spirituel, dirigeant tes pas avec Mon Sceptre Royal. La Souveraineté sera avec toi et la puissance du Très-Haut sera sur toi pour répandre la lumière à tes pieds. Si tu choisis de suivre le Chemin des Vertus, cela signifie que tu M'as choisi pour être ton Roi afin que Je règne sur toi. Ainsi, le Saint Esprit t'accordera la Sagesse pour avoir choisi de suivre la voie des bonnes gens, persistant dans le Chemin de la droiture.

Regarde les innombrables Trésors de Mon Sacré Coeur. Jusqu'à maintenant, Je t'ai instruite sur le Trésor de la Connaissance de Dieu et de Le comprendre ; puis sur le Trésor de Ma Miséricorde, puis sur le Trésor de l'intimité et de comment posséder Dieu, et puis sur le Trésor du Chemin des Vertus. Maintenant, Je vais te donner une compréhension du Trésor de l'Espérance, qui vient du Saint Esprit. L'espérance apporte la joie et la consolation dans ton coeur et, bien que l'on puisse porter dans son coeur toutes les épreuves imaginables, le porteur 4 du Saint Esprit les surmonte toutes parce que le Saint Esprit lui chanterait des hymnes de consolation et d'amour, l'aidant ainsi à surmonter les épreuves et à élever son esprit, le revigorant pour qu'il marche avec dignité. L'espérance donc est un don du Saint Esprit. Un homme peut-il placer ses espérances sur les richesses du monde, qui captivent tant de coeurs et ne vous mettent pas en relation avec Dieu, et se sentir encore heureux ? quand il sait que cela ne dure pas toujours et ne lui donnera pas la vie éternelle ni la gloire ? Non, nul ne peut être heureux lorsque son âme est captive uniquement des richesses du monde. L'issue sera amère comme l'armoise. Mais heureux l'homme qui se tourne vers Moi ; Je peux le rendre riche à travers sa pauvreté ; Je peux l'enrichir à travers toutes les Richesses que contient Mon Coeur. Dans Mon Coeur se trouvent tous les chemins qui mènent au bonheur. Lorsque tu découvriras le Trésor de l'Espérance, tu t'entendras toi-même résonner comme des cascades d'eau, par ton rire ; au son de ton rire, tout le ciel se réjouira car tes yeux s'apprêtent à regarder un Roi dans Sa céleste beauté, et non plus les richesses polluées du monde. Oui, ton argent et ton or que jadis tu idolâtrais, tu les regarderas comme impurs. Alors, la Vipère qui te gardait prisonnier ne nichera plus jamais en toi parce que le Saint Esprit, qui est ton Espérance mais également ton Gardien, demeurera bien en toi et toi en Lui ; tu te trouveras criant de joie ; une joie éternelle sera marquée sur ton visage. La joie et l'allégresse iront avec toi et les douleurs et les lamentations seront terminées. Oui, le Trésor de l'Espérance réconforte et console ton esprit. Les Ecritures disent que lorsque tu pries, la compréhension t'est donnée ; si encore aujourd'hui tu ne Me comprends pas, c'est parce que tu ne pries pas. Me voici, Je ne détiens ni argent ni or, ni aucune pierre précieuse dans Mes Mains pour te les offrir mais, au lieu de cela, Je tiens quelque chose qui n'a pas de prix : Mon Coeur, avec Ses trésors inépuisables en Lui. Entendrai-Je comme d'un bébé nouveau-né un premier gémissement ? Seras-tu désireux d'être né de Moi ? Comprends-tu maintenant Mon langage ?

Avez-vous remarqué, Mes bien-aimés, comme J'ai envoyé Mes anges se tenir à vos portails et vous surveiller en ces heures sombres qui passent ? Vous devriez vous fier plus à Mon aide salvatrice. L'Esprit qui est votre espérance vous revigorera en scellant votre front avec Mon Nom. Ayant obtenu l'espérance dans votre coeur, vous resterez confiants parce que là où est l'Esprit, il y a la liberté. La lumière et l'obscurité n'ont rien en commun pas plus que l'espérance et le désespoir. Le Saint Esprit n'est pas un allié de Satan, et vous qui avez reçu le gage de l'espérance, vous n'avez aucun point commun avec le Désespoir qui, en réalité, est Satan. En recevant le Trésor de l'Espérance, votre visage resplendira et prendra l'éclat de Ma Majesté et de Ma Splendeur. Oui, vous grandirez tous dans la clarté tandis que vous vous transformerez en Ma glorieuse Image. Cela peut être tiré uniquement de Mon Coeur... Aussi, implorez de tout votre coeur l'Esprit d'Espérance qui rayonnera dans votre esprit et vous attirera dans les délices du ciel à vous délecter en Lui...

