Extrait de l'oeuvre de Vassula " La vraie vie en Dieu",
© Copyright Vassula Rydén
Distribution : Editions du Parvis, CH-1648 Hauteville / Suisse

cahier précédent
← ←  table d'ensemble
Mise en page :     2003.07.28 19:30
Association La Vraie Vie en Dieu
tlig-ch@tlig.org
cahier suivant

 

 

CAHIER 109

 

 

Suite des Odes de la Sainte Trinité

 (C'est Jésus-Christ qui reprend :)

- Oui, Vassula, ton doux Seigneur et Sauveur t'a libérée. Notre 1 Doctrine ne diffère pas et, en union, Nous disons : découvre-Moi, Moi ton Dieu ; découvre-Nous en pureté de coeur ; J'ai de grandes choses à dire à Ma création, qui l'embelliront.

Non, peu comprennent la Sainte Trinité indivise, cependant Nous sommes une seule Substance, un seul Pouvoir et une seule Connaissance, un seul Dieu... et Nous sommes libres de Nous communiquer à toute âme et en tout temps. Le Père et Moi et le Saint Esprit, tous trois Nous descendons comme trois témoins pour ré-épeler Notre Parole et vous ré-éduquer à vivre une vraie vie en Nous. Comme le Père te l'a expliqué, ton coeur a été créé à cause de Notre Amour Sublime pour qu'il Nous retourne cet Amour. Ton coeur, depuis le commencement, est rempli uniquement de Notre Présence. Il est créé d'une manière tellement ineffable qu'il devrait être capable de maintenir tout l'Amour Sublime et la Douceur de Notre Présence. Mais si des épines et des ronces le percent, comme une citerne perforée, il perdra son contenu. Les épines sont les soucis du monde et le leurre des richesses, qui peuvent perforer le coeur et le priver de la Source donnant la Vie. 1a

- Seigneur, Tu as été la Porte
pour Ta révélation envers moi et, ce faisant,
Tu m'as cachée bien en Toi.

A cause de Ton grand Amour,
Tu es devenu chair et Tu as demeuré parmi nous.

Dis-moi, Seigneur,
comment peut-on ne pas Te perdre ?
comment quelqu'un peut-il
Te contenir pour toujours dans son coeur
sans Te perdre, en ce monde tempétueux,
rempli de toxines et de tentations ?

Car il semble que pour celui
qui ne Te chérit pas depuis le tout début
comme on le devrait,
ni n'exalte Ton Saint Nom comme nous le devrions,
ni ne Te craint,
ni n'atteint l'égalité d'amour comme Tu nous aimes,
le risque est grand.
Beaucoup d'entre nous seront perdants
depuis le premier jour.

Oui, Seigneur, n'est-ce pas la vérité ?

Alors, dis-moi, Seigneur,
quel est le secret pour ne pas être perforé
et y-a-t-il un remède au dommage,
une fois qu'il est fait ?

- Aux hommes, c'est impossible ; à Dieu, tout est possible. 2

Et puis, est donné à chacun le don de la libre volonté. L'homme qui Me craint acceptera volontiers la correction et ne Me perdra pas. Ceux qui Me recherchent seront nourris par Moi et demeureront comblés. L'Amour est l'Esprit de Dieu à travers lequel vous obtenez Ma Lumière, illuminant votre coeur. Celui qui vraiment et sincèrement lutte pour participer à Ma Grâce, peut rester détaché 3 de ce monde et ne perdra pas la sublime substance qui est dans son coeur. Mais celui qui s'arrête et converse avec la Tentation, écoutant les richesses mondaines, celui-là restera dans le monde et sera piétiné par la poussière du péché.

J'avais dit que Mon Père et Moi et le Saint Esprit Nous viendrons et demeurerons avec l'âme qui M'aime et garde Mes Commandements. Ma Présence est pleinement dans ces coeurs et, à travers la Lumière que Nous répandons en eux, ces âmes parviennent à la Divine Connaissance de Moi-Même. Cette grande Connaissance remplie d'amour mène leurs pieds dans la Chambre Nuptiale où Moi, leur Epoux, les attend pour jouir d'une paix sans trouble... Chaque âme peut atteindre les hauteurs de Mon Amour ; chaque âme est appelée à une union Divine avec Moi.

Pourquoi suis-Je à converser avec vous en votre temps ? Pourquoi suis-Je à parfumer de Mes Divines Odes cette génération ? Pourquoi suis-Je à M'adresser à vous en poésie et en religion ? Pourquoi suis-Je descendu dans les régions obscures pour être parmi vous ? Pourquoi suis-Je à répandre le rayonnement de Ma lumière inaccessible sur vous tous ? Pourquoi suis-Je à visiter les cimetières et à ouvrir les tombes à la recherche des morts ? Pourquoi suis-Je à vous appeler à une union Divine et à un mariage spirituel ?

Je vais te dire pourquoi : même si tu es "mise à mal" comme tu l'as dit, Vassula, il reste de l'espoir pour la réparation. C'est de tout cela qu'il s'agit. Je viens sauver le pécheur. Et comme Je l'ai dit auparavant : "à l'homme, c'est impossible ; à Dieu, tout est possible" 4. En d'autres termes, Je suis infiniment riche en Grâce et c'est par la Grâce que vous pouvez être sauvés. Je ne désire pas la mort du pécheur. Je suis la Résurrection et Je désire que vous viviez tous dans Ma Lumière. Pour cette raison, Je descends sur la terre à travers ces Odes et par d'autres moyens également pour vous ressusciter, vous qui vous êtes permis de déchoir de la Grâce dans la tombe, et qui êtes maintenant gisants, putréfiés par millions, à cause du péché...

Dans Ma compassion infinie, J'ai dit dans les Cours du Ciel : "Je ne veux pas voir sans fin et pour toujours la mort du pécheur, avec chagrin, mais plutôt qu'il retourne à Moi et qu'il vive." D'en haut, J'ai vu un cimetière massif, et la puanteur des corps putréfiés se répandait dans le cosmos tout entier... Le monde, en se décomposant, est couvert de ténèbres, avalé par l'obscurité, alors, dois-Je voir continuellement Mes fils et héritiers réduits à l'esclavage et mourant ? Combien de temps dois-Je voir Ma propre maisonnée déchirée en morceaux et divisée ? Il est temps, oui vraiment, de séparer l'ivraie du blé. Alors, J'ai fait un serment et J'ai dit : "Je leur donnerai, par la puissance de Mon Saint Esprit, la Grâce pour que devienne fort le moi caché de quiconque répond à Mon Appel gracieux, afin qu'ils puissent vivre en Moi et que Je puisse vivre en eux par la foi. Alors, plantés dans l'amour et érigés sur l'amour, ils seront élevés pour obtenir la totale plénitude de Moi-Même".

