Extrait de l'oeuvre de Vassula " La vraie vie en Dieu",
© Copyright Vassula Rydén
cahier précédent
← ←  table d'ensemble
Mise en page :     2014.07.17 17:35
Association La Vraie Vie en Dieu
tlig-ch@tlig.org
cahier suivant

 

 

CAHIER 112

 

 

3 janvier 2006

 

La paix soit avec toi ; regarde-Moi ; Mon amie et Ma compagne, regarde ton Roi et stabilise tes pas… rends hommage  1 à Mon Saint Nom puisque Je t’ai permis d’être présente dans Mon Sacré Coeur et dans Mes Cours ; J’ai oint d’huile ta tête pour que tu proclames Ma parole et Ma Gloire pour toujours ;
donner à boire aux déserts isolés et faire fleurir des arbres là où tout est mort, est en effet Mon délice ; Je Me délecte de donner la vie ! suprême en puissance et en grâce Je Suis ; médite, Ma fille, sur Mes Merveilles ; tu as voyagé tout autour du monde avec Moi pour te pourvoir de discours ; il est juste de dire, dans chacune des réunions, que nous avons voyagé ensemble ; tiens, as-tu imaginé un seul instant que le Berger abandonnerait Son agneau ? tu as été autorisée par Moi à parler en Mon Nom, à répéter Mes Paroles et à faire connaître Ma Volonté à Mon peuple, à les consoler et à les encourager, pour que Mon Esprit ligote les mauvais esprits ; tu n’as qu’à ouvrir la bouche pour que Je la remplisse…
il est bien connu que la bouche des vertueux est une fontaine qui donne la vie ; les lèvres des âmes vertueuses nourrissent une multitude ; la révolution de ces temps est de ne pas Me reconnaître comme un Dieu vivant ; les pouvoirs de ces esprits des ténèbres sont des sources cachées sur le même terrain où vous vivez ; Je Me tiens au-dessus et Je reste indigné, car ils sont, après tout, Mes fils et Mes filles !
 2 aveuglés par le péché, leurs fautes ne sont jamais présentes à leurs esprits ; ces forces du mal créent la rébellion, et la négation de Mon existence dans leurs conversations contemporaines ; mais Je te le dis : de l’Est, brillera Ma Gloire, poussée par le Souffle de Mon Saint Esprit ; l’Est se lèvera ; attends et tu verras, Mon enfant ;
ramener de loin Mes fils et Mes filles, les faire revenir en volant à Moi, sera le moindre des dons pour Mon Église, car le plus grand sera lorsque Mon Église se réconciliera et s’unira ; car maintenant, Mon Église est en bouleversement, agitée par le démon ; il y a de la méfiance entre les bergers lorsqu’il s’agit de parler de l’unité ; beaucoup d’entre eux ne disent pas la vérité ; au commencement, Je t’avais révélé combien ils ont estropié Mon Corps ;
le Ciel est en deuil et beaucoup de Mes bergers n’ont pas conscience à quel point Mes Yeux versent des larmes de sang ; ce sont des signes ! qu’en font-ils ? qui parmi eux a essayé de comprendre leur signification ?
Je t’ai mise dans cette bataille de votre temps dans le combat contre le péché, alors tiens haut ton menton, Ma fille : Je suis en train de niveler le sentier sur lequel tu marches tandis que tes mains vont porter Mes Messages qui donnent vie, et si les oppositions se durcissent contre toi, endure cette croix pour Ma Cause ; Je suis là pour guider tes pas, tu vois ? Je garderai Mes Portails continuellement ouverts pour ceux qui veulent retourner à Moi ; clame le Message de repentir et continue à rappeler les vérités que Je vous ai données ; conduis Mon peuple à vivre une Vraie Vie en Moi ;
   sois confiante car Je suis à ton côté   ic