Une Voix des hauteurs de la Gloire appelle, proclamant les Trésors qui étaient gardés pour votre temps. Ne dites pas : "j'ai regardé et je ne les ai pas vus" ; J'avance comme les nuages au-dessus de vous ; cependant, beaucoup disent que vous ne Me voyez pas, génération. Vous errez de long en large à travers les richesses du monde, mais lorsqu'il s'agit de voir les trésors spirituels qui peuvent être déversés sur vous pour vous revêtir de Moi-Même en majesté, vous n'y accordez aucune attention. S'il vous était donné la grâce de vous voir vous-mêmes de la manière dont Je vous vois, avec Mes Yeux divins, vous vous lamenteriez, vous frappant la poitrine, et vous prendriez le chemin du désert. Votre aspect pitoyable vous retournerait complètement. Mais si vous vous voyiez vous-mêmes revêtus de Moi, Je vous le dis, vous proclameriez sans cesse Ma grandeur. N'avez-vous pas lu que : "J'établirai vos pierres sur des escarboucles et vos fondations sur des saphirs et que, de rubis, Je ferai vos remparts, vos portes, de cristal et vos murs tout entiers, de pierres précieuses ? " 5 N'avez-vous pas compris qu'en reconnaissant Mon Coeur, vous serez prodigieusement renouvelés ? Et que d'une ruine, vous serez rebâtis ? N'avez-vous pas compris Ma sainte Sagesse lorsqu'Elle a dit que : " Vos fils seront instruits par Yahvé et que la prospérité de vos fils sera grande parce que vous serez fondés sur l'intégrité " ?

Je vous révèle maintenant ces Trésors – mais pas tous -, pour votre transfiguration et votre déification. Ecoutez et votre âme prospérera et vivra... J'ai des Trésors insondables dans Mon Coeur et Je vous ai en tous pourvus sans argent ; alors, de même que la terre produit et donne croissance "pour fournir de la semence au semeur et du pain à celui qui mange, ainsi est la Parole, qui va de Ma Bouche et ne retourne pas vide sans mettre à exécution Ma Volonté et réussir dans ce qui lui a été assigné de faire." 6 Ma Parole t'est donnée pour revigorer ta main pour qu'elle s'agrippe à l'ourlet de Ma tunique et ne la lâche pas ; que désormais ton pied suive le Chemin de la Vertu et, en tendant l'oreille juste un petit peu plus, tu comprendras la Sainte Sagesse et Ses paroles.

Viens, toi qui erres encore sans but dans ce désert, viens à Moi recevoir, Mon enfant - car tu es Mon enfant -, Ma Paix et ton âme et ton coeur s'épanouiront.

- Thème de ma louange,
Roi, Majesté et Souverain dans tout l'univers
mais également dans le Ciel,
dis-moi :

qu'est-ce que l'homme
pour que Tu lui accordes ne fût-ce qu'une pensée ?

cependant, Tu nous rappelles une fois de plus
que Tu nous a faits
à peine moindres qu'un dieu 7,
nous appelant continuellement à recevoir
la couronne de gloire et de splendeur
et à partager Ton Royaume !

- Pour la cause de Mon Saint Nom, Je démontre - mais Je relâche également - du ciel, avec une gloire majestueuse, Ma Puissance et Ma Miséricorde pour vous sauver tous...

Je vous bénis...

ic

(Il a fallu plusieurs semaines pour terminer ce message.)