Ainsi, J'ai répondu à ta déclaration, Vassula. J'ai dit, dans Mon infinie Miséricorde : "Je vais répandre la lumière en cette création irrationnelle pour éclairer leurs esprits et les renouveler par une révolution spirituelle. Moi-Même, Je les mènerai dans ce renouveau du moi et de l'esprit, conduisant chacun à la bonté et à la sainteté de la vérité. Mon désir de sauver chacun brûle en Mon Coeur. Je ne détournerai pas Ma Face mais J'instruirai chacun et Je les ré-éduquerai. Oui, en vérité, le Seigneur du ciel et de la terre va enflammer cette terre de Son Amour. J'irai visiter Mes fils prodigues et les rappellerai à Moi, en leur remémorant cet océan de Bonté, leur rappelant de placer leur confiance en Moi. Avec grande tendresse, Je leur apprendrai à pratiquer le bien et à ne jamais céder au mal. Puis, avec douceur, Je les ré-éduquerai, leur ré-épelant Ma Parole avec leur vocabulaire 5, pour les atteindre plus sûrement. En d'autres termes, la Divine Sagesse va S'adapter à leurs besoins pour Me faire comprendre de leur âme si appauvrie, leur donnant la Connaissance du salut, à travers le pardon de leurs péchés. Et comme le Soleil levant, Je ferai briller leurs coeurs.

Je les sèmerai dans Mon Coeur, où ils fleuriront et déclareront avec joie :

"Comme Tes signes sont grands, Maître.
Combien multiples et puissantes Tes merveilles !
Toi, le Dieu Tout-Puissant et merveilleux,
qui as fait briller Ta Face sur moi et m'a favorisé,
ornant mon âme tout entière de Toi-Même,
que Ton Nom soit loué et adoré."

Et Moi, dans Mon délice, Je répondrai : "désormais, Mon bien-aimé, Je résiderai en toi et tu résideras en Moi, ton Dieu." Les anges, alors, chanteront d'une seule voix : "le Domaine 6 de Dieu est démesurément vaste. C'est Lui qui est notre Dieu. Nul ne peut se comparer à Lui. Il mène Ses héritiers comme des dieux dans Son Domaine ; comme des princes royaux ramenés dans la gloire, Il les amène avec grande jubilation dans Son Royaume. Tu es l'Illustre, sans rival. Que la terre tout entière Le révère et Le craigne, car Il est notre Dieu et Roi !"

Oui, ces nobles Odes seront chantées à cette génération, et aux autres qui la suivront. Mon Coeur, en les chantant, est remué d'émotion car Je suis malade d'amour pour vous...

7  Myrrhe-de-Mon-Coeur, mets par écrit Mes Paroles, tout en Me regardant... Je te dis, juste comme Mon Père a dit : lorsque Je parle, Je n'utilise aucune formulation rigide ; ce n'est pas Notre manière de parler, pas plus que Nous ne faisons les saints et les martyrs de cette manière, mais la vertu et la religion sont Notre douce conversation avec toi. J'adresse Mes Odes sans épée à Mon côté mais avec du miel sous Ma langue. Mon apparence merveilleuse dans ton obscure génération, est comme un Soleil qui ne se couche jamais ; Ma Lumière est perpétuellement contemplée par Ma Cour céleste, avec stupeur mais avec enthousiasme en même temps.

- Bénis sont ceux qui se purifient et se permettent d'être enveloppés dans Mon embrassement, ils deviendront eux-mêmes lumière.

- Bénis sont ceux qui, à travers Ma Lumière, acquièrent la Sagesse, ils recevront la grâce de la Connaissance.

- Bénis sont ceux qui deviennent la flamme de la Flamme et entrent dans le Feu inaccessible, devenant un avec Lui sans cependant être consumés ; quel brûlant désir enflammera ces âmes, voulant mettre le feu à toute la terre par Mes Instructions et Ma Loi d'Amour !

- Bénis sont ceux qui, en dépit de leur âme si appauvrie, ont maintenant des oreilles pour M'entendre car, eux aussi, obtiendront une lumière céleste dans leur intellect pour suivre Mes observances. Oui, bénis sont ceux qui entendent Ma Parole et agissent selon elle ; l'ineffable Lumière les englobera entièrement, les transformant en dieux par participation. Sinon, comment entreront-ils dans le Royaume du Ciel ? Vous avez besoin d'être vêtus convenablement et d'être reconnus par le Père.

Le Royaume du Ciel peut être comparé au banquet royal qu'un roi donnait pour le mariage de son fils, comme dans la parabole que Je vous avais donnée 8. Je suis Celui-là même qui parlait alors, qui parle maintenant. La noce était prête mais ceux qui étaient cordialement invités n'étaient pas intéressés à y aller ; en fait, beaucoup d'entre eux ricanèrent à l'invitation du roi. C'est une tentation commune parmi ceux qui croient qu'ils travaillent à Mes intérêts et sont appelés, mais n'ont pas le temps de répondre à Mon Appel. En réalité, leur esprit est loin de Moi. Ils sont absorbés à leurs choses insignifiantes ou à leurs affaires personnelles. Flegmatiques à bouger ou à perdre leur confort, ils fournissent toutes sortes d'excuses. Au moins restent là les misérables et les pauvres en esprit et ceux qui ne M'ont jamais connu ni n'ont entendu parler de Moi. C'est de ceux-là que Je recevrai louange et honneur car ils sont les élus qui n'ont pas rejeté Mon Appel comme les premiers invités ou l'homme qui, sans enthousiasme, est entré sans avoir pris la peine de se vêtir convenablement. Le roi avait donné les ordres à ses serviteurs d'aller aux carrefours de la ville et d'inviter tout le monde, bons et mauvais... Ils 9 sont le peuple qui n'était pas Mien et de qui Je peux dire maintenant : "vous êtes Mon peuple", au lieu qu'il leur soit dit : "vous n'êtes pas Mon peuple mais les rejets en tous genres de la société". Je les nommerai fils et filles du Dieu vivant, héritiers de Mon Royaume...

Regardez, votre Roi vient à vous maintenant, dans vos jours obscurs, avec une traîne de Ses anges pour vous inviter à Sa fête de noces. Beaucoup sont appelés mais peu sont élus... Celui qui est sans vêtement de noces, qui ne s'est jamais donné la peine d'en porter un, par manque d'enthousiasme et de respect, n'entrera pas dans le Royaume du Ciel 10. Je vous dis en vérité : à moins que vous Me portiez comme votre vêtement de noces, le Père ne Me reconnaîtra pas en vous... 11  Des pays étrangers, J'en ramènerai beaucoup au foyer. Aucun mur ne sera construit en travers de leur chemin, mais Mes anges, les gardiens de Mon Seuil, leur ouvriront un chemin, y répandant des saphirs 12, pour les mener à Moi...

Et toi, toi qui Me cries : "les fossoyeurs se rassemblent pour moi, Seigneur, sauve-moi ! Je veux renoncer au péché et être avec Toi maintenant à la fête des noces !" Ne désespère pas ; toi aussi tu seras sauvée puisque tu es désireuse d'être sauvée. Et les fossoyeurs seront dispersés par Mes anges. Puis, Mes anges t'élèveront de manière sublime sur un drap blanc éblouissant et, le tenant par ses quatre coins, s'élanceront vers le ciel en te portant dans les hauteurs pour soigner tes plaies 13 avec un baume céleste, de l'huile de myrrhe, des épices et des lotions 14. Cela sera fait pour te nettoyer et te purifier avant qu'ils te mènent à Moi. Cette période de purification et de nettoyage est une préparation habituelle pour la future épouse. Chaque future épouse doit, durant un certain temps, être purifiée avant que Mes anges te délivrent dans la Chambre Nuptiale pour rencontrer ton Epoux.