 

viens !  3 adore notre Seigneur ; Je suis Daniel ton ange gardien et le gardien de la porte de la Justice ; le Seigneur te donnera la force de vaincre tes persécuteurs ; le Glorieux Tout-Puissant te mènera avec des liens d’Amour pour triompher sur eux et sur ceux qui étouffent toutes Ses Oeuvres ; Emmanuel te gardera à jamais dans Son Ardent Embrassement, tandis que tu continueras à te nourrir de Lui ; et je continuerai à me réjouir de te voir éternellement liée au Très-Haut et, tandis que je veille sur toi, mes yeux se remplissent de larmes de joie ; réjouis-toi ! car tu n’as aucune idée de ce que le Seigneur Dieu t’a offert en ce jour sacré où Il t’a approchée, tremblant d’émotion, tandis que Son Regard ne te quittait jamais, et que Ses Mains ruisselaient d’huile d’onction pour te oindre ; et, alors que je regardais cette vue formidable du Sauveur approchant Sa bien-aimée, plein de grâces dans Son Visage, moi aussi j’ai tremblé d’émotion à cette vue stupéfiante ; puis, toujours si gentiment, le Roi S’est penché sur toi et t’a ointe, te ravivant ; — Il t’a fait fleurir —
ô Dieu si miséricordieux et si tendre de coeur ! je Te rends gloire, Mon Seigneur ! chacune des Oeuvres que Tu fais est pleine de Gloire et de Majesté, et Ta Droiture ne peut jamais changer ! heureux tous ceux qui prennent leur abri en Toi ! car Tu accomplis des merveilles pour ceux qui T’aiment…
Vassiliki, je suis ton gardien également ; si durement que te harcèlent les impies, je serai toujours à te consoler et te bénir… les prières du fond du coeur d’un être oint sont très puissantes ; prie alors avec confiance ; moi, Daniel, je t’apporte la Paix de notre Seigneur ; sens-toi aimée de Lui !

Daniel —

 

 

5 janvier 2006

 

Je n’ai maintenant,
après toutes ces années qui ont passé,
aucun doute que Ta Parole,
ô Seigneur,
est venue à moi ;

oui, Seigneur, à une faible créature qui,
par Ton Pouvoir et Ton Autorité
est parvenue à transmettre Ta parole
aux autres…

Tu m’as, d’une telle manière ineffable,
révélé Ta Sainteté
et Ta Volonté ;

Tu m’as confié Ta parole
pour rappeler aux nations
le culte qu’elles Te doivent,
et pour faire savoir à chaque être
que Tu les appelles tous
à se réconcilier avec Toi
et avec leurs frères ;

Tu m’as envoyée pour ramener les nations
à l’obéissance et à l’amour ;

Tu m’as envoyée à Tes bergers
pour amener les églises
à se repentir du péché de leur division
et pour qu’elles se réconcilient
les unes avec les autres, et s’unissent ;
une tâche des plus difficiles,
au-delà de la capacité humaine ;
car ce message seul
prend la forme d’une série de menaces ;

qui d’entre eux
a accepté humblement Tes reproches ?
qui, dis-moi, Seigneur,
de ces pouvoirs gouvernants,
s’est incliné pour écouter ?
soupèse Ton peuple, Seigneur…
évalue-les…
qui, à ce jour, est de Ton côté ?

je suis méprisée par les miens  4
lorsque je leur transmets
Ta parole sur l’Unité.

Oui, Ma Vassula, le démon les maintient séparés ; sois en paix cependant et sois patiente… prophétise à Mon peuple et ne te décourage jamais ; ne M’attriste pas ; tu sais maintenant que Je peux faire de grandes choses ! prends courage ! souviens-toi, J’ai été et Je suis toujours ton Professeur qui t’a ointe ; l’onction que Je t’ai donnée a ouvert les yeux de ton âme et t’a enseigné tout ce que tu devais apprendre ; tu es ointe de la Vérité et, comme il t’a été enseigné, ainsi sera-t-il enseigné aux autres ; Je suis connu pour avoir terrassé des rois puissants, des rois célèbres ; Je te déroberai toujours, Ma fleur, à tes oppresseurs, et Je te pourvoirai d’un Esprit de Fortitude ; alors demeure en Moi, où tu obtiens la vie en Moi ; le Ciel est d’une beauté si ineffable, Mon enfant ; tu vivras dans le Ciel en Moi ; en plénitude…