 

 

2 mai 2001

 

- Ma fille, aie-Moi toujours dans ton coeur et que Je sois toujours dans ton coeur comme un cantique de louange. Vois-tu comme Mes Yeux sont sur toi ? Je continuerai à t'apprendre Ma Connaissance dans Mes Cours Royales, t'enseignant toujours le chemin à prendre. Puisque Je suis ton Conseiller et ton Maître, souris ; que ton visage sourie, parce que la grâce t'enveloppe ! Dans Mon Palais et dans Mes Cours Royales de Mon Royaume, Ma gloire retentit et ici, tous crient : " Gloire ! "

Moi qui suis Tout-Puissant, Roi et Souverain, Je t'ai donné le tribut de marcher sur des saphirs 8 au lieu de charbons ardents ; Je t'ai menée - et, à travers toi, beaucoup d'autres - dans le chemin de l'unité et de la réconciliation, mais rien que pour ce simple acte de Miséricorde de Ma part, les faux témoins ont surgi contre Moi 9 et sifflent leur violence contre les Paroles que Je donne et toute la substance qu'elles contiennent, qui vivifie les âmes. Mais ne te fais pas de souci : Je suis connu pour renverser sièges, arguments et pouvoirs.

Aujourd'hui, en vos jours, Je révèle au monde entier ce que J'ai dit à propos de l'aveuglement de certains de vos bergers 10 ; ces bergers élèvent leurs mains vers Moi dans le Sanctuaire, exaltant Mon Sacrifice, mais échouent à contrôler leur esprit de colère et d'orgueil, tandis que des étincelles redoutables flamboient dans leurs yeux ; droits et justes se proclament-ils, mais en réalité ce sont des carcasses ambulantes ; ils prennent de grands airs en déclarant leur droiture, leur fidélité envers Moi, mais ne craignent pas de contredire Mon Evangile tout entier sous les yeux de tous Mes saints et de tous Mes anges ici dans le ciel ! Mes commandements résument 11 la fidélité, et leurs lèvres devraient avoir proclamé la Sainte Sagesse, mais ce que J'entends d'eux, ce sont des fanfaronnades, augmentant ainsi Mes Larmes sur les icônes. Lorsqu'un berger tombe aussi bas que cela, il devrait retourner apprendre à nouveau Mes Méthodes et les principes élémentaires pour interpréter Mes préceptes et Ma Loi d'Amour. N'ai-Je pas dit que : " tu dois aimer ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force ", et que " tu dois aimer ton prochain comme toi-même " ? N'ont-ils pas appris qu'au Jour du Jugement, ils seront jugés à la mesure de l'amour qu'ils avaient sur terre ? Comment peuvent-ils croire qu'ils vivent en Moi et sont enracinés en Moi alors qu'ils sont à la merci du malin ? Grossièreté du langage, violence du coeur, sont des éléments qui contredisent Mon Coeur. Ils n'attachent pas leur attention sur la sainteté, la foi, l'amour et la paix comme vous l'enseigne l'Ecriture. N'ont-ils pas lu : " un serviteur du Seigneur ne doit pas s'engager dans des querelles, mais doit être aimable avec tout le monde " ? J'ai dit une fois 12 que leur Eglise se désagrège comme du bois pourri, et tout ce que J'entends d'eux, c'est : " y a-t-il une sécheresse ? " Ils lancent des accusations calomnieuses contre leur fidèle frère 13, commettant un péché mortel. Ainsi, de leurs propres lèvres, les asticots rampent hors de leurs corps en décomposition parce qu'ils ont établi un monopole de l'ostentation et de la présomption dans leur coeur. Combien plus encore dois-Je supporter leurs insultes ? Je suis sorti de Mes icônes pour les avertir, mais ils ont retourné Mon signe en leur faveur et sont devenus encore plus hostiles envers Moi ; Je leur parlais et ils n'écoutaient pas ; Je pleurais comme une flûte devant eux, mais ils prétendaient ne pas voir Mes Larmes de Sang ; Je protestais contre la violence qu'ils portent dans leurs coeurs contre leur frère 14, mais ils ne répondaient pas ; J'ai été réduit à les supplier, les implorant comme un mendiant tandis que l'agonie dans Mon Coeur était devenue insupportable, mais ils ont pris soin de M'éviter ; Je pleurais après eux, Me lamentant, afin de leur éviter de marcher dans le chemin de la mort, mais ils n'en ont pas tenu compte.