Mes Anges t'accompagneront jusqu'au Seuil et, tandis que tu te tiendras à l'extérieur de la Chambre Nuptiale, un léger souvenir du passé te reviendra : l'époque où tu étais auparavant souillée et dédaigneuse envers Moi ; l'époque où tu étais insensible à Mon Appel, et cependant enflammée par les passions de ce monde. Mais maintenant, à ce moment, une nouvelle vie t'attend. Vêtue en toute splendeur, rayonnante dans ta beauté, purifiée et parfumée, tu es prête à pénétrer dans la Chambre Nuptiale et à rencontrer ton Roi. Délectée de joie et tremblante, languissante, tu fais ton approche vers le lit Nuptial ; ton regard tombe soudain sur Ma Divinité.

Voyant Ma Sainte Face, bien qu'encore voilée, ton âme devient lumière. "O Roi tout désirable, combien bénie je suis d'avoir été favorisée par Ta Majesté et être appelée à épouser la Souveraineté !", me chantera ta voix. "Bénies vraiment sont celles que Tu appelles et qui T'épousent, trouvant le ciel dans Ton ardent embrassement. Bénies sont celles qui caressent Ta Sainte Face et se délectent près de Ton Coeur." A ces mots, le Roi, Celui qui surpasse toutes les beautés angéliques, dans Son immortelle splendeur, Se voit soudain en toi, vision formidable. Enflammé d'Amour Divin, Il rejoint Sa future épouse, l'invite dans Son embrassement et dit : "Je t'offre, Ma bien-aimée, en gage de notre union mystique, l'onction du Saint Esprit. Se penchant alors vers toi, t'attirant près de Son Coeur, Il placera Ce 15 Divin Diadème Royal sur ta tête, avec un ineffable baiser de Sa Bouche...

- et Il m'enveloppa dans le rayonnement
de l'immortalité...

- "Maintenant, tu vas devenir une partie de Moi-Même et tu seras un avec Moi, ornant chacun de tes membres de Divinité et de Lumière, d'incorruption et de bénédiction, pour être convenable pour Moi, ton Dieu et Roi. Soudain, le monde du passé semblera s'évanouir doucement de toi avec tout son contenu, pour toujours. Et en un seul moment, l'impassibilité, la vertu angélique, fleurira dans ton coeur ; pareillement, une volupté spirituelle de ce à quoi ressemble d'être proche de la vision béatifique, se produira instantanément. Les vertus angéliques en variété seront dès lors ta couronne, car elles sont ce que Je t'offrirai comme dons pour atteindre la perfection. Le Dieu Absolu, alors, S'enlacera avec toi dans les parfums délicats de la Chambre Nuptiale et sera un avec toi, t'englobant entièrement dans Sa Lumière jusqu'à ce que toi-même tu deviennes lumière.

Enveloppés dans Mon Saint Esprit, ta bouche sera Ma Bouche, tes membres Mes Membres, tes yeux Mes Yeux, ta parole sera Ma Parole ; tes actes et tes pensées seront tout divins. Dès lors, ton être et ton âme, tout entiers lustrés, seront animés par Moi. Ce sera le commencement de ta nouvelle vie en Moi... Je te posséderai et, à ton tour, tu Me posséderas. Le désir pour ton Epoux ne sera jamais satisfait ; bien que tu seras rassasiée par Mon Amour Divin, cependant, ta soif continuera d'augmenter... Je serai, Ma bien-aimée, ta Coupe mystique, ta divine Liturgie, ta flamme dans ton coeur, ta dot rayonnante, ton Soleil resplendissant, ta Sainte Communion, ta nourriture immortelle ; Je serai ton verset de ton Psaume, le rayon de soleil doré dans tes yeux, ton tangible vêtement de noces, ton délassement et ton repos. Je serai ton doux embrassement intime et la bouffée parfumée de ton âme.

Maintenant que Je t'ai près de Moi, tu peux retirer le voile de Ma Face pour contempler Ma Divinité. Plus tu verras de Moi, plus ton amour augmentera. Ton coeur, sur le point d'éclater, désirera M'aimer encore plus. Ton amour pour Moi deviendra passion, la passion que Je t'offrais dans tes jours scolastiques et de nos fiançailles 16. Les vertus infusées par le Saint Esprit, conquérant ton coeur pour qu'il vive pour Moi seul, continueront à augmenter ton amour jusqu'à ce qu'il produise en toi une blessure incurable... symbolisme de notre parfait et indissoluble mariage spirituel, symbolisme de notre unicité, symbolisme de notre béatitude, symbolisme de notre parfaite union Divine, symbolisant que tu as goûté la Vie.

- O redoutable mystère !
Mystère du Salut !
Flèche enflammée de mon coeur !

Contempler le Divin,
c'est désirer et avoir plus que jamais
soif de la Divinité.

Comme la rosée du ciel,
faisant étinceler ses gouttelettes
comme des diamants épars,
notre âme resplendit
dans Ton Eclatante Lumière.

Eclatante Lumière, non vue par l'oeil,
intangible et incompréhensible,
cependant absolument vraie dans Son Essence,
qui unit les créatures à Toi
pour partager Ta propre Divinité
et en faire des dieux par participation,
je Te rends gloire et honneur.

Depuis que Tu es devenu chair,
les portes de la divinisation nous ont été ouvertes ;

je vis dans l'allégresse en dépit de ma blessure.
Oui, en dévoilant Ta Sainte Face et en Te regardant,
Ta Beauté est devenue ma blessure et mon dilemme.

La puissance de Tes Mystères est sans rivale
et les paroles deviennent mortes
si l'on essaie de Les décrire.
Les paroles et la réflexion deviennent des cendres
qui sont dispersées par la plus légère brise...

Qu'est-ce que d'avoir goûté la Vie ?
Une vie en Dieu et passée avec Dieu,
c'est avoir goûté la Vie.

Quels divins joyaux, mon Seigneur,
Tu déverses sur Ton épouse
en Te réjouissant tandis que Tu les donnes,
et combien Tu es impatient de faire connaître à tous
Ta nouvelle conquête !

Tu as dit une fois, mon Dieu :
"n'aie pas peur de ceux qui tuent le corps
mais ne peuvent pas tuer l'âme ;
crains plutôt celui qui peut détruire
à la fois le corps et l'âme en enfer."
Oui, pourquoi avoir peur,
une fois que nous devenons
Ta propriété et Ta possession ?
Si dans ce divin mariage spirituel, Tu possèdes l'âme
et l'âme Te possède, mon Seigneur,
qui oserait jamais approcher pour briser cette union ?
Pas même tout l'enfer rassemblé !

ma joie maintenant consiste à être près de Dieu,
et je ne regarde nul autre dans le ciel
que Lui en qui je vis et qui demeure en moi...