… et Dieu sera autour de moi, en moi et partout sur moi,
en dedans et en dehors de moi ;

le Ciel est pour être lumière
et pour vivre dans la Lumière
et pour être un avec la Lumière…
absorbée et dissoute dans la Lumière…
et exister, être…

tout dans la Lumière,
toutes les matières terrestres,
tout du passé et du présent,
et toutes les pensées en nous,
tout est oublié, effacé, inexistant ;
tout, au lieu de cela, est remplacé par
l’ineffable douceur captivante de Dieu
et une immense joie de l’âme,
une liberté de l’esprit,
une soif de continuer à savourer continuellement
ces consolations et ces faveurs
que Dieu seul et seulement Dieu,
dans Son Divin embrassement,
peut donner à une âme ;

il n’est pas étonnant que ceux
 qui ont connu une expérience extracorporelle
et ont vu Dieu, face à Lui
ne fut-ce qu’une fraction de seconde
ne veuillent pas retourner sur la terre !

maintenant, je sais que je Te possède
comme Tu me possèdes
et que tous ces délices que j’éprouve en Ta Présence
sont donnés par Toi, Amant de l’humanité !
c’est pour vivre une vie au-delà de l’être,
une vie dans l’éternité,
une vie qui illumine
le reste du monde.

Tout ce que Je t’ai enseigné avec abondance t’a été donné gratuitement ; cela seul te suffit… Je t’ai lu des lectures byzantines d’une manière paternelle pour t’intégrer en Moi ; Je t’ai donné des images impressionnantes  5 du passé et de l’avenir ; Je t’ai révélé par grâce Mon Coeur et t’ai permis de compter Ses pulsations ; J’ai mis fin à ta rébellion et t’ai amenée dans Mon Coeur pour que tu y demeures ; victime de Mon âme, bouge en Moi, respire en Moi, vis en Moi ; la Parole maintenant habite dans ton coeur et cela Me submerge de joie ! tu es l’oeuvre de Mes Mains après tout et Je t’ai façonnée sans aucun effort ; Je t’ai fait voyager sur des routes cahoteuses, mais c’est ainsi que Je traite  6 — oui — Mes amis ; sois Ma harpe et fais Mes délices avec tes expressions, bénie de Mon Âme, expressions que tu as apprises de Moi ; ne Me prive pas de ta main et de ton temps ; Moi le Seigneur Je te bénis…

ic

 

 


6 janvier 2006

Seigneur Jésus Christ,
Tu es la joie de ma vie.