Lorsque Je descendrai sur eux comme un Juge dans un style seigneurial, et que Je les accuserai de leurs crimes - car en effet ce sont des crimes -, Je leur montrerai avec une immense puissance combien ils mutilaient Mon Corps Mystique. Où iront-ils alors ? où iront-ils pour M'échapper ? où fuiront-ils Ma Présence ? au sommet des collines ? sur les routes ? aux carrefours ? dans le Sanctuaire ou à leur porte ? J'y serai...

Définitivement, vous ignorez Mes paroles dans les Ecritures, car si vous les aviez vraiment suivies, vous auriez lu ce qui est écrit : " ne méprisez pas un homme dans son grand âge " 15 mais tendez-lui votre main. Si vous, qui vous prétendez saints et justes, nourrissez la colère contre quelqu'un, pouvez-vous alors demander de Moi de la compassion ? Vous qui chérissez le ressentiment contre votre frère aîné 16, dois-Je vous pardonner vos péchés ? Que dois-Je faire de vos Kyrie eleison quotidiens ? Que dois-Je faire de vos multiples sacrifices et de votre encens ? Cela ne gagnera pas Mon pardon pour vos péchés.

Ecoute-Moi ; J'ai pleuré pour tous tes échecs, mais Mon Coeur est un abîme d'Amour et de Miséricorde, frère 17 ; Je suis Celui qui ravive ton esprit et éclaire tes yeux ; Je donne guérison, vie et bénédictions ; si Je te disais des paroles flatteuses, ce ne serait pas Moi ; Je t'ai épelé tes fautes afin que tu retournes à Moi avec un coeur contrit, et Je te guérirai ; ta nudité honteuse est vue maintenant par Mes saints et par Mes anges dans le ciel ; tu t'exposes, frère, et non seulement devant toutes les nations, mais devant tout le ciel ; Je vais, cependant, en dépit de ton effrayante nudité, te soutenir et te revêtir à nouveau de Moi-Même, si tu te repentais humblement en prenant à coeur ces choses que Je t'ai dites. Fléchis ton genou, Grèce, et demande en Mon Nom d'être pardonnée. Relève-toi et ressuscite de ta mort, permettant à Ma Mère de guider ton pas, comme un enfant, sur le chemin des saphirs 18 et dans la sainteté. Fais appel à Elle, et permets à ta Sainte Mère de te restaurer de tes actions mortes, afin que tes services envers Moi deviennent royaux lorsque faits dans un coeur pur. Permets à ta Sainte Mère de restaurer ta sainteté et de t'aider à croître à nouveau vers le salut. Invoque les saints afin qu'ils te montrent le chemin de la Maison de la Lumière, et que tes paroles ne soient plus écervelées mais se transforment en une mélodie de paix, tandis que tu rétracterais tout ce que tu disais contre Moi 19, te repentant dans la poussière et les cendres.

Oh ! quand verrai-Je la Maison de l'Est accueillir la Maison de l'Ouest avec un saint baiser ?

ic

 

- Ma fille, regarde les profondes plaies que leurs bouches ont infligées à Mon Corps. Ma bénie, ne te baisse pas pour Me regarder : Je suis au-dessus de toi et à ton côté. Viens, entre dans la joie et la paix de ton Seigneur. Regarde devant toi et jamais derrière, et reste greffée à Moi.

ic

(Ce message a été reçu durant la visite du Pape en Grèce, où beaucoup protestaient contre sa venue. Ce message a été remis en mains de beaucoup de Métropolites, et également placé sur le bureau de l'archevêque Christodoulos, deux jours avant le départ de Jean Paul II.)

 

 

5 mai 2001

 

- Ma fille, élève ton esprit vers Moi et, dans ta contemplation, écoute Mes soupirs tandis qu'ils se transforment en expression de paroles...

La Paix soit avec toi ; aujourd'hui J'appelle chacun à s'éprouver lui-même ; J'appelle chaque âme à s'examiner ; Mes voies sont des voies délicieuses, voies qui mènent à la perfection ; vous êtes appelés à être parfaits ; Je vous ai donné et Je continue à vous donner une voie facile pour Me comprendre et, en Me comprenant comme les anges Me comprennent, vous pouvez obtenir Ma Paix.