 

- Quiconque est uni à Moi sera encerclé par des vertus variées. Par elles, Je clôturerai Mon délicieux jardin et Je le scellerai de la vertu angélique : l'impassibilité, afin d'atteindre la perfection. Le Très-Saint qui transcende le ciel et la terre peut t'aider à atteindre une telle liberté à travers Sa Grâce, libre des sentiments et des tentations charnels leur amenant la mort, annihilant ces mauvaises odeurs en les remplaçant par une lumière parfumée. Je t'offrirai, une fois unie à Moi, la véritable liberté de la chair et Je cristalliserai ton esprit d'une manière tellement ineffable que tu apparaîtras comme un diamant. Moi qui suis l'Absolu, J'infuserai en toi le désir de M'adorer, le désir d'être en permanence à l'intérieur de la Vie, le désir d'être irradiée de lumière parfumée, le désir que Je continue à souffler sur toi Ma senteur pour garder Ma Flamme allumée en toi. Maintenant, Ma bien-aimée, que J'ai près de Moi, entourée de Mon rayonnement, t'enveloppant de Ma Gloire, Je t'ai greffée sur Moi.

 

- Seigneur, Toi qui es Amour,
Tu n'as jamais cessé de m'étonner
par le choix que Tu as fait de confier
une telle grandeur et de telles nobles Odes
à quelqu'un qui, souvent,
confond sa main gauche avec sa droite !

Comment peux-Tu me confier de tels thèmes ?

Mais comment puis-je nier
que c'est par Ton Amour exubérant
que Tu m'as enseigné et donné
la Connaissance de tous les thèmes inconnaissables !

Tu m'as greffée sur Toi
pour que Tu prennes forme dans un être incongru 17,
avec l'assurance de parfaire un tel être ;
le cadavre prendra vie ;

alors, cet être, n'y pouvant rien,
méprisera toutes les richesses mondaines
car elle 18 aura découvert le Royaume ineffable
et Celui qui est revêtu de Gloire.

Elle a découvert le Miracle des miracles,
alors que Tes Paroles s'égouttent sur moi
comme la rosée.

Enlacée avec Toi, j'éclos comme une fleur
et tout ce qui était sécheresse en moi
est métamorphosé en un jardin.

 

- Parfume maintenant ton Epoux et J'enrichirai ton âme avec bienveillance. Que ton amour croisse quotidiennement. Que chacun sache cette vérité fondamentale :

"le Seigneur Dieu connaît celles 19 qui sont les Siennes
et leur permet ainsi de venir auprès de Lui".

Ce sont celles qui sont favorisées pour atteindre la déification en partageant Mon lit matrimonial en une union divine avec Moi. Ce sont celles qui sont destinées à devenir lumière pour avoir donné leur vie pour Moi et M'avoir permis de les assimiler totalement en Moi. Ce Grand Epoux, dont l'Amour est la cause de ta blessure et la raison pour laquelle ton coeur est séduit, te demande de porter cette blessure d'amour avec douceur car cela augmentera ta ferveur pour admonester plus encore ton coeur de ne pas tomber dans les tentations.

Autel ! tes déclarations Me séduisent ; ta véhémente audace à Me saisir et à Me tenir fermement sans Me laisser partir, afin que Je souffle sur Mon jardin et répande Ma douce odeur autour de lui, Me donne prétexte à élargir ta blessure. Est-ce parce que tu as découvert le miel et le lait sous Ma Langue ? Ou est-ce le parfum de Mes vêtements ? Ou est-ce peut-être Ma Divine domination et puissance, unissant la créature au Créateur ? Est-ce peut-être Ma pure Lumière rayonnante qui t'a attirée à Moi, te poussant à Me saisir et à Me posséder ?

- Ton Tout est la vigueur de ma passion ;
il n'y a pas d'autre manière adéquate
de décrire pourquoi.

Tu es le Dieu invisible ;
cependant, je peux toujours Te saisir
et Te posséder
sans risquer de prendre feu,
alors que Tu es également le Feu Divin.

Maintenant que je T'ai saisi
et que je Te tiens fermement,
il est sûr que je ne vais pas Te laisser partir !

je ne vais pas Te laisser me quitter,
pas plus que je ne vais Te laisser m'abandonner
pour être laissée seule en cette vie.
Oh ! non ! jamais...

Bien que je sache
que Tu peux retirer ou diminuer Ta Lumière,
je vais encore converser avec Toi ;

je converserai avec Toi
sous la lumière des étoiles et de la lune
mais puisqu'une nuit n'est que brève
et que l'aurore doit de toute façon venir,
je vais une fois de plus être en conversation
sous les rayons et l'éclat du Soleil !

En Toi, je récolte ma myrrhe ;
de Toi, je suis nourrie de miel,
et de lait comme boisson.

- Sois avide, Ma bien-aimée, de Me posséder. Mes récompenses sont glorieuses pour quiconque J'ai épousé. Je daigne joindre Mon Coeur à quiconque le désire vraiment et Je les invite courtoisement à une Divine union avec Moi. Ma Présence transcende toute compréhension ; même lorsque tu dis, Ma Vassula, que Je suis invisible, Je demeure bien en toi. Je continuerai à ravir ton coeur afin que Je puisse continuer à obtenir les plus exquises fragrances de Ma bien-aimée et, comme le Père t'a dit une fois, Je te dis : "comme quelqu'un qui élève sa main en tenant un encensoir rempli d'encens, J'élèverai ton coeur, le tenant haut, laissant toutes ces rares essences tourbillonner pour Me parfumer et embaumer la terre. Ton doux parfum sera tout autour de Moi, Me délectant, ainsi que tout le ciel. Ma joie sera si grande qu'elle sera prise pour une danse nuptiale..."

Et toi qui as lu jusqu'ici cette Ode, sois avide de Me rechercher et de dévoiler également Mon Saint Visage dans la Chambre Nuptiale. Dévoile Ma Sainte Face et apprends à contempler Ma Beauté et Mon attrait. Alors, comme dans un charme, toi aussi tu M'embrasseras, tandis que tu te fondras dans Ma Lumière. Je brillerai en tous tes membres et ceux qui te verront seront incapables de discerner une lumière de l'Autre... Recherche-Moi avec grande conscience, aie soif de l'Amour, poursuis-Moi, atteins-Moi... car à cause de toi, Je ralentis Mon pas pour te permettre de Me trouver. Ne désires-tu pas la Vie ? Ma Présence en toi est Vie, alors entre dans la Vie. Je suis la Porte qui mène à la Vie Eternelle.