Souviens-toi, Mon enfant, de Ma Croix et de la rançon que J’ai payée pour te racheter et te libérer pour que tu jouisses de la Vie Éternelle ; même si tu n’as pas les paroles pour exprimer ta joie complète et ton amour pour Moi, ton coeur Me donne des louanges chaque fois que tu viens à Moi dans la pauvreté ; Vassula, jadis, Je t’ai dit que lorsque tu M’embrasses, tu embrasses également Ma Croix ; viens plus près de Moi pour prendre part à Mes souffrances ; porter Ma Croix est une bénédiction ; ni toi ni les autres ne semblent comprendre pleinement que c’est le symbole que Moi, Dieu, Je Me repose sur vous ; tu vois quel privilège ? la Divinité Se reposant sur Ses créatures ? demeure dans l’ardent embrassement de ton Créateur et Époux, et écarte tous tes soucis, tes tentations, tes défaillances et tes maux, tes peines et tes anxiétés, et tombe dans la béatitude et dans l’absence de mémoire 7, tombe dans la quiétude et concentre-toi sur Moi, ton Dieu et ton Tout ; Je suis Tout ; dans Mon embrassement, ton âme connaîtra Mes Mystères cachés ;
Je Me délecte de ta nullité, Je Me délecte des enfants ; demeure en Moi et ne Me quitte jamais ; et lorsque les gens te défient en t’adressant toutes sortes de discours immoraux
  8, te contredisant, te tourmentant, t’administrant leurs poisons, souviens-toi de Moi, souviens-toi de Ma Passion, souviens-toi de ce que les Écritures disent à propos de la Vigne et des branches ; les branches qui ont été coupées ont été coupées parce qu’elles n’étaient pas restées en Moi ; celles qui ont été coupées de Moi à cause de leur sécheresse, n’ont pas compris la Vérité ni Ma Richesse ; dans cette mort spirituelle, et dans leur vacuité, ils oppressent quiconque a fait appel à Moi et que J’ai favorisé ; tu vois que Je t’ai amenée à suivre les antiques voies de Mes prophètes, Je t’ai parlé en langage mystique, Je t’ai ornée de dons pour exprimer Mes Paroles en hymnes d’Amour ; Je t’ai menée par des méthodes contemplatives, Je t’ai donné l’attrait  9 et le zèle pour les bonnes choses, et le désir de Me plaire ; Je t’ai offert quelque chose qui va au-delà de la compréhension de quelque intellect et qui est : de converser avec Moi d’une manière aussi directe, quand tu le désires ; alors, tes opposants, qui te traitent avec hostilité et qui Me provoquent, seront jugés sévèrement par Moi ; ces choses vont au-delà d’eux dans leur sécheresse ; semblables à ces branches vouées à être jetées au feu ; ayant refusé la riche sève fournie par la Vigne elle-même, ils se sont desséchés et ne peuvent rien faire ; oui, ils seront récoltés par Mes Anges et jetés dans le feu pour y être brûlés ;
et toi, Ma fille, Je vais de manière très équitable faire repayer de blessures ceux qui t’ont blessée, et Je vais te récompenser pour avoir supporté pour Ma Cause l’injustice et la persécution ; sache que J’ai écrit Mon Nom partout sur toi afin que tu puisses continuer à supporter avec fortitude et dignité le fouet qui t’est infligé par tes persécuteurs qui, en réalité, sont Mes persécuteurs de Ma Croix ; Je te bénis et Je te donne Ma Paix    ic

 

 


13 février 2006

Le Seigneur est fidèle
car Il me donne la vigueur et me garde du mal ;
Il est l’ultime Joie de mon esprit.

Et toi, Ma bien-aimée, tu es Ma précieuse âme, Mon ornement et la couronne sur Ma tête.

Seigneur, Tu m’as élevée
avec des liens d’Amour,
Tu m’as dépouillée de ma culpabilité
et Tu m’as révélé Ta Sainte Face,
Tu as transformé mon désoeuvrement
en passion pour Toi ;

heureux l’homme
dont les fautes sont pardonnées
et dont les péchés sont effacés ;
il obtiendra le don de l’Amour !

Mon Coeur a été touché par ton âme si appauvrie ; J’ai trouvé une place dans ton coeur sur laquelle Je peux poser Mes Pieds et Me reposer en toi ; Je t’ai transformée d’une nomade indolente en un pavillon de paix ; J’ai conversé avec toi jusqu’à ce jour et cette heure, te donnant bonheur, joie et satisfaction ; tu vois, Vassula, J’apparais sur toi pour montrer aux gens notre union ; pour montrer aux aveugles que Je demeure en toi et que tu es en Moi ; et pour accomplir ce que J’ai dit : que le seul signe que Je donnerais pour prouver que Je suis l’Auteur de cette révélation, c’est toi, Ma fille ; l’Amour t’aime ; l’Amour est venu à toi de cette manière ; quel délice a obtenu Mon Coeur lorsque tu as répondu à Mon Appel ; appuie-toi sur Moi et aie confiance en Moi ; Je ne t’oublierai jamais ; l’Amour t’aime ;

ic

 

 