Je vous ai donné à tous ce noble thème d'amour et de miséricorde pour vous conduire dans cette Paix qui est tellement plus grande que vous ne pouvez le comprendre, et qui amène votre âme à être ornée de blanc comme une épouse revêtue de ses habits matrimoniaux. Mon thème d'amour vous donne toutes les occasions de gouverner avec Moi alors que vous êtes encore ici sur la terre. Voulez-vous être un parfait enfant de Dieu ? En d'autres termes, voulez-vous être appelés "dieux par participation" ? Alors, entrez dans le chemin des vertus. Travaillez à votre salut et ne regardez pas en arrière.

Je suis prêt à te déifier et à écrire ton nom dans le livre de vie. Que ton témoignage montre l'évidence de la vérité qu'il contient. Que ton témoignage montre Ma Puissance. Que devienne évident à tous que Moi, le Christ, Je suis bien enraciné en toi et que tu es bien enraciné(e) en Moi. Dans cette unicité où ce divin amour nous entrelace, tu suivras la règle de la vie et Moi, avec le plus grand délice dans Mon Coeur, voyant ce que cette divine union d'amour a apporté à Ma chère âme, Je lui enseignerai à marcher avec Moi, remplissant son esprit de tout ce qui appartient à Mon Royaume, tout ce qui est souverain, tout ce qui charme Mon Ame et amène des larmes de joie dans Mes Yeux, tout ce qui est pur et noble, tout ce qui prouve que cette âme fait effectivement partie de Moi, prouvant au monde que toute la connaissance qui lui est donnée vient de Moi.

Maintenant, tu as appris que dans Mon Corps vit la plénitude de la Divinité et que c'est pourquoi toi également tu peux trouver ton propre accomplissement. Donc si tu dis que tu M'aimes vraiment, pourquoi alors gardes-tu encore cette distance de Moi ? Pourquoi regardes-tu encore en arrière ? Tu sais que tu es censé(e) M'imiter. A nouveau, ne sois pas surpris(e) lorsque Je te demande de t'examiner.

Si tu dis : " j'essaie de faire juste, j'essaie de ne pas dépérir ; j'essaie d'être le délice du Dieu Trine et de respirer en Lui, parce que tout autour de moi est la mort, et cela exige un grand effort de ne pas être enveloppé par les semences de la mort ; je me tourne à gauche et je sens le souffle de la mort ; je me tourne à droite et je vois les ténèbres ; pourtant, j'essaie de ne pas marcher dans l'ombre épaisse ; si mes pauvres pieds se sont écartés du chemin des vertus, ou si mon coeur est souillé par l'ingratitude et le péché, ou si mon esprit s'est égaré dans des terrains illégaux et des pensées insidieuses, viens à mon aide et secours ma nature insidieuse, car je ne suis pas insensible à Ta gentillesse, Seigneur ; je suis seulement faible et misérable ", parce que Je t'ai élevé comme un père depuis ta naissance, J'ai le droit d'éprouver l'authenticité de ton amour, aussi, Je te répondrai : " Je mets à l'épreuve ta droiture ; Je veux que tu sois comme un prince ou une princesse quand tu viendras Me rencontrer lorsque tu sortiras de cette vie ; Je veux que tu sois en pourpre royale, joyeux(se) de la joie de ton Seigneur ; Je veux que tu sois rempli(e) de lumière divine, brillant(e) de l'intérieur et de l'extérieur ; Je veux que tu sois fidèle de Ma Fidélité, irréprochable, à Ma Parfaite Image, pur(e) avec Celui qui est Pur. "

Ecoutez ! Les rayons du soleil dans sa gloire ou l'éclat de la lune ont-ils jamais assombri Mon Amour que J'ai pour vous ? Pour l'amour de Mon Nom et à cause de l'Amour que J'ai pour vous, Je Me suis montré à vous tous ; dans votre chambre Je suis venu vous visiter de Ma Divine Présence ; parfois Je suis venu comme une senteur de myrrhe ; à d'autres moments, J'ai tourbillonné comme la fumée de l'encens, vous parfumant ainsi que votre chambre. Ne suis-Je pas apparu comme un rayon de lumière dans votre coeur également ? Ma glorieuse Présence est partout ; Je remplis la terre de Mon Amour et combien de fois n'ai-Je pas quitté Mon Trône, Me penchant sur vous, soufflant sur vous de secrets baisers ? Venez, vous tous qui aspirez à la discipline, venez apprendre comment M'acclamer non seulement par des paroles mais par de bons actes d'amour. Que votre langue parle de Moi, de Ma Divinité, de Celui qui est le Premier et le Dernier, de Celui qui vous a engendrés, de Celui qui vous a embellis et vous a transformés en une cathédrale. Ne Me privez pas de cette joie.