Je suis ta Coupe Mystique et, une fois que tu En bois, une source donnant la vie jaillira de toi. Une vie passée avec Moi est en effet une vie passée en contemplation du Divin, en recevant d'ineffables bénédictions qui transcendent la pensée et la compréhension ; alors, les délices de cette terre perdront simplement leur valeur car l'Epoux te saturera plutôt de l'eau de la Vie, t'élevant au troisième ciel. Le Paradis, c'est être enlacée avec Moi, ton Dieu, dans nos épousailles spirituelles, devenant un avec la Divinité. Immergée en Moi, tu n'auras qu'un seul désir et ce sera de te donner continuellement à Ma Volonté, tandis que Je Me donnerai continuellement à Ma bien-aimée. Ce sont Mes douces Odes que J'ai chantées maintenant pour vous tous, Ma douce Doctrine, Mon Dialogue, que chaque âme doit entendre.

Ι Χ Θ Υ Σ      

 

 

 

- La paix soit avec toi. 20 Regarde, l'Epoux Se penche sur toi pour te chanter également Son Ode et te communiquer les paroles de Vie. Je suis l'Esprit de Vérité qui procède 21 du Père et qui est envoyé par le Fils Jésus-Christ. Nous sommes une seule Substance et un seul Pouvoir et une seule Connaissance et, puisque Nous sommes un Dieu unique, Nous conversons et donnons la connaissance de la même manière et dans les mêmes termes. Cette grande connaissance t'est transmise, pleine d'amour.

Qu'est-ce que la Vie Eternelle ? La Vie Eternelle, c'est Nous connaître dans Notre Gloire Trine. Alors, si tu es indécise, ne sachant pas ce que Je veux dire, Je t'offre Ma Main et, une fois que tu l'auras prise, Je t'offrirai, par Grâce, la Vie en Nous. Reçois Mon aide précieuse car cela te préparera à M'épouser et à être pour toujours en Ma Divine Présence. Je serai alors l'ineffable Parousie dans ton coeur parce que Je suis la puissance intérieure en toi.

J'ai dit que Je t'offrirai la Vie par la Grâce. Qu'est-ce que la Grâce ? C'est comme une lumière lustrale qui te montre comment partager la Vie Divine. Notre Sainteté et Miséricorde Trine parfume le cosmos tout entier. Ma plus douce Ode te sera chantée pour élever ton esprit, pour l'orner d'une robe matrimoniale. C'est Notre but gracieux : que tu te donnes à Nous, toi et ta volonté, et que Nous Nous donnions à toi pour te permettre de Nous connaître et de Nous aimer comme Nous Nous aimons Nous-Mêmes. Alors, et alors seulement, ton esprit tournera autour des réalités célestes et des vertus angéliques...

Je descends de cette manière majestueuse, Vassula, de la manière que tu M'as vu, avec souveraineté, et plein de grâce 22, avec une royale splendeur et une inexprimable beauté pour Me joindre à toi.

- J'ai vu quelqu'un comme le Fils de l'homme,
une figure formidable, si parfaite en grâce,
que seul Dieu peut posséder cette grâce.

Son mouvement si parfaitement beau
m'a laissée stupéfaite, tandis qu'Il descendait
quelques marches d'un Palais ;
je savais que ce ne pouvait être qu'un Palais
à cause de leur beauté et de leur surface étincelante.

Ce glorieux Etre divin était vêtu
de ce qui semblait être une robe qui couvrait Ses Pieds ;
comme lorsqu'une fois j'avais vu le Père,
la robe de cet être divin que je savais être le Saint Esprit
était presque la même robe que celle du Père
car la robe brillait
comme si elle était couverte de pierres précieuses.

La robe du Père, cependant,
était d'une couleur non identifiable
mais celle-ci était comme des diamants
sous le feu d'un projecteur.

Une partie de sa très longue robe
tombait sur la marche la plus basse, sur le côté gauche
car le Pied gauche était déjà sur la plus basse marche.

Décrire Dieu est impossible ;
on est toujours à court de paroles...

Explorer Dieu est folie en soi !
Exprimer la Source ultime de tout
serait délire !

Comment peut-on élaborer un concept
de ce qui est donné dans une vision
d'une telle inexprimable splendeur ?

Sans grâce et sans une pleine révélation
donnée par Dieu Lui-Même,
ce qui n'est pas vu par l'oeil
restera toujours non vu et bien caché.

Mais aujourd'hui, en nos jours, il plaît ainsi à Dieu
de nous donner toute l'assurance,
comme Il l'avait donnée alors
à Ses disciples et Ses apôtres,
de la puissante présence du Saint Esprit,

le Saint Esprit de grâce qui nous montrera
le chemin des vertus
qui mène les âmes à une union Mystique
avec l'Epoux.

- Je suis, Ma bien-aimée, l'Esprit de sainteté donnant à chacun d'entre vous une variété de dons : ce sont les joyaux du ciel, les trésors qui sont distribués gratuitement pour sanctifier Mes temples. Tout ce qui est distribué est distribué par grâce à travers Moi. Je ne suis pas descendu 23 pour infliger une punition à quiconque d'entre vous, mais Je viens plutôt, à travers cette noble Ode, vous épouser et, comme un époux qui comble son épouse de joyaux, Je vous offre, pour vous orner, Mes Divins dons pour notre cérémonie matrimoniale.

Je ne suis pas ému par l'éloquence des paroles ni affecté par leur élocution, mais Je Me délecte dans un coeur contrit. Alors, toi qui Me cherches, viens et apprends : si tu ne Me mets pas à l'épreuve 24 mais que tu viens à Moi avec simplicité de coeur, alors Moi, comme une rivière, Je coulerai en toi. Je t'enseignerai comment cultiver l'intimité avec Nous. Avec douceur et tendresse, Je t'instruirai, t'apprenant à marcher avec Nous et à être doux à Mes lumières et à Mes mouvements.

Et comme tu M'as vu, Vassula, dans ta vision, Ma Souveraineté est inexprimable et Ma Splendeur surpasse la compréhension humaine. Ah ! Vassula, ne Me laisse plus entendre de toi "à quoi est-ce que je sers..." 25 J'ai, par Mon Souffle, animé tes membres sans vie ! Continue à accomplir de bonnes oeuvres de toutes les manières et n'aie pas peur. Nous t'avions demandé de vouer ta vie pour les autres et c'est ce que tu as fait. Avec délice, Nous t'avons formée et éduquée pour que tu Nous aies comme le principe de ta vie et, depuis lors, Nous t'avons montré que tu n'appartiens plus à toi-même mais à Celui qui t'a revêtue de Sa Lumière, te mouvant en Moi, inhalant en Moi. Chaque fois que tu M'as crié : "je glisse", ne t'ai-Je pas soutenue ? ne t'ai-Je pas consolée ? J'ai dit que lorsque tu seras plantée dans la Maison de Yahvé, tu fleuriras dans Ses Cours et tu auras libre accès pour aller et venir dans Nos Cours ; tandis que ton corps se mouvra parmi les hommes, ton coeur et ton esprit seront ravis dans l'éclatante lumière du ciel.