28 février 2006

Yahvé, de Sa manière princière
S’est penché jusqu’à nous
pour nous atteindre ;
de Sa manière Majestueuse,
Il a apporté Sa parole
comme des fleuves s’étendant largement
sur des terres desséchées ;

Il est notre Juge et notre Avocat ;
les yeux qui Le reconnaissent
et Le voient dans Son Cantique d’Amour
ne resteront plus fermés ;
les oreilles de ceux
qui ont entendu Sa Parole
 resteront alertes ;
et le coeur clément
qui L’a accepté dans la contrition
apprendra l’intégrité pour L’ honorer ;

Que toute gloire soit Sienne
pour toujours et à jamais…

Deux Messagers Princiers
des plus hauts rangs du Ciel
sont venus à moi
d’abord, pour m’approcher,
portant les noms de Daniel et Uriel ;

Comme des ambassadeurs de paix,
ils sont venus à moi la totalement indigne,
pour faire de cette terre  10 souillée et desséchée
un champ de lys et de jonquilles
pour être convenable pour recevoir
la parole de Dieu…

Heureuse la terre qui Me reçoit !  11 car toi qui as reçu Ma parole, J’ai fait de toi Ma fiancée et, dans Ma Douceur et Ma Tendresse, J’ai joint ton coeur au Mien dans une divine union afin que tu M’appelles ‘mon Époux’… ton Créateur continuera à te mener avec des rênes de gentillesse, avec des longes d’amour, te tenant près de Mon Coeur, ce même Coeur dont celui de Mon Fils Jésus est le plus proche ; Moi, ensemble avec Mon Fils et le Saint Esprit, avons donné à ta génération la connaissance du salut ; Je t’ai donnée à eux pour qu’ils bénéficient de tout ce que nous t’avons enseigné ; il est écrit 12 que Mes Paroles sont plus douces que le miel, même que le miel qui coule du rayon ; ainsi, Je forme ceux que J’ai choisis ;  Je veux que tu sois intransigeante dans l’enseignement de tout ce que Je t’ai donné ; voilà les choses que Je veux que tu dises.

Les prêtres orthodoxes mettent en question Ta douceur, Seigneur ; ils m’accusent en appelant Ton langage « langage érotique ».

Ceux qui refusent d’accepter Mon langage et t’accusent, Ma bien-aimée, n’ont pas vu Ma Majesté, ni n’ont reconnu Mon autorité dans Mes Paroles ; ils méprisent la prophétie et insultent l’Esprit de Grâce ; en ces temps où règne la rébellion, n’interviendrais-Je pas ? débordant de compassion, Je resterais silencieux ? quiconque blasphème l’Esprit de Grâce et Ma Miséricorde sera condamné à un jugement sévère… Mes Paroles données sont un reflet des Écritures ; mais beaucoup ne sont pas désireux de Me trouver tel que Je suis, dans Ma Douceur et Ma beauté ; ces mêmes gens sont loin de la déification et de la transformation ; celui que ne M’a pas contemplé, comment peut-il Me connaître ? comment peut-il connaître Ma Douceur s’il ne l’a jamais goûtée ? à l’extérieur, ils paraissent saints et très bien informés, mais à l’intérieur, remplis de fange et de malice ; ils circulent avec audace et préjugés, dominant avec malveillance et méchanceté, harcelant ceux qui ont reçu des grâces et, à travers la grâce, la Lumière et la Vie ; ce sont les simples de coeur, le troupeau doux et sincère qui possèdent le Saint Esprit, ceux-ci Me glorifient par leur persévérance, leurs bonnes oeuvres et, ensemble avec Moi, ils en attireront beaucoup à l’Église universelle ; des villes et des villages entiers seront convertis par les sacrifices de ceux que J’ai choisis ; ensemble, ils déracineront les abominations iniques afin de décider leur coeur pour Moi ;
continue à enseigner à toutes les nations et à construire des ponts là où il n’y en a aucun ; la course n’est pas finie, mais Je suis avec toi ; Je suis ton soutien et Je suis à ton côté ; laisse-Moi ceux qui n’ont pas apprécié Mon immense Amour ; prie pour tes prêtres, car Mon Fils pleure amèrement sur eux, et évite de les juger ; plaide pour leur cause, afin qu’un jour, eux aussi dégagent une douce senteur pareille à l’encens, et Me parfument ; sois forte, Mon enfant, et espère en Moi ; Je te bénis en laissant le souffle de Ma bouche sur ton front ;