Je vous ai gracieusement permis de croître dans Ma Maison. Aussi, instillez en Moi un peu de joie et d'allégresse en disant le 'Notre Père' de la manière que Mon Père l'a enseigné à Ma fille. Ne soyez pas comme les ossements épars de la vision d'Ezéchiel, mais soyez remplis de la gloire de Mon Saint Esprit que J'avais conférée à Mes disciples, et croissez à être effectifs tout en fondant aux abus, ne cessant jamais d'invoquer Mon Nom pour raviver votre fidélité et instiller en vous Ma vivifiante substance.

Avez-vous jamais entendu la parabole des talents 20 ? N'avez-vous pas remarqué comme Ma Maison 21 vous assigne d'enrichir Sa Maison ? N'avez-vous pas remarqué que c'est le temps de faire les comptes et de prouver votre fidélité ? Je vous ai conféré à tous des grâces sanctifiantes durant ces années ointes ; les pauvres ont reçu autant que les riches ; Je n'ai privé personne. Mais le Maître de la Maison vous demande maintenant de vous avancer pour Lui prouver votre fidélité afin qu'Il puisse vous dire : " c'est bien, âme bonne et fidèle, tu as montré que tu peux être fidèle dans les petites choses, alors Je Me fierai à toi pour de plus grandes choses ; viens te joindre au bonheur de ton Maître ! " Ne déçois pas ton Maître en L'obligeant à te dire : " qu'as-tu fait pour Moi ? Je n'ai vu de ta part aucune bonne oeuvre ". Vertueux, tu peux devenir également si tu te repens vraiment et que tu M'ouvres ton coeur afin que Je répande en toi une onction de guérison. Ne sois pas coupé de Moi, permets-Moi de remplir ton esprit de Ma Présence, et Mon Héritage sera à toi. Comble-Moi de joie et deviens grand(e) et fort(e) comme une tour d'ivoire ; alors, ne sois pas surpris(e) lorsque J'ai dit : "Je vais descendre dans la vallée pour voir si Mes vignes éclosent et si leurs boutons de fleurs sont ouverts". Pourquoi certains d'entre vous sont-ils consternés devant Mes demandes ? Etes-vous peut-être, Ma Maison Royale, en train de poursuivre le vent ? 22 Car si c'est le cas, vent vous deviendrez.

Je suis fidèle à la grandeur de Ma Miséricorde et, pour te délivrer de ta brûlante apostasie, Mon enfant 23, Je t'ai envoyé et Je t'envoie encore le Saint Esprit qui te déifie, t'unissant à Moi. Maintenant, regarde et apprends :

- Bénis sont ceux dont les coeurs étaient ouverts pour être purifiés et prêts à recevoir le Saint Esprit pour une transformation ; ils seront déifiés et appelés fils et filles du Très Haut ; ils seront appelés dieux par participation.

- Bénis sont ceux qui ont été parfumés par grâce, et dont le parfum est comme un mélange d'encens, parfumant de leur présence Mes Icônes ; ils hériteront Mon Royaume.

- Bénis sont ceux qui ont reçu Mon Saint Esprit et sont devenus cohéritiers de Mon Royaume, illuminant les autres de Mes Paroles et de Ma Connaissance, et donnant la possibilité au reste du monde de comprendre les dogmes de l'Eglise ; ils seront appelés collaborateurs de Mon Royaume puisqu'ils gouverneront avec Moi.

- Bénis sont ceux dont la foi est révélée par des actes de charité et des services accomplis pour le Très-Haut, leur voix résonant comme une mélodie, honorant Ma Maison ; ils recevront la plénitude de Moi-Même et seront recouverts de la grâce du Saint Esprit ; même après leur mort, leur corps prophétisera 24.

- Bénis sont ceux qui ont permis à Mon Saint Esprit de les gouverner et de les paître dans Mon Bercail ; ils formeront un seul Corps et seront à jamais unis à Nous, le Dieu Trine.