Si quelqu'un 26, Vassula, lève le sourcil vis-à-vis de toi et plisse les yeux et te demande : "qu'entendez-vous lorsque vous dites que nous aussi, nous pouvons posséder Dieu ? on ne peut pas faire cela, ni le dire", Je te dis, à moins qu'il ait connu la Présence Divine dans son coeur, le rayonnement et l'éclatante Lumière de Ma présence en lui, il ne connaîtra jamais ni ne comprendra ce qui est scellé et caché, car c'est à travers Moi que ces mystères sont révélés. La porte de la Sagesse s'ouvrira seulement à un coeur contrit et à ceux qui, en dépit de leur âme appauvrie, accompliront les Commandements. A ces âmes, Je Me révélerai.

- Mon Seigneur, plus gracieux que jamais,
unique dans Ta beauté,
varié et subtil,
plus actif que jamais
en ceux qui Te possèdent
ou qui font appel à Toi,
incisif et immaculé,
plus resplendissant que le soleil,
éclipsant toutes les constellations rassemblées,
incomparable à quelque lumière,
Tu déploies Ta fragrance
dans l'univers tout entier ;

dans Ton ardeur et Ton Amour,
merveilles et signes
sont parmi Tes si nombreux dons précieux
donnés pour fortifier Tes temples,
embellissant Tes épouses
afin que cette génération,
qui T'est plus chère que tout ce qui existe,
reçoive en elle le Royaume
qui est le Christ Lui-Même ;

celui qui Te contemple,
ô Saint Epoux,
sera définitivement charmé et saisi
par Ta beauté et Ta grâce incomparables ;

connaître et avoir rencontré intimement
l'Auteur de la Beauté,
l'Auteur de Tout,
c'est être déjà en Lui ;

je Te demande,
dans Ton Grand Amour que Tu as pour nous,
d'approcher tous ceux qui ne T'ont pas encore connu
afin qu'ils puissent ne pas rester étrangers
à Ta Divinité ;

daigne prendre forme en chacun de nous
afin qu'étant dans Ta Lumière,
nous puissions être englobés et un
dans Ta Lumière...

- Mon intention, en cette noble Ode, est d'attirer chacun dans Ma rayonnante Lumière pour qu'il reçoive la plénitude du Christ. Tu as appris que la liberté se trouve en Moi : liberté de la chair, afin d'être déifié et être appelé fils et fille du Très-Haut ; liberté en Moi qui t'élèverai aux délices et aux joies du ciel pour que tu reçoives la bénédiction qui est là pour toi depuis le commencement de tes fondations et de tous les temps.

Mon Ode pour toi, génération, te sera chantée afin que tu la boives et que tu enivres ton âme, parce que Mes Paroles seront plus douces que le vin. Et toi, à ton tour, enivrée, tu loueras Mon Amour plus que le vin, déclarant à Mes anges :

"combien il est juste de L'aimer ! Son apparence est sans égale, Sa conversation est la douceur-même, Ses Lèvres humides de grâce. En majesté et en splendeur, Il prononce Sa Parole, remuant mon coeur par Son noble thème. Parmi tous les êtres divins 27, Il est le plus désirable, le plus beau. Et maintenant, comme une rivière qui jaillit pour irriguer la terre après avoir été retenue par un mur 28, je désire qu'Il coule en moi et irrigue ma soif ; je me considère encore comme spirituellement morte et, en cette mort, j'ai tiré dans la tombe avec moi toutes les vertus qui auraient pu être inutilement en moi, puisque Ta Lumière n'était pas en moi. O Lampe de notre âme, viens ! Ramène-moi à la Vie et je Te louerai nuit et jour !"

Et Je répondrai à ta supplication et Je te rappellerai que la chair et le sang ne peuvent pas hériter Notre Royaume car ce qui est périssable ne peut pas hériter ce qui dure toujours. Ne t'inquiète pas, Je guérirai ta culpabilité puisque tu le désires, et Je coulerai en toi comme une rivière, rafraîchissant ton aridité et ta stérilité. Ton abandon à Moi est la seule manière, avec ton repentir, par laquelle Je puisse transfigurer ton esprit pour qu'il ait l'esprit du Christ et découvre Notre Volonté. Pénétrer les motifs de Dieu ou comprendre Ses méthodes sans que Je sois en toi est impossible, mais Je puis ouvrir la porte de la connaissance à travers Ma transcendante Lumière en toi, car Moi, l'Informe, Je prendrai forme en ton esprit. Comme un Soleil resplendissant, Je déploierai Ma Lumière en toi et Je ferai revivre ce qui est mort, te comblant de vertus.

Je suis tout entier un reflet de la Lumière Eternelle et Ma Magnificence est magnifiée dans toute la création. Et comme Je transcende, Je peux emplir toutes choses de Mon rayonnement sans être contenu par leurs limites. J'ai le pouvoir de te donner une véritable résurrection et de te joindre à Nous, pour que tu vives une vraie vie en Notre Sainteté Trine. Alors, pour Ma part, Je Me délecte et Me réjouis de te chanter cette Ode de Vérité, cette Ode comme Mon cantique de mariage...

En Moi sont nés les saints et les martyrs. Toutes les âmes auxquelles Je Me suis joint sont devenues épouses également car, dans Ma relation intime que J'ai avec elles, Je deviens leur Epoux chaque jour de leur vie. Et ainsi en sera-t-il avec toi si tu es éprise de Nous. Volontairement, tu te jetteras en Moi et tu savoureras la plénitude de Mon Amour Divin. Depuis ta naissance, J'étais impatient de te posséder et, tandis que Je te voyais croître, en secret, Je célébrais déjà nos fiançailles. J'aurais volé à toi, à ton premier signe de repentir et, avant que tu aies fini de te repentir, J'aurais crié en frappant le sol de Mon Sceptre Royal :

"acquittée !"

et J'aurais marqué ton front de Mon baiser baptismal enflammé, parfumant tout l'univers. Ce serait un signe précurseur de Notre célébration matrimoniale, et Je t'offrirais comme cadeau de Mon Amour pour toi une couronne faite des fleurs les plus parfumées, chacun de leurs pétales représentant une vertu. Alors, seulement, serais-tu capable de dire : "je vois..." et en avoir vraiment le sentiment.

N'as-tu pas lu que tout ce qui est parfait, tout ce qui est bon à distribuer, descend du Père des Lumières et que Je suis le distributeur de tous ces dons célestes ? Aujourd'hui, Je descends ensemble avec le Père et le Fils, comme trois Témoins. Dieu le Père est Esprit 29, en cela qu'Il M'envoie, Moi l'Esprit de Vérité, pour être avec vous pour toujours et vous mener à la complète Vérité. La Parole de Dieu, Lumière et Sauveur et qui existait depuis le commencement, qui est le plus proche du Coeur du Père, a témoigné et vous a fait connaître le Père. Vraiment vous avez été achetés et payés avec Son Propre Sang. La Parole de Dieu est vivante et active et atteste sur la terre que Moi, et le Père, Nous témoignons. Le Très-Saint qui a acheté Son Eglise avec Son Propre Sang, atteste avec Son Sang, et Moi le Saint Esprit de Vérité, J'atteste avec l'eau 30. Aussi, Nous sommes trois Témoins et Nous trois sommes en accord, car Nous sommes Un seul Dieu, avec une seule Volonté, un seul Pouvoir et une seule Domination.