 

 


24 avril 2006

Ô Seigneur,
combien glorieux est Ton Nom
dans tout le cosmos !
que sont pour Toi les humains
 – qui ne sont rien que poussière et cendres –
pour que, pourtant, Tu Te soucies  d’eux ?

 qui sommes-nous – qui suis-je –
pour que Tu descendes de Ta Gloire et de Ta Splendeur
pour me visiter ?

Tu nous as faits un peu moindres que les Anges,
nous revêtant d’honneur et de gloire...

Tu nous as faits collaborateurs de Tes Oeuvres,
nous donnant la possibilité de gouverner avec Toi !

Tu as comblé mon âme de divines lectures
et mon coeur déborde de bonnes nouvelles ;

Tu m’as fait paître...
Tu as changé ma langue en une plume audible
d’un écrivain bien disposé ;
je rends gloire à Celui qui m’a créée
ainsi que toutes choses...

N’aie pas peur ; tu es la place où Nous avons fait Notre Demeure ; en effet, J’ai fait de toi Ma plume pour mettre par écrit Mes paroles, paroles dont on se souviendra dans toutes les générations futures ; la grâce a été déversée sur tes lèvres pour te permettre de proclamer avec honneur Mon Nom ; Je t’ai ointe de l’huile de l’allégresse, ne laisse pas ton coeur s’égarer mais laisse-le s’incliner vers le Mien     souviens-toi qu’à la fin, Je triompherai ;
La route que J’ai choisie pour toi n’est pas facile, mais n’aie pas peur ; ne chancèle pas, car Je suis le Seigneur, et Mon Sceptre de Mon Royaume est un Sceptre juste ; Je vais l’utiliser pour élever ou pour jeter à terre avec droiture ; tous ceux que J’ai choisis et bénis avec de l’huile d’onction sont éprouvés comme on éprouve l’argent ; Je les éprouve par le feu afin de rendre leurs bouches dignes de proclamer Ma Parole ; sens-toi aimée de Moi… et maintenant, réjouis-toi car Je t’ai Moi-Même prêché dans Mes Cours ; réjouis-toi ! car Celui qui te chante l’hymne est Celui-là même qui a créé toutes choses ; qui t’a créée et qui est avant toutes choses ; et, par Moi toutes choses sont soutenues ;

Je Suis le Pasteur  13 de Mon troupeau,
la Tête du Corps Mystique
qui est l’Église ;

Mon Sang n’a pas été versé en vain mais, en Le versant sur la Croix, J’ai tout réconcilié avec Moi ; J’ai fait la paix pour ceux qui habitent sur la terre ainsi que pour ceux qui vivent dans le ciel ;
Vassula, Je n’ai pas parlé en fables mais en Vérité ; ce qui est approprié devrait être prêché ; prêche Ma Parole partout pour la cause de Mon Église, que l’Église bénéficie de Mes paroles et de Mes richesses insondables
  14 de Mon Sacré Coeur ; Ma Parole éclairera les coeurs et, raffermis par Mon Esprit, leurs coeurs se tourneront vers Moi ; ne perds jamais l’espérance et ne doute jamais de Ma puissante présence ;
ah ! J’ai planté Ma parole dans un endroit agréable ! comme il est bon de récolter Mon fruit dans ce pays
  15 !  Je vais, dans ce pays, accroître Mes autels et multiplier Mes sanctuaires ; Ma Vassula, dis-Moi ces paroles :

‘le Seigneur est grand,
 Il a donné généreusement aux pauvres,
Sa droiture perdure
pour toujours et à jamais ;
le Seigneur préserve les petits ;
Il m’a humiliée et m’a sauvée ;
alors, maintenant, que puis-je rendre au Seigneur
pour tout ce qu’Il m’a donné ?’