- Bénis sont ceux qui, après avoir été enracinés dans les abominations, ont permis au Saint Esprit de les mener dans une metanoïa, déracinant tout le mal en eux et Lui permettant de Se déverser en eux et de jaillir dans leur coeur, vivifiant les substances mortes 25 ; comme des roses aux jours du printemps, ils bourgeonneront et fleuriront, car ils feront partie du nouveau et saint sacerdoce royal ; oui, ils seront appelés le Peuple de Dieu, qui Me chantera des louanges pour les avoir conduits dans Ma merveilleuse Lumière.

- Bénis sont ceux qui, à cause de Moi, se sont portés volontaires pour sacrifier leur temps et se sacrifier eux-mêmes pour sortir s'engager dans la bataille de votre temps pour combattre contre les forces du mal, s'enrôlant comme soldats ; la grâce du Saint Esprit les soutiendra et les ceindra de vigueur, les formant pour s'aligner parmi les Archanges prédominants Michel et Raphaël.

- Bénis sont les réparateurs de brèches qui, à cause de Moi, ont renoncé à leurs passions et à tout ce qui les tenait prisonniers de ce monde, et sont devenus, par la grâce du Saint Esprit, associés à Mon Plan Divin, embellissant Ma Maison ; leur âme et leur être tout entier deviendront comme une glorieuse Cathédrale.

- Bénis sont ceux qui ont appris à avoir soif de Moi et à désirer M'embrasser et Me posséder ; ils ont découvert le Prodige des prodiges, et c'est : Me connaître et Me comprendre dans Ma douceur.

Celui qui demeure en Moi et est nourri par Moi, élevé par Moi et revêtu de Moi-Même en glorieuse perfection, sera capable de dire : " je suis un avec Dieu car maintenant je vis — alors que je suis encore sur la terre et parmi les êtres —, une Vraie Vie en Dieu... je suis comme une cité fortifiée, parce que mes murs ont été rebâtis par le Saint Esprit Lui-Même ; avec le Saint Esprit dans mes murs, je suis destiné à la gloire éternelle. Le Saint Esprit a drapé mon âme d'une céleste beauté pour qu'elle soit capable d'entrer dans Ta Gloire, ô Christ, et de vivre à jamais ! mon pas ne sera pas le mien mais le Sien ! je marcherai avec Dieu parce que des plaisirs charnels je me suis détourné et maintenant, mon esprit vit dans la béatitude et est incorrompu, convenant au Dieu Trine et à Sa Sainte Présence".

 

 

VOIR CAHIER SUIVANT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  1. Jn 16.12-13.

  2. Les Ecritures.

  3. Comme les Pharisiens.

  4. L'âme qui "porte" en elle le Saint Esprit.

  5. Toute cette citation s'applique à l'âme.

  6. Is 55.10-11.

  7. Cf. Ps 8.6

   8. Les saphirs représentent les vertus.

  9. J'ai compris que le "Moi" s'entendait également pour moi-même ; en S'exprimant ainsi, le Christ m'a reliée à Lui.

 10. Certains moines et prêtres grecs-orthodoxes.

 11. En anglais epitomize, du latin epitomare, faire un abrégé, du grec epitomê, abrégé (ndt).

 12. Dans le message du 18 février 1992.

 13. Le Pape Jean Paul II.

 14. Le Pape Jean Paul II.

 15. Si 8.6

 16. Le Pape Jean Paul II.

 17. Jésus S’adresse à tous les prêtres et moines qui ont protesté contre la venue du Pape en Grèce.

 18. Les 'saphirs' représentent les vertus.

 19. Le 'Moi' s'entend ici également pour le Pape Jean Paul II ; ceci confirme les paroles du Christ dans l'Evangile, lorsqu'Il nous dit "tout ce que vous faites au moindre de Mes frères, c'est à Moi que vous le faites".

 20. Mt 25. 14-30

 21. En même temps, j'ai entendu : "n'avez-vous pas remarqué comme le Maître de la Maison..."

 22. J'ai compris que "vent" signifie "vanité".

 23. Jésus parle à chacun.

 24. Cela signifie que l'on se souviendra de leurs oeuvres pour toujours.

  25. En même temps, j'ai également entendu "matières".