Et maintenant, si tu demandes quel est le but de Nos Odes et quelle est Notre raison, Ma réponse à toi est la suivante : Nous descendons du ciel jusqu'à ta chambre pour t'offrir le don de Notre Amour. Comme des gouttes de pure myrrhe, Nous laissons Nos Paroles s'égoutter sur toi pour te oindre et te bénir. C'est par Notre compassion que Nous voulons te ré-éduquer et te sauver et te renouveler en Moi. Nous voulons vous ré-éduquer pour que vous soyez justifiés par grâce et que vous deveniez des dieux par participation pour hériter la Vie Eternelle.

Je Me donne Moi-Même à toi gracieusement, et plus librement tu te donneras à Moi, plus tu recevras de Moi ; Je te sertirai alors en Moi comme une gemme royale, te dévoilant beaucoup de Mes mystères, puisque Je serai ton Epoux. Dans ton désir de Me posséder, tu t'agripperas au Sein de ton Epoux et tu seras rayonnante de Sa Lumière et, à travers Moi, tu seras capable de dire : "je connais Dieu et je Le comprends..."

Je permets à chacun de M'approcher et de Me saisir. Pour chacun de vous, J'ai préparé un chemin parfumé, ce chemin qui te mène à la Chambre Nuptiale. Ne sois pas surpris de Ma glorieuse manifestation à toi, mais réjouis-toi plutôt et permets-Moi de placer sur toi l'onction de Mon Amour et de te sanctifier, faisant de toi un saint. Je suis ici pour remuer votre amour pour le Père, le Fils et pour Moi. Et comme le Père et le Fils ont dit, Moi aussi Je dis pareillement : le flot de Ma Parole est plus doux que le nectar et lorsque Je parle, Je n'utilise aucune formulation rigide ; ce n'est pas de cette manière que J'élève les saints et martyrs ou témoins. Pour être persévérants et forts, Je leur donne Mon Esprit de fortitude et de piété, juste comme les Archanges Michel et Raphaël, qui sont prédominants en force et vaillants Guerriers de Justice, observant à travers Ma Lumière chaque aspect du comportement humain...

Pour faire apparaître les fleurs sur la terre et libérer les prisonniers, Ma conversation est plus douce que le rayon de miel, plus douce que le vin. La vertu et la religion étaient toujours dans Mon dialogue avec vous tous. Je suis Celui qui peut vous donner les trésors cachés, les réserves secrètes ; alors, M'hériter est plus doux que le rayon de miel. Avec l'huile d'allégresse, Je vous approche pour vous chanter des Odes mélodieuses, assemblant l'univers tout entier par Mon son. Je ne viens pas à vous avec une épée à Mon côté mais avec un Amour éternel parce que vous êtes très précieux à Mes Yeux. Me voici pour unir votre âme à Notre Amour.

Dois-Je abandonner ton âme, comme un désert, pour toujours ? Ou suis-Je ici pour être ta Lampe et te oindre ? Je suis contre tout orgueil et arrogance, contre tout ce qui est hautain et disgrâce, contre tous les orateurs condescendants, contre les apostats. Si tu es l'un d'eux, comment ton esprit apprendra-t-il les mystères de Dieu ? Vois-tu maintenant comment Je t'accorde l'Esprit de Grâce pour semer en toi Mes célestes semences, pour faire germer en toi un Eden ? semant en toi une variété de semences 31 qui germeront en différents arbres porteurs d'encens et en plantes variées ?

Je serai comme un cours d'eau ruisselant dans un jardin, car J'entends irriguer Mes célestes semences plantées en toi et embellir Mes parterres de fleurs et Mes parterres d'épices. Alors, avec joie, Je pourrai dire :

"Le figuier forme ses premières figues et les vignes en fleurs répandent leur parfum ; les arbres porteurs d'encens répandent leur senteur de myrrhe et d'aloès. Alors viens, Mon amour, Ma beauté, viens. Montre-Moi ton visage, fais-Moi entendre ta voix en Me chantant. Fais-Moi voir ta couronne tout en fleurs et Moi, à Mon tour, Je te permettrai de dévoiler Ma Sainte Face sur notre lit matrimonial. Celui que tu cherches passionnément a maintenant pris forme en toi."

Bénis sont ceux qui Me recherchent avec ferveur et Me trouvent, tombant dans Mon Embrassement, ils seront transfigurés et Je les comblerai d'une joie ineffable ! Bénis sont ceux qui ont pu Me posséder, Je les envahirai entièrement de Ma Lumière Lustrale, les enrichissant de Divins trésors. Alors, toi aussi, tu désireras une union nuptiale avec Notre Déité, avec Nous, sachant que Dieu enflamme l'âme pour qu'elle désire rien d'autre que d'être avec Dieu et de Lui chanter, devenant un thème de louange, un verset des Psaumes, un diadème, un autel à l'Autel, une tour d'ivoire, un champ de lis, étonnant même les Anges.

Alors, Ma bien-aimée, tes pousses formeront une orchidée et fleuriront. Tu seras comme un jardin enclos par Mes Bras ; dans Mon Embrassement, une fontaine scellée, et, alors, Je pourrai dire : J'ai accès maintenant à Mon jardin, un large passage de grâce que Je possède entièrement et, avant que se lève le vent de l'aurore, avant que quiconque fasse un mouvement, avant que les ombres fuient, J'irai à la montagne de myrrhe, aux collines d'arbres porteurs d'encens et à Mes parterres d'épices, et Je Me délecterai d'une manière incomparable.

En ce jour de noces, J'envelopperai Ma bien-aimée dans le rayonnement du ciel avec les vertus angéliques, mais également avec la gloire de Moi-Même. Et Ma bien-aimée Me louera, en chantant :

"Jadis, j'étais morte mais maintenant, Tu m'as donné la vie et je suis venue à être. Non seulement Tu as assemblé les ossements desséchés, raccordant ensemble les jointures, mais Tu as soufflé dans ce corps sans vie Ton Souffle de Résurrection, me vivifiant. Et dans mes membres sans vie, Tu as placé en eux le Soleil de justice, partageant Ton ineffable Lumière, me faisant devenir lumière moi-même. Lorsqu'au tout début 32, j'ai ouvert la porte de mon coeur à mon Bien-Aimé, Il avait tourné le dos et était parti ! Mon âme a défailli à Sa fuite 33. Je ne parvenais pas à comprendre, jusqu'à ce que je crie après Lui qu'Il revienne et me lave de toutes mes impuretés et souffle en moi Sa Fragrance. J'ai demandé à mon Bien-Aimé de venir dans Son domaine et jardin, pour donner vie à tout ce qui était fané et le transformer en un Eden. Alors, mon Bien-Aimé est revenu de Sa fuite et a restauré ce qui était mort. Il a soufflé sur mon jardin pour répandre Sa douce senteur alentour. Et maintenant, j'ose Lui dire :

que mon Bien-Aimé vienne dans Son jardin,
qu'Il goûte ses fruits les plus rares
 34
car ils sont purement angéliques ;
qu'Il vienne maintenant et regarde
Sa myrrhe et Son baume ;
ils sont tout à Lui ;
je suis maintenant Son jardin enclos
pour Sa Majesté seule..."