– tu peux Me rendre l’égalité d’amour ; l’Amour pour l’amour ; garde Mes Commandements et suis-les ; souviens-toi, tu as été choisie pour Me plaire par tes offrandes pour Ma Maison ; Je suis ta vie, et Ma Présence est magnifiée à travers toi pour que tu deviennes partie prenante  16 de Mon plan ; – bien-aimée, Je suis ton Ami, n’en doute jamais ; paix…

ic

 

 


31 mai 2006

Vassula, Ma Paix t’est donnée ; – Mon Coeur brûle du désir d’avoir les bergers tous autour d’un seul Autel ; Je brûle du désir de les voir s’occuper de Mon troupeau et non de leur poche ; Je brûle du désir de les entendre clamer Ma tendresse et Ma droiture, Me clamer en tout ce que J’ai enseigné ; veiller sur Mon peuple avec amour et miséricorde ; mais au lieu de cela, beaucoup chargent Mon peuple de lourds fardeaux qu’ils sont eux-mêmes incapables de porter ni ne sont désireux de toucher, pas même avec leur petit doigt ! mais lorsqu’il s’agit d’élargir leurs vêtements  17, de s’exalter eux-mêmes dans les places publiques, d’allonger leurs discours sur Mammon, ils deviennent champions ; lorsqu’il s’agit de rebâtir Mon Église qui est en ruines, ils ourdissent le mal, accumulant les faux serments sur ceux que Je leur envoie comme des anges ; ils aiment leur confort et se bercent avec délices dans leur autorité, laissant Mon troupeau sans surveillance s’égarer de droite et de gauche ; mais attends et tu verras ; depuis que J’ai empêché leurs oreilles de M’entendre, ils ne Me reconnaissent plus quand Je parle ; ils ont rendu leurs coeurs inflexibles à Mes appels, de peur de reconnaître Ma Voix et les ordonnances que J’ai envoyées dans Mon Esprit par Mes anges ; Je vais venir avec Mes anges, avec puissance, et Je les piétinerai comme on piétine la boue pour exposer leur nudité, et Je les confondrai ; dans cette bataille, tu remarqueras la différence entre les justes et les mauvais, entre ceux qui servaient leurs propres intérêts et eux qui Me servaient ; Ma Vassula, enfant de la prophétie, projette Ma Lumière dans les postes où Je t’envoie ; n’aie pas peur de la persécution, Je suis avec toi ; enrichis Mon Église par Mes paroles, ne regarde ni à gauche ni à droite, mais suis-Moi ; nous ? paix alors, et écris :
le jour viendra sur ces bergers négligents, lorsque J’élèverai Mon Sceptre en l’air en disant : “qui avez-vous insulté et qui avez-vous blasphémé ?” ils répondront : “je n’ai jamais, jamais blasphémé ni ne T’ai insulté, si c’est ce que Tu entends par là, Seigneur !” “oui !” dirai-Je, “vous avez blasphémé Mon Saint Esprit de Grâce ; vous vous êtes donnés pour mission de Me persécuter, de M’insulter et de cracher sur Moi ; par vos laquais, vous M’avez insulté ; vous avez tempêté contre Moi ; par votre négligence et votre manque de connaissance des Écritures, vous avez fait preuve d’arrogance envers Mes Messagers ; vous n’avez pas reconnu Mon Pouvoir, ni Ma Miséricorde, et vous appelez ‘mal’ ce qui est pur et saint ! vous avez assurément blasphémé les Oeuvres de Mon Esprit ! vous avez placé votre espérance en Mammon, vraiment vous avez péché encore et encore… lorsque viendra ce jour, vous crierez Mon Nom, mais Je ne vous entendrai pas ; ”
Vassula, persévère avec tranquillité de coeur et récupère ta vigueur ; prie le Père de leur pardonner à tous comme Je l’ai fait sur la Croix, en disant