Extrait de l'oeuvre de Vassula " La vraie vie en Dieu",
© Copyright Vassula Rydén
Distribution : Editions du Parvis, CH-1648 Hauteville / Suisse

cahier précédent
← ←  table d'ensemble
Mise en page :    2003.07.28 19:30
Association La Vraie Vie en Dieu
tlig-ch@tlig.org
cahier suivant

 

 

CAHIER 107

 

 

13 septembre 2002

 

- Connaître Dieu et Le comprendre uniquement à partir de l'Ecriture n'est pas suffisant. On doit pénétrer en Dieu pour être capable de comprendre et de connaître Dieu. C'est ce que nous appelons 'goûter Dieu'.

- Oui, Je dois prendre forme au plus profond de ton coeur autant que tu dois te transformer en Mes profondeurs. Mon enfant, Je suis Yahvé et Je Me délecte de te visiter dans ta pauvreté. Nous t'avons donné la liberté en t'extirpant de la vallée des ténèbres pour vivre dans Notre brillante Lumière. Réalise maintenant que tu es au service de ton Roi. Réalises-tu que Je t'ai revêtue de Ma gloire, t'ai saturée de Mon rayonnement, afin que tu aies libre accès en Mes Cours Impériales ? Sois confiante lorsque tu converses avec Moi et accepte joyeusement Ma faveur !

Bénis sont ceux qui ont un coeur d'enfant et ne doutent aucunement de ces Messages, qui viennent de la Sagesse, et n'en douteront jamais. Ils se sont ouverts à la grâce et ont obtenu Ma Lumière en eux. Celui Qui Se révèle à l'humanité d'une manière tellement ineffable n'est rien moins que ton Créateur, Qui à travers Ses Paroles en a ramené beaucoup à une vraie vie avec Moi. Je suis Celui qui t'ai exhortée à élever les yeux vers le ciel et à ne plus pécher. De manière répétée, Je t'ai donné une pleine connaissance de Moi-Même afin qu'en Me connaissant, tu hérites également Mon Royaume. Je ne t'ai jamais parlé rudement mais Je t'ai traitée avec indulgence, une indulgence qui n'est pas de ce monde.

Mes Paroles sont conformes aux enseignements des Saintes Ecritures. Bénis sont ceux qui acceptent cette réalité sans Me mettre à l'épreuve et n'ont pas traité Mon envoyée avec témérité ; ils auront une récompense de prophète. Vous avez sûrement déjà entendu que Mes envoyés parlent en Mon Nom et que ceux qui ne les croient pas, les traitant d'imposteurs, ou même condamnent leur mission, pèchent contre Moi Qui parle à travers eux. Comme Je l'ai souligné auparavant, Je n'ai rien dit qui contredise les Saintes Ecritures mais toutes Mes Paroles que J'ai prononcées sont conformes à ce que Je vous ai déjà donné. Cependant, il semble que beaucoup n'ont pas pénétré pleinement dans la connaissance de Ma Parole 1. S'ils l'avaient fait, ils auraient reconnu Mes Odes d'aujourd'hui. Ils auraient vu Mon Image dans Mes Odes qui ne diffèrent pas de Ma Parole qui vous a été donnée. En effet, nul ne peut pénétrer et comprendre ce mystère, le mystère de votre Dieu Qui parle et Qui est bien vivant et Qui est parmi vous en vos jours, en ayant lu seulement les Saintes Ecritures. Pour pénétrer dans la profondeur de Ma Parole, vous avez besoin de plus que cela : la connaissance spirituelle est obtenue par le Saint Esprit Qui vous éclaire les Ecritures. Avez-vous entendu parler de quelqu'un qui lirait la nuit lorsque les lumières sont éteintes ? Ce n'est que lorsque les lumières sont allumées qu'il sera capable de voir les mots et de lire. Sans lumière, vous ne verrez rien ; sans le Saint Esprit Qui transcende la pensée et Qui dépasse de loin toutes les constellations de lumière mises ensemble, les déclarations et les expressions de la Sagesse dans Ma Parole vous resteront cachées. Le Saint Esprit seul donne la lumière nécessaire à vos esprits pour comprendre les expressions célestes. Autrement, Mes Paroles resteront scellées et closes. C'est la raison pour laquelle tant ne Me reconnaissent pas dans cette Ode d'Amour.

Les Ecritures, comme Je l'ai dit, reflètent Ma Divine Image et si, aujourd'hui, vous ne Me voyez pas dans Mes Odes que Je vous adresse, qui vous sont données par Ma Miséricorde aimante, c'est parce que vous n'avez pas encore fait l'expérience de Ma tendresse, pas plus que vous n'avez jamais savouré Ma douceur. Votre soi-disant connaissance vous empêche de Me voir. Béni est celui qui M'a ouvert son coeur, M'acceptant en simplicité de coeur, il ne verra pas Mes Odes comme de simples paroles, mais comme puissance et comme le Saint Esprit et comme absolue conviction. Et j'ajouterais que Mes Odes qui te sont chantées sont une puissance vivante parmi vous qui y croyez.

Je désire de vous tous, création, que vous Me voyiez ; c'est pourquoi Je vous révèle constamment Mon Amour pour vous, depuis le premier jour où vous êtes venus à être. Entendrai-Je un jour de vous : "Loué soit Dieu pour nous avoir montré Son infinie Miséricorde et pour nous avoir permis de goûter Sa Bonté. Sans Lui, Qui nous révèle Sa Sainte Face dans nos coeurs, nous aurions été l'un de ceux qui croient qu'ils peuvent Te découvrir à travers leur seule sagesse séculière et leurs seules études. Ton trésor, Seigneur, est caché aux savants avec leurs études érudites, eux qui prétendent à la connaissance de Tes mystères et de Tes affaires spirituelles, alors qu'en réalité, ils ne Te connaissent pas."

Je vous enseignais à fixer vos pensées sur les choses célestes seulement pour que vous prospériez, vous montrant votre nouveau moi 2. J’avais, avec délice, prêché au monde entier sans différencier quiconque. Mon intention en tant que Père est d'embellir Ma création et de la renouveler, transformant vos vies en une prière continuelle. Alors, pourquoi toutes ces clameurs autour de Mon Nom ? Pourquoi vous permettez-vous de perdre votre sérénité et d'être dirigés par le monde ? Votre divine réalité devrait être le Dieu Trine et votre vie devrait tourner autour des inspirations célestes et devrait être bien cachée en Mon Fils Jésus-Christ. Quelqu'un peut-il par lui-même découvrir Mes Trésors insondables ? A moins que lui soit donnée une lumière intérieure de compréhension, il restera dans l'obscurité.

Je répète : bénis sont ceux qui croient en Mon Appel Miséricordieux, ils gagneront Mon amitié et Mon intimité. Qui est la Source de la connaissance Chrétienne, la Source de la prophétie ? C'est le Saint Esprit qui enseigne et utilise tous les moyens pour transfigurer et renouveler Ma création. Et ceux qui sont tombés dans le sommeil et nient la prophétie en votre temps, demandez-leur s'ils ont compris les Ecritures et leurs paroles. J'ai oint des prophètes pour déclarer Mes Paroles jusqu'à la fin des Temps. Je les ai dotés de l'esprit d'Elie. Mais alors n'avez-vous pas lu que ''des prophètes lui succéderont'' 3 ?

Celui qui m'a ouvert son coeur volontairement, Me permettant de l'envahir, a récolté la moisson de la vie. Alors les Ecritures deviennent pour lui une Ode non scellée et divine, une parole Vivante, une vision de Dieu, un vêtement divin pour son âme. Son illumination, alors, par Ma Présence en lui, établit Mon Royaume dans son coeur. Tout mystère qui semblait dissimulé sera révélé, et les Ecritures deviendront comme un cantique sonore et audible à vos oreilles.

C'est Moi, votre Epoux 4, sortant de Ses Cours Impériales, pour tourner vos coeurs vers Moi, pour Mon propre dessein d'amour. Soyez conscients que votre génération M'offense constamment et est instruite par le démon pour obéir à tout ce qui contredit Ma Loi d'Amour et qui ne vient pas de la Divine Vérité. Cette génération si mauvaise vanne à tout vent et emprunte chaque détour disposé par Satan. Maintenant, Mon Fils et Moi vous ont donné à tous d'amples occasions de revenir à Nous par le repentir, car Nous sommes compatissants et miséricordieux, mais ah ! tant d'entre vous avez été trompés par votre propre présomption... Il est écrit 5 : "un coeur obstiné connaîtra une mauvaise fin et qui aime le danger y périra". Aujourd'hui, le monde vous offre beaucoup de destructions, aussi, il est mieux pour vous de vous appuyer sur Moi qui suis votre Bouclier et de dire : "tombons dans les Mains du Seigneur et non dans les mains des hommes car telle est Sa Majesté, telle est également Sa Miséricorde" 6.

Ah ! mauvaise inclination ! malgré tous ces Odes et avertissements, les gens de la terre ne se repentent pas, pas plus qu'ils ne renoncent à leurs péchés ; très peu suivent Ma Loi d'Amour et font ce qui Me plaît.

Je suis constamment penché sur vous depuis Mes Cours Célestes, génération, pour vous tirer hors de votre fange. Je vous envoyais Mes messagers parfumés de mélange d'encens et préparés par des anges, pour porter sur leurs ailes Mes Odes divines. Ceux qui ont goûté Mes Paroles ont pris le bon chemin. Combien ils étaient splendides, après avoir goûté Mes Paroles qui étaient aussi douces que le miel, dans leur bouche ! J'ai préparé et fait parader durant toutes ces années un prodigieux banquet de nourritures spirituelles. Religion et vertu étaient Mon Thème d'Amour pour vous. Dans la cause de la Vérité, Je t'ai soulevée, génération, avec Mon Sceptre. Votre coeur n'a-t-il jamais été remué ? Douce est la mélodie de cette noble Ode, mais ne l'avez-vous pas entendue ? Ne M'avez-vous pas entendu, vous adressant individuellement Mon Thème d'Amour, avec l'huile de l'allégresse ? N'avez-vous pas compris comme Je vous oignais durant toutes ces années ? Arrêtez-vous un moment pour y réfléchir et comprendre que Je suis Dieu en Majesté et Splendeur.

Malheur au coeur indifférent qui n'a pas la foi, car un tel coeur n'aura pas de protection en Mon Jour. Et malheur à toi qui as perdu la volonté d'endurer dans la vertu et la droiture ; que feras-tu lors de la visitation du Seigneur ? Qu'auras-tu à dire au Jour du Seigneur ? Seras-tu capable d'endurer l'épreuve du feu ? Tu es maintenant enchaîné corps et âme à ce monde. Satan, dans sa fureur, ne te lâche pas, mais te tient prisonnier dans ses cachots pour te déposséder, toi qui es déchu de la grâce de te repentir. Drapé de son voile, tu es devenu son jouet. Ton repentir brisera tes chaînes et chassera des hordes d'esprits mauvais qui nichent en toi, tandis que d'autres planent au-dessus de ton âme si pitoyable. Dans ta misère, tu manques de la volonté et de la force pour vaincre ton ennemi et rejeter les chaînes de la chair qui te lient à ce monde.

Aujourd'hui, en ces temps de Miséricorde, Je t’offre la grâce comme un don et comme un chemin gratifiant qui conduit à Moi.

- Je t’offre de te porter sur Mes épaules durant votre convalescence ;

- Je t’offre la paix et le repos, car avec Moi, tu n'auras plus à travailler ni à te fatiguer ;

- Je t’offre Mes Anges qui panseront tes plaies avec une tendresse ineffable, plaies infligées à ton âme par les passions de ce monde ; Ils t’assisteront dans ta réhabilitation, te ramenant à la vie, régénérant ton âme infirme en une nouvelle vie en Moi ;

- Je t’offre une place dans Mon Coeur, où tu fleuriras avec un abîme d'enseignements de la Sagesse ; Je te prodiguerai des dons inestimables comme un époux qui comble son épouse qui a capturé son coeur. Et Je t'exprimerai Mon Amour pour toi, Mon épouse, tout en t'enveloppant dans Mes Bras, te chantant les Odes de Ma création et comment tu es venue à être ; Je te dévoilerai les mystères d'avant que la terre vienne à être, d'avant que la nature vienne à naître, et tandis que Je courtiserai ton âme, tu appelleras la Sagesse, "ma Soeur !" Oui, Je te libérerai comme un oiseau du piège, te libérant comme une gazelle d'une trappe, si tu acceptais de te tourner vers Moi, en Me reconnaissant dans ton repentir.

- Je t'offre des ballades de Moi et la grâce particulière d'être en Ma Présence, juste toi et Moi.

- J'offre à ton âme de jouer toujours avec Moi, et Moi, comme un Père qui veille avec délice sur le développement et la croissance de son fils, Je veillerai comme un aigle sur Mon Royaume qui se forme en toi.

- Je t'offre ce que tu appelles inaccessible et inatteignable, et que Moi seul peux offrir, quelque chose qui est suspendu loin et hors de la portée humaine, un chemin qui n'est pas foulé par les orgueilleux de coeur, un chemin où aucun philosophe n'a jamais marché. Aucun or, aucun cristal ne peuvent jamais égaler ce que J’offre, en valeur. Cela ne peut être acheté non plus par quelque quantité d'or massif, ni payé par quelque poids d'argent, ni être estimé à la mesure de l'or le plus pur ou de précieux onyx ou saphirs, car la Sainte Sagesse ne peut être évaluée ; Moi seul Je La possède et Je L'offre à qui Je veux. Jamais vue par l'oeil de l'humanité, cependant glorieuse dans Sa brillance, Je t'offrirai la Sainte Sagesse si tu esquives le péché et fuis le mal, te repentant et en réfléchissant sur ce qui était faux. Et si tu demandes : "dis-moi, Père, dis-moi, d'où vient la Sainte Sagesse ? Où peut-on trouver la compréhension, puisqu'elle est hors de la connaissance de tout être vivant, cachée à toute la création ?" Je te répondrai, Mon enfant : "la Sagesse ? c'est la crainte du Seigneur ; la compréhension ? c'est éviter le mal".

A tous, J'offre la Sagesse ; ils mettront fin à l'obscurité puisque la Sagesse Se délecte d'amener à la lumière du jour les secrets qui étaient cachés, tandis qu'ils contempleront les beautés invisibles qui maintenant sont visibles dans la glorieuse Lumière de la Sagesse. Aussi, trouvez la joie en Moi car Mes principes sont nobles et purs, et Je gouverne avec douceur et tendresse. De grâce, J'envelopperai ceux qui se repentent. Je répugne à toute malice et toute corruption mais Mon Esprit libère tous ceux qui admettent leur péché, mettant fin aux malicieux esprits mauvais. Je ne suis pas un souverain terrestre, Je suis un Souverain de Justice, avec de nobles décrets et des règles vertueuses chargées de splendeur et de majesté, cependant, doux et humble de Coeur.

Pour réjouir votre coeur, et le rendre heureux, Je vous offre de restaurer votre vue afin que vous contentiez vos yeux pour Me voir, Moi votre Dieu, tandis que, saisis de crainte, vous Me crierez : "loué soit le Dieu Trine, trois fois Saint ! Gloire à Celui qui a élevé mon âme faisant pour moi de grandes choses ! Saint est Son Nom ; je loue mon Dieu qui a restauré mon âme téméraire en Sa faveur, permettant à mes yeux de voir Ta Face. Et comme Job, je dirai dans mon cantique : 'j'ai péché et j'avais quitté le chemin du bien, mais Dieu ne m'a pas puni comme le méritait mon péché ; Il a épargné à mon âme de tomber dans le gouffre et Il permet à ma vie de continuer dans la Lumière'. Vous voyez, frères ? Vous voyez ? Tout cela Dieu le fait pour l'humanité à travers les âges, sauvant les âmes de l'abîme et permettant à la Lumière de la vie de luire brillamment sur nous".

Je vous accorderai la vision de votre Dieu Qui vous parle aujourd'hui, une vision que vous n'oublierez jamais ; saisis de remords 7 dans cette délicieuse contemplation, votre esprit en feu Me criera : "Tu sais, mon Seigneur, intérieurement, je suis maintenant brisé, mais en même temps, Seigneur, je suis en feu ; je T’ai regardé et je suis embrasé d'Amour divin qui me consume petit à petit ; Soleil Resplendissant, Tu m'as attiré, moi le laid pécheur, près de Toi, sans penser à deux fois que je pourrais déprécier Ton Sceptre ; Tu as permis à mes yeux pécheurs de contempler Ta Majesté, Ta Beauté, qui surpassent les plus beaux de Tes Anges, et dès que j’ai vu cette Merveille, Tu m'as blessé au-delà des paroles ; incapable de satisfaire Ma soif, je pleure, et mon dilemme me rend malheureux ; Ta glorieuse présence m'affecte en me faisant désirer plus encore d'apprendre comment T'aimer et être entrelacé pour toujours avec Toi ; ma souffrance a augmenté et je supplie Tes Anges de me soulager ; mais, réflexion faite, qu'Ils ne le fassent pas ; que ce feu continue à me blesser ; que ma soif pour Toi, ô Amant de l'humanité, embrase mon être tout entier ; que Ta divine visitation augmente ma soif pour Toi, pour que je Te désire encore plus ; Ta Souveraineté n'a pas d'égal, aucun ! Tu m'as regardé et nos yeux se sont rencontrés ; Tes Yeux plus brillants que deux gemmes ont aimanté les miens ; alors, de Tes Yeux, deux rayons de lumière sont apparus et ont éclairé mon âme, l'illuminant comme si mille constellations étaient précipitées en moi, et chaque obscurité, chaque ombre lugubre dans mon âme se sont évanouies. Confus d'avoir soudain reçu la Lumière de Ta Grâce, Ta gloire était insupportable face à la chair et au sang ; alors Tu m'as fait un clin d'oeil et je me suis pâmé(e) ; c'était comme si le sol vacillait sous mes pieds. Les expressions de Ton Amour pour moi me font défaillir en mon coeur, car elles sont, mon Seigneur, trop écrasantes pour que ma pauvre âme les supporte ; quelqu'un peut-il mesurer la magnificence de Ta Noblesse et de Ton inexprimable Grandeur ? Qui a vu Yahvé sans se pâmer de passion ? je demeure impuissant devant une telle Beauté extatique..."

Alors, dis-Moi, créature que J'aime et en qui Je Me délecte, comment est-ce de Me découvrir en toi ? Comment est-ce de tomber dans les Mains du Dieu Tout-Puissant ? Comment est-ce ? Dis-Moi, bien-aimé(e) de Mon Coeur, comment est-ce d'entendre ton Créateur te chanter, et pour toi seul(e) des Odes et des Ballades tandis que tu es dans Ma contemplation ? Comment est-ce de savoir que Celui qui te chante et Qui vit dans une Lumière inaccessible, tenant tout dans Sa Main, est contenu dans ton coeur, et cependant sans être contenu ? Comment est-ce d'être lavé dans Mes eaux lustrales, te plongeant en Moi ? Sois dans l’allégresse et vis une vie pieuse ; Ma splendeur est sans égale ; converser avec Moi te laissera un souvenir inoubliable. Me contempler satisfait ta soif sans jamais l'étancher, mais l'augmente plutôt ; ce n'est que dans la Vision Béatifique que ton âme peut être étanchée et satisfaite, dans la plénitude de Ma Présence ; sans Mon aide Miséricordieuse, créature, ton âme aurait dépéri avant même d'être née. Sans Mon aide, ta vie serait une désolation, immobile, totalement coupée de Moi la Divinité ! Ah ! si seulement ton âme savait quels dangers elle croise journellement !

8  Ouvre tes facultés, Vassula, et absorbe-Moi 9.

- O Seigneur béni,
Tu es Celui Qui continuellement éblouis mon âme ;
coulant en moi comme un fleuve fluorescent,
Tu éclaires mon âme,
plaçant en mon coeur la Lumière dans laquelle je vis ;

je suis encore abasourdie de ton choix
et que Tu Te sois joint à mon âme,
que Tu aies joint Ton Esprit au centre de mon coeur ;

Tu m'as animé les Ecritures
et Tes paroles, en elles,
sont devenues audibles à mes oreilles
et compréhensibles en mon coeur et en mon esprit,
paroles de Vie Divine ;

Tu as amené à la réalité les réalités inaccessibles :
le Royaume des Cieux...
Tu as rendu tangible Ta Parole,
me faisant prendre conscience
que vraiment le Dieu Trine n'est qu'un seul Dieu,
et que tous Trois sont une seule Substance,
un seul Pouvoir et une seule Connaissance...

Tu as dévoilé les plans cachés,
cachés dans les abîmes de Ton Amour,
nous instruisant que nos corps également
peuvent être resplendissants comme Ta Divine Lumière,
Consubstantiel à Ton Fils ;

Tu as mis mon âme en pleine conscience de Ta Présence,
et depuis lors, Ton Amitié
a blessé mon coeur intérieurement ;
Ton regard sur moi m'a brisée ;

Sensation et Raison,
en quoi ai-je besoin de Toi ?
Ton Feu, ô Dieu, m'a consumée,
réduisant mon ego en cendres ;

je suis transitoire, entourée de choses transitoires,
mais Tu as brisé les Lois de la nature
et de nouveaux miracles apparaissent quotidiennement
par Ta Main ;

et quiconque T'approche, Tu l'embrases,
faisant de lui une flamme, mais avec une promesse :
qu'il ne se transformera pas en cendres...

béni celui qui peut Te saisir et T'embrasser,
la vertu et l'Amour divin seront son pain quotidien.

ô Père Bon et Aimant, qui invites chacun de nous
à demeurer inséparables de la Sainte Trinité
et à devenir des dieux par participation,
rendant pour nous faisable
d'atteindre la Divine stature de Ton Fils, Jésus-Christ ;

Liturgie de mon âme, Cathédrale de mon coeur,
Encens Parfumé de l'univers, Archer Impitoyable,
Ode Divine, Abîme d'Amour transcendant,
Couronne Lustrée, Senteur Spirituelle de notre âme,
Lumière Trois fois Sainte...

je ne suis plus capable de prononcer
la moindre parole intelligible...
la moindre louange...

- Ah ! Vassula, J'entends chanter pour toi tous les jours de ta vie ; découvre-Moi en toi, découvre Mon Royaume au centre de ton coeur, découvre Ma Grandeur en toi ; alors, dis-Moi, encore une fois, dis-Moi, quel est le grand miracle de votre époque ? Dis-Moi ! Dis-Moi !

- Le grand miracle de nos jours
est que Tu es descendu du ciel,
Te manifestant d'une manière ou d'une autre
aux pécheurs ;

le grand miracle est que le Très-Saint
Qui transcende la compréhension et le raisonnement,
nous visite et nous parle ;
Il est parmi nous et avec nous ;
Il parle de différentes manières ;

Il guérit les malades ; Il ressuscite les morts ;
Il nous submerge de Ses Instructions ;
Il visite les pauvres ;
Il libère les prisonniers, et Il console les coeurs brisés.
C'est le grand miracle de notre temps...

- Tu as bien dit.

Ô Jour du Jugement ! Lorsque Mon Fils brillera là-haut dans le ciel !

Béni celui qui croit en Ma Parole et croit que ce Jour n'est pas une simple parole symbolique à ses oreilles ! Béni celui qui n'invective pas ce qui vient de l'Esprit ni ne Le ridiculise, lorsque Mon Esprit annonce le 'Feu' qui doit bientôt venir sur les pécheurs. Combien plus de merveilles ai-Je à faire pour vous satisfaire et entendre de vous : "je suis désolé d'avoir péché". Faites-Moi entendre ces paroles :

"mon âme a soif de Dieu
mais ma langue m'a conduit au péché ;
mais maintenant mon coeur a été allumé
et le feu couve en moi depuis que Tu m'as visité.
Toi Qui es de tous les hommes et de tous les anges
le plus beau,
perfection de beauté et stupéfiant de grâce,
revêtu de saphirs incolores,
que Tes flammes sanctifient tous ceux qui s'approchent de Toi.
Lave ma faute et que Ta Sainte Face brille sur moi.
Purifie-moi du péché et ouvre mon oreille
pour qu'elle entende et comprenne
Tes Odes que Tu nous chantes.
Amen."

A cela, Je répondrai : "Je ne te ferai jamais défaut, Mon enfant. Viens à Moi et repose-toi en Moi. N'as-tu pas compris que Je suis Feu, un Feu embrasant tout ce que Je saisis ? Celui que Je saisis chancelle dans les flammes de l'Amour divin. N'ai-Je pas déclaré Mon Feu dans les Ecritures ? Ne l'ai-Je pas déclaré plusieurs fois dans cette Ode 10 ? Bien que ton esprit, dans son péché, sera recroquevillé de crainte et dans une souffrance insupportable lorsqu'il Me reconnaîtra, en même temps, Je dégagerai Ma Fragrance et ton âme, en Ma Présence, bien que terrifiée de se voir nue et en décomposition à cause du péché et de la transgression de n'avoir pas suivi Ma Loi d'Amour, se réjouira que Moi, son Créateur et son Dieu la visite.

Lorsque ce jour viendra sur toi, le jour que J'appelle le ‘Jour du Seigneur’, les écailles recouvrant tes yeux tomberont et tu verras ton moi réel. Mon Feu te réduira à rien, à ta consternation. Mais ne suffoque pas de peur, sois dans l’allégresse car sinon comment te verras-tu à Mon côté ? Toutes mauvaises tendances restantes seront rendues inactives. Cette purification est pour transformer ton âme afin qu'elle ne s'aventure pas ça et là sans but, mais vienne à Moi Qui suis ton seul divin Epoux. Je ne pense pas que beaucoup d'entre vous aient compris ce que signifie le ‘Jour du Seigneur’. Lorsque la voix de l'oiseau est réduite au silence et que les notes de chant se taisent, sache que dans ce silence, J'appellerai tous tes actes cachés, bons ou mauvais, au jugement ; le Jour du Seigneur peut être comparé à un mini-tribunal. Une Purification par Mon Feu qui mènera ton âme dans Ma Gloire et dans une parfaite union avec Moi. Lorsqu'une âme est horriblement souillée par le péché, répugnante pour Moi et pour Mes anges, Mes Saints et bienheureux, Ma visite la 11 mettra dans des souffrances d'agonie et elle n'échappera pas à Mon Jour. Sinon, comment rendrai-Je ton âme incorruptible et libre du péché ? Sinon, comment amènerai-Je ces âmes au repentir ? Ce n'est que lorsque Je les mets à nu par Mon Feu et qu'elles voient elles-mêmes en quel état elles sont, alors seulement réaliseront-elles combien elles étaient la possession de Satan. Celles que Mon Divin Feu embrasera, les purifiant par ce feu immatériel, Je les consumerai, les réveillant et les rendant finalement conscientes de comment elles sont transformées, transformées avec douleur, mais en même temps dans la joie, par l'Amour de Mon Feu transformant. Pour celui qui, en corps et en âme, Me possède déjà et que Je possède, le Jour du Seigneur ne viendra pas sur lui, pas plus qu'il n'en fera l'expérience. Pourquoi ? Parce que le Saint Esprit a déjà fait ressentir Son passage en eux ; le Jour du Seigneur est déjà venu sur eux. Vous pouvez également appeler ce Jour 'Jour de Ma Visitation'.

Après ce jour, la repentance et l'obéissance à Ma Loi d'Amour seront le thème de ceux que Je régénérerai par Mon Feu ; Je vais adoucir les âmes qui maintenant sont comme le roc, et réchauffer les coeurs qui sont comme de la glace et, d'un seul coup, Ma Présence sera ressentie dans leur résurrection. 12

 

 

30 septembre 2002

 

- Mon Seigneur, mon Dieu,
comme il est merveilleux de voyager à Ton côté
en semant au vent Tes semences célestes !

En contraste avec l'obscurité qui m'entoure,
Tu es une colonne de Feu ardent, un Rayon de Lumière.

Ta Sainte Face, Christ,
est comme un Diamant lustré
et lorsque Tu es face à moi,
Ton rayonnement illumine mon âme,
afin qu'elle ne succombe pas dans l'obscurité.

Plus lumineux que mille soleils rassemblés,
Tu Te tiens maintenant rayonnant
devant mon âme misérable.
Ah ! si seulement l'humanité savait ce que c'est
de se trouver en présence
d'une telle beauté indescriptible !

Toi, mon Dieu Puissant, Lumière Impérissable,
Ta présence est donnée au monde gratuitement ;
mais comment se fait-il
qu'ils ne puissent pas Te reconnaître,
ni même Te voir ?

mon Gracieux Seigneur,
plus beau que toutes les forces angéliques rassemblées,
transcendant toute compréhension et tout raisonnement,
Ton Infinie Miséricorde
et Ton incompréhensible Abondance
et Ta Générosité me laissent stupéfaite...

Ton attrait aimante mon âme,
la paralyse et enduit en elle une insupportable tristesse ;
Ton attrait me blesse...

En de nombreuses occasions, j'ai essayé de Te saisir,
mais futiles étaient mes tentatives ;
c'était comme essayer de saisir du feu :
mes doigts passaient à travers Toi...

Comme un miroir sans tache
reflétant la Lumière Eternelle,
Ta magnificence est magnifiée dans toute Ta création...
et cependant, comment se fait-il que Ta création
ne voie pas cette brillante lumière ?

Bien que mes tentatives de Te saisir
- fût-ce même la frange de Ta robe -
étaient futiles,
dans Ta Compassion et pour m'encourager,
non à abandonner la poursuite
mais à poursuivre mes tentatives de Te saisir,
Tu as recouvert de saphirs mon chemin ;
pour me rassurer dans mes tentatives,
Tu as signé, de Ton Doigt, Ton Nom partout sur moi
avec de l'huile.

Colonne de parfum d'encens,
parfumant le monde lorsque Tu passes,
comment ai-je été estimée digne d'une telle grâce
d'acquérir la Sagesse comme un maître ?

Lorsque de mon coeur indigne j'ai poussé mon cri vers Toi,
des hauteurs, Ta Souveraineté S'est penchée vers moi,
Se révélant, tandis que de Tes Lèvres,
Ton Divin Nom m'était donné,
oignant mon âme d'Huile Sainte.

Onction de mon âme,
dans Ton Amour exubérant, dans Ta Divine Folie,
Tu as orné mon âme de vêtements imposants,
revêtant ma nudité de Ta Divine Signature,
me faisant Tienne pour toujours et à jamais.

Ô Sauveur, ardent dans Ton Amour pour l'humanité,
humecte mes lèvres maintenant avec la grâce
pour T'adresser toujours
honneur et louange...

- Ah ! bien-aimée ! Je t'ai appelée pour que tu aspires à Moi seul. Je t'ai appelée pour que tu sois séduite par Moi autant que tu Me séduis. J'ai blessé ton âme par Ma beauté, pour t'appeler en une vie en Moi ; Ma présence qui, à ce jour, te fait tressaillir - et qui réduit ton âme à rien d'autre qu'un pâle reflet de Ma Lumière -, t'anime ; Mon Amour exubérant que J'ai pour toi a enivré ton âme de soif pour Moi ; Je t'ai libérée pour que tu atteignes la sérénité 13 du corps et de l'âme ; tu peux atteindre l'impassibilité 14 uniquement à travers Moi. Dans cette impassibilité, Je peux planter en toi Mes semences célestes ; tu vois ? tu vois comme J'ai fait de toi un témoin pour le peuple, pour convoquer toutes les nations afin que celles qui ne sont pas conscientes de Ma Présence se ruent vers Moi et Me glorifient ? J'avais dit que Je ferai de Mes Paroles un feu dans ta bouche pour attirer ceux qui ne M'avaient jamais connu, à Me servir avec impartialité et à aimer Mon Nom. N'ai-Je pas dit que Je réparerai Mes autels brisés ? Dans Ma propre maisonnée, qui est maintenant dispersée, Je vais M'avancer. Je séparerai les coeurs hautains et fiers des purs de coeur, juste comme on sépare les brebis des boucs. Il vous a été dit d'observer Ma Loi et Mes décrets et il vous a été demandé de vous repentir du fond du coeur. La purification a déjà commencé et certains d'entre vous ont déjà été visités par Moi. As-tu oublié tes paroles dans ton alarme, lorsque tu t’es exclamé en agonie : "j'ai été saisi dans Ton Feu, Seigneur !", admettant finalement ta culpabilité avec des gémissements de repentir ? Quant à ceux qui n'ont pas encore reçu Ma visitation, beaucoup de tourments les attendent. Le Jour du Seigneur viendra également sur eux, et quel jour ce sera ! Je serai prompt à montrer Ma Miséricorde, pourvu que vous vous repentiez... Je montrerai Ma Miséricorde et Je vous rassemblerai tous de partout sous les cieux. Mais avant cela, Moi, l'Auteur de cet Hymne d'Amour, Je vous dis : à moins que le monde dans sa méchanceté ne se tourne vers Moi, se repentant, rendant l'amour pour le mal, ce qui peut vous arriver à vous tous dépassera tous les records historiques de la purification !

- Seigneur, je ne sais que dire !

- Il n'y a pas de repentir fervent, pas de réelle componction... Les nations sont dans le tumulte, et leurs réalisations sont à la mesure de leur impiété... Toute la terre souffrira, à moins que J'entende un véritable cri de repentir. Ah ! et ceux qui se tiennent debout sur des plates-formes, proclamant la paix et comment et de quelle manière on doit établir la paix entre eux, tandis que ceux-là mêmes transgressent Mes Commandements et sont en guerre contre Moi, comment peuvent-ils s’attendre, dans leur tête, à amener la paix ? Cependant, ne désespérez pas, à la fin le salut viendra du Dieu Trine, Celui que tu continues à rejeter, génération impie. A la fin tu vivras en paix ; le Dieu Qui trône au-dessus vous boisera 15 et Mon Esprit coulera continuellement comme une rivière lustrée dans des terres desséchées. Je comblerai toutes choses de Ma propre Lumière ; dans cette Lumière, Je retirerai l'ivraie du blé. Comme Je te l'ai dit, Je séparerai les brebis des boucs ; ceux qui se trouveront hors de Ma Divine Lumière, Je serai pour eux inaccessible et invisible, et seule l'obscurité sera leur demeure. Mais ceux qui se trouveront dans Ma Divine Lumière seront bénis, et ils seront eux-mêmes lumière dans Ma Lumière ; Je les entourerai, leur communiquant Mon propre éclat. Plus pure sera leur âme, plus brillante elle sera. Heureux l'homme dont la faute est pardonnée, dont le péché est effacé. Heureux l'homme que Je n'accuse d'aucune culpabilité, dont l'esprit est incapable de tromperie !

Dis à ta génération que Dieu est ici, avec vous tous...

ic

 

 

6 janvier 2003 - Epiphanie

 

- Que je loue mon Dieu pour Sa Bonté
et pour Ses actes merveilleux
en retour pour tout ce qu'Il a fait pour nous
et pour la grande et tendre Miséricorde
qu'Il nous a montrée ;

Lui Qui transcende les hauteurs,
Lui Qui est revêtu du Pouvoir Royal,
Lui Qui est vêtu de saphirs resplendissants
ne nous a jamais désertés, nous Son peuple,
parce que nous sommes l'os de Son Os,
la chair de Sa Chair
et le souffle de Son Esprit donneur de Vie.

Et, comme le dit l'Ecriture à propos de Sa Beauté :
"Sa Tête est d'or, de l'or le plus pur ;
Ses boucles sont des feuilles de palmier
noires comme le corbeau"
 16.

Ses Yeux sont comme un bassin de turquoise transparente
et lorsque Son regard tombe sur toi,
de ce seul regard ton âme se pâme
tandis qu'il ravit ton coeur, le brisant, le blessant.

Les plus rares essences sont Siennes
et lorsqu'Il passe près de toi,
la brise apportant sur toi la senteur de notre Seigneur
transcende toute gloire ;
c'est un dialogue en soi...

Lorsqu'Il ouvre Sa Bouche et
que sort la Parole,
un inondant rayon de lumière se répand en même temps,
plus brillant que n'importe quel soleil,
illuminant le cosmos tout entier,
donnant vie à tout.

Comme un Epoux portant sa couronne matrimoniale 17,
Il S'avance de manière seigneuriale
et mon âme se réjouit rien qu'à Le voir passer près de moi...
tandis que je fonds complètement dans Sa Lumière...

 

- Ton Ode, Ma fleur, M'a séduit. Et Je suis content de Moi car l'oeuvre de Mes Mains Me donne louange et gloire. Vassula, tu n'aurais jamais été capable de Me glorifier à moins que Je Me joigne à toi ; tu n'aurais jamais été capable non plus d'accomplir cette oeuvre qui surpasse ta capacité si Je ne M'étais pas joint à toi. Oui, quelle capacité a l'homme à moins qu'elle lui soit donnée d'en haut ? Aussi maintenant, Ma fille, va proclamer aux nations tout ce que J'ai fait pour toi, et tout ce que tu as vu, et comment au commencement, J'avais traité ta culpabilité, et comment Je t'avais épousée d'une manière ineffable.

Je visite la terre de temps en temps pour arroser son désert et y faire des rivières qui débordent d'eau lustrale pour produire du grain 18. Alors, ceux qui sont désireux de rassembler 19 la moisson, la mangeront et en profiteront, Me louant. Ceux qui refusent de rassembler la moisson, alors qu'il n'y a pas de grain, ceux-là mourront...

Ma Présence est Vie et Lumière ; Ma Présence est Espérance et Salut. Regarde, Je suis comme le soleil levant qui répand sa lumière après l'obscurité pour donner la lumière à ceux qui vivent comme les chacals dans les ténèbres, et sur ceux qui vivent dans une terre d'ombre épaisse, un pays qu'ils ont eux-mêmes transformé en obscurité pour cacher leurs actes mauvais. Je suis plus que jamais présent en vos "jours de pathos" 20, à cause des ambitions mondaines après lesquelles vous courez et qui ne vous mènent pas à Moi. Mais Me voici, voici votre Dieu, au seuil de votre coeur. Me voici resplendissant, plus lumineux qu'un millier de constellations mises ensemble, comme tu le dis souvent, Ma fille, pour donner de la lumière à vos pieds et les guider dans la voie de la paix ; tu vois ? Mes voies ne sont pas les voies humaines ; Ma présence est Lumière et Ma Lumière dérange l'Obscurité. L'Obscurité est maintenant en guerre contre la Lumière et voudrait que la Lumière s'éteigne et ne vous donne plus la lumière du jour. Mais Je suis comme un Soleil éternellement éclatant qui jamais ne se couche, afin de vous irradier tous de Ma Magnificence.

Comme Je l'ai dit auparavant, va, toi qui as été allaité à Mes Richesses royales, et continue à annoncer le Royaume aux nations, et que Je suis votre Sauveur en Qui demeure toute gloire, que Je suis votre Rédempteur et nul autre. Va le proclamer aux cendres et les transformer en or afin qu'elles trouvent leur liberté en Moi qui suis la Lumière. Va leur dire comme tu avais toi-même été prise et mise en cage comme une colombe, mais comme Moi, dans Ma tendre Miséricorde, Je suis venu briser la cage 21 et Je t'ai donné ta liberté ; Je t'ai libérée du malin et Je t'ai ointe en te donnant l'onction de Mon Baiser sur ton front te scellant comme Mienne... Va réconforter et consoler Mon peuple ; en Mon Nom, embellis Mes jardins, leur donnant la vraie Connaissance du salut. Orne le coeur de Mes sanctuaires 22.

Chaque jour de ta vie, génération, Ma grâce est révélée et comme Je brille sur la race humaine tout entière pour l'amener à faire la paix avec Moi et avec son prochain, ainsi, brilleront-ils également parmi eux-mêmes, si seulement ils M'écoutent.

Je suis votre Libérateur, Ma Vassula, et Je t'ai fait t'épanouir ainsi que d'autres à travers ces Odes, juste comme les roses qui croissent sur la rive d'un cours d'eau et, comme le dit l'Ecriture : "donne un doux parfum comme l'encens ; fleuris comme le lis, répands ton parfum au loin, chante un cantique de louange, Me bénissant pour toutes Mes oeuvres divines, et déclare la grandeur de Mon Nom" 23 ! C'est ce que tu as comme tâche ; n'aie pas peur en faisant toutes ces choses en Mon Nom car Je suis joint à toi. L'Amour est avec toi et à ton côté à tous les moments de ta vie. Soyez un.

Ι Χ Θ Υ Σ             Je Suis

 

 

10 janvier 2003

 

- La Grâce du Saint Esprit nous est donnée journellement ;
oui, il y a un long périple devant nous
pour atteindre notre but et être réunis avec les anges.

Mais ne sommes-nous pas journellement
rassasiés de Ton Divin Amour ?
Quelqu'un peut-il dire que nous n'avons pas été appelés
à devenir des dieux par participation ?

Quelqu'un peut-il nier avoir entendu notre Epoux
nous inviter à entrer dans la chambre nuptiale
de Son Coeur ?
N'avez-vous pas été invités à ce mariage
et rassasiés de la coupe mystique ?

Pouvez-vous réellement dire à Dieu
que vous n'avez pas reçu d'ineffables bénédictions,
bénédictions qui transcendent toute gloire ?

Pouvez-vous dire à l'Epoux :
"je n'ai pas été invité à cette union mystique avec Toi" ?

Il a ramené les exilés, alors pourquoi vous oublierait-Il ?
venez Le recevoir afin que vous puissiez dire :
"regardez, je suis au service de Dieu..."

- J'entends te chanter, Paraskevi, et te dire que ton innocence Me délecte... Quant à ton temps de service, il n'est pas encore terminé ; il reste beaucoup à expier et beaucoup à oeuvrer, il reste suffisamment de travail à panser les plaies sur Mon Corps Mystique. Il y a encore devant toi beaucoup de terrain à couvrir et à embraser de Mon Feu, afin de planter les semences de paix, d'amour et de réconciliation ; il en reste beaucoup négligé... Aussi, ne te fatigue pas ; fixe ton regard sur Moi et scintille lorsque Je suis présent ! Sois allègre parce que ecclesia revivra. C'est Ma promesse solennelle. Des nuages peuvent maintenant La recouvrir, mais Ma Main puissante est sur Elle, La bénissant constamment. Le but tout entier de ces Odes est de raviver Mon Eglise et d'attirer Mon peuple à Elle. Je suis Celui Qui dit souvent : "qu'Elle soit habitée par Mon Esprit". Je t'ai promis, Paraskevi, que même les exilés éloignés dans les terres lointaines, Je les ramènerai pour remplir Mon Eglise. Même ceux sans identité, dans quelque coin caché, Je les trouverai et Je les attirerai tous là ou demeure le Saint Esprit, car eux aussi sont Mes enfants. Nul ne restera en arrière. Ces prodiges dépassent l'or et l'argent car ils sont les signes de Ma Présence parmi vous.

- Mais regarde le monde d'aujourd'hui !

- J'ai mis dans ta bouche des Odes venant du plus haut du ciel et Je vous ai chanté à tous Mon Hymne. Je vous prouve à vous tous que Je suis votre Sauveur. J'ai appelé à la pénitence, à des actes de réparation, à des prières. Ne vous ai-Je pas tous instruits de mener une vie vertueuse ? Ne vous avais-Je pas montré à tous Ma Miséricorde et Mon infinie Bonté durant toutes ces années ? Il est écrit : "pense aux merveilles de Dieu, aux choses stupéfiantes qu'Il a faites dans le monde. Tout autour du monde, Il met fin aux guerres..." 24 Vous voyez ? Je n'ai pas besoin de vos oeuvres, frères, J'ai besoin de votre amour ; et vous également Mes soeurs, J'ai besoin de votre amour comme acte de réparation. Je vous ai apporté un message de paix et J'ai montré Ma Gentillesse, même à ceux qui ne la méritaient pas, mais le monde est sourd. La terre, Vassula, cette terre que le monde a cultivée donnera bientôt son impudente moisson...

ic

 

 

17 janvier 2003

 

- Joie Eternelle de nos coeurs,
Révélateur de la Vérité,
Essence de la Fidélité,
Douceur Indescriptible,
Parent de l'humanité,
Divine Illumination de notre coeur,
Douceur de notre âme,
Joie Inexprimable de notre être,
Etre divin pour notre être,
Eclaircissement de nos yeux,
permets à notre âme misérable
de puiser sa nourriture de toutes Tes Divines Paroles
pour nous affermir dans la componction et la douceur.

- Mon élève, oui, demande la grâce de la componction. Par l'acte de componction, l'âme est amenée à une véritable metanoïa 25. Os de Mon Os, chair de Ma Chair, permets-Moi d'augmenter Mes droits en toi pour diminuer tout ce qui peut interférer avec Mes droits. En d'autres termes, permets-Moi d'augmenter en toi pour combler là où tu manques. Je veux que tu sois trouvée digne de Mon Royaume. Je t'ai prise comme un tribut ; grandis, Mon élève, dans ta patience et ta tolérance, car Je vais compléter en ces deux vertus tout ce qui t'a été enseigné dans ta formation avec Moi, par la foi. Je t'ai envoyé le Saint Esprit pour t'enseigner Ma Parole et les saints proverbes de la Sagesse. J'ai fait connaître Mon Message et Je l'ai répandu facilement parce que Je n'avais trouvé aucune résistance de ta part. Bien que devant toi, il y ait des interférences du mal et des esprits trompés qui t'attaquent - car n'ayant jamais saisi dans leur résistance l'Amour de la Vérité qui aurait pu ouvrir leurs yeux -, mais même alors, tu M'as glorifié.

Oui, même aujourd'hui, la vaine gloire de ces gens est comme un voile sur leurs esprits. Leur voile demeurera à moins qu'ils se tournent vers Moi et se repentent. Leur réticence déraisonnable et croissante, et leur peur d'être induits en erreur ou d'être trompés a émoussé leurs esprits. Ils sont témoins de la brillante lumière jaillissant de Mes Odes, cependant, même là, ils sont sur leur garde pour ce qu’il ne faut pas, tandis que ce qu'ils devraient surveiller de près - les éléments qui mettent réellement en danger Mon Eglise et sa communauté -, dans leur obscurité, ils ne parviennent pas à saisir la Vérité qui pourrait irradier la lumière de la Connaissance de Dieu et imprégner tous les êtres. Le monde entier est rempli d'erreurs, et les gens sont surpris de Ma Présence ? Ils piétinent Mon Corps et Je ne devrais pas réagir ? Je vais bientôt descendre sur eux comme le soleil de la Justice.

Et toi, Mon élève, qui fais partie de Moi, Je vais utiliser toutes les ressources que J'ai incrustées en toi pour consolider Mon Eglise, mais également pour attirer des hommes vénérables 26 dans le Chemin de la réconciliation.

ic

 

 

VOIR CAHIER SUIVANT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  1. Les Saintes Ecritures.

  2. En anglais : "your new self" (ndt).

  3. Si 48.8.

  4. Is 54.5.

  5. Si 3.26.

  6. Si 2.18.

  7. La souffrance de ne pas jouir pleinement de la Vision Béatifique, et de ne pas être au Ciel.

  8. Soudain, Dieu S'arrêta et Se tourna vers moi pour me parler.

  9. J'ai compris 'accorde-Moi toute ton attention', et ce n'était pas que je ne la Lui accordais pas.

 10. Message du 15 septembre 1991.

 11. La et elle représentent l’âme.

 12. Il a fallu plusieurs jours pour prendre note de ce long message.

 13. En anglais "dispassion" ; autres traductions : "détachement", "impartialité" (ndt).

 14. En anglais "impassibility" (ndt).

 15. En anglais "enforest", planter des arbres pour créer une forêt (ndt).

 16. Ct 5.11.

 17. Dans les mariages orthodoxes, il est de coutume que les époux portent cette couronne, liés l'un à l'autre par un ruban.

 18. "Grain" s'entend au sens spirituel : la manne spirituelle.

 19. En même temps, j'ai également entendu "récolter".

 20. Le Seigneur a utilisé le mot grec "pathos" qui signifie "passion", contraire de l'impartialité ; au pluriel "pathi", "les passions".

 21. Dans un message donné au tout début… [23 avril 1987 (ndt)].

 22. Notre Seigneur entend par là : les âmes.

 23. Si 39.13-15.

 24. Ps 46. 9-10.

 25. Repentir.

 26. Jésus entend par là : même des non-chrétiens mais bons en esprit, dans des dialogues inter-religieux.