Et Moi, pour Ma part, J'édifierai la piété intérieure en toi, Ma bien-aimée. Je clôturerai Mon jardin et Je l'encerclerai de Mes Bras, Je l'embrasserai de cette manière. La Divine Connaissance te sera alors enseignée, Mon épouse, par la Sainte Sagesse, pour te permettre d'être un jour à Mon service et au service des autres également. Et maintenant, Mon épouse, Je vais Me donner totalement à toi et rassasier ton âme de Divine tendresse. Bien que parfois, Mon rayonnement de Lumière te paraîtra insupportable, comme si tu étais embrasée, ton esprit et ton être tout entier seront enflammés et un avec Ma Flamme.

Dès lors, tu seras Ma possession et Je serai ta possession. Je te tiendrai fermement et Je ne te laisserai pas partir ; et toi, à ton tour, tu Me tiendras fermement et tu ne Me laisseras pas non plus partir ; coeur pour Coeur, amour pour Amour, triomphe pour Moi après Mes longs assauts de Mon Amour ; morte à tes passions mais vivante en Moi ; rendue parfaite en Moi, et autorisée maintenant à gouverner avec Moi.

Alors, Je vais M'asseoir avec toi et Je dessinerai pour toi ton oeuvre d'apostolat que tu accompliras pour Moi. Après tout, c'est le but de nos Epousailles spirituelles ; Moi et toi, nous deviendrons associés pour orienter l'Eglise 35 dans le parfait Amour. Vis et délecte-toi en Moi, Me chantant continuellement des thèmes d'amour et Je te chanterai continuellement Mes Odes d'Amour...

- Ô Saint Esprit,
Trésor des saints, des apôtres et des martyrs,
au moment où Ta création
sera exaltée d'Amour Divin,
ils te crieront :
"Kyrie eléison, Kyrie eléison",

et Toi, à Ton tour, Tu leur diras :
"parce que vous M'avez embrassé,
Mon rayon de Lumière
brille maintenant au centre de votre coeur".

Maintenant je peux clairement dire :
"je n'ai plus à avoir peur du fossoyeur ;
je n'ai plus besoin d'appeler le tombeau où j'étais gisante :
"mon époux",
et au ver : "mon frère, ma soeur".

Aujourd'hui, je loue mon Seigneur
et j'appelle la Vie :
"mon Epoux, mon frère et ma soeur".

Et maintenant que j'ai trouvé
Celui que mon coeur aime ;
je Le tiendrai fermement
et je ne Le laisserai pas partir ;
maintenant que j'ai saisi Mon Amour,
maintenant que je Le possède,
je vais retirer Son voile de Sa Sainte Face.

O redoutable mystère !
Ta Majesté m'a ointe d'huile d'allégresse,
faisant taire mes rivaux.

O combien Tu es beau :
parmi tous les Anges, Tu es le plus beau !
Tu es Tout...
Le désir de Toi est transperçant.
L'amour et la soif de Toi sont blessants
et ne sont jamais satisfaisants 36.

Tu m'as blessée dans la Chambre Nuptiale
au moment où Tu m'as demandé
de lever Ton voile...
Mais alors, que m'importe, Seigneur,
je Te possède, Toi le Dieu Tout-Puissant,
et je T'ai bien enraciné
au centre de mon coeur...

 

 

- Ah ! Ma Vassula 37, la lune elle-même aurait perdu sa clarté et les étoiles auraient perdu leur brillance si jamais tu avais refusé Mon invitation 38. Mon épouse, Ma myrrhe et Mon aloès, repose sur Mon Coeur, repose maintenant ta tête sur Moi 39. C'était Moi qui t'avais appelée jadis pour Me donner ta main droite, et c'est ce que tu as fait. Je l'ai utilisée et Je continuerai à l'utiliser d'une manière ineffable pour écrire Notre Thème d'Amour. Ouvre ta main 40. Jamais Je ne t'abandonnerai... jamais. Sois bénie. Ecclesia revivra.

Ι Χ Θ Υ Σ      

 

(Ces Odes ont été achevées le 30 avril 2003).

 

VOIR CAHIER SUIVANT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  1. La Sainte Trinité.

  1a. En anglais : "...and dry it up from the Life giving Spring" (ndt).

  2. Jésus a cité les Ecritures : Mt 19.26.

  3. En anglais : "dispassionate" (ndt).

  4. Mt 19.26.

  5. Simultanément, j'ai également entendu "leurs termes".

  6. Doit être compris comme le Coeur.

  7. Ici, le Seigneur a fait une pause, puis Il m'a appelée.

  8. Mt 22.1-14.

  9. Ceux qui ne sont pas les premiers invités.

 10. Notre Seigneur m'a également fait comprendre que celui qui est entré non convenablement vêtu l'avait fait dans le but de dénigrer l'hôte et d'essayer d'influencer les autres pour qu'ils le suivent...

 11. A ce moment, Jésus a parlé comme s'Il parlait seul ; alors j'ai pris cela comme un oracle.

 12. Les saphirs représentent les vertus.

 13. Les plaies représentent la culpabilité et le péché.

 14. Symbolise la purification.

 15. L'onction.

 16. Message du 23.5.1987, au début, lorsque Jésus commençait Ses instructions.

 17. Moi.

 18. L'âme.

 19. Les âmes (ndt).

 20. C'est le Saint Esprit qui parle.

 21. En anglais "...who issues from the Father..." (ndt).

 22. Soudain, une brève vision m'a été donnée par grâce.

 23. Comme je L'ai vu dans ma vision.

 24. Cf. Sg 1.2.

 25. Comme parfois - souvent peut-être -, je pense que le travail que je fais pour notre Seigneur n'atteint pas les demandes du Seigneur.

 26. Un prêtre, après avoir entendu de nous que Dieu nous a dit non seulement qu'Il peut nous posséder mais qu'Il désire également que nous Le possédions, a été scandalisé.

 27. Les forces angéliques.

 28. Un barrage.

 29. Jn 4.24 ; 1 Co 15.45. La description "Esprit" au sens biblique ne définit pas tant la nature de Dieu que Son activité donnant la Vie ; Dieu est Esprit en cela qu'Il donne l'Esprit.

 30. Dans le baptême.

 31. Représentent les vertus.

 32. Avant la véritable métanoïa.

 33. Le Saint Esprit ne descend pas sur quelqu'un qui est en dette au péché ; cf. Sg 1.4.

 34. Les vertus angéliques.

 35. A ce moment, j'ai compris en même temps que c'est le peuple de Dieu qui doit être orienté également dans l'Amour du Christ.

 36. Si 24.21.

 37. C'est à nouveau Jésus qui parle.

 38. L'Appel...

 39. Dans un style seigneurial, Il m'a appelée.

 40. Comme une fois auparavant, Jésus a penché Sa belle Tête et a baisé l'intérieur de ma main droite ; alors, avec un soupir, Il l'a pressée sur Sa Joue, puis l'a remise gentiment à sa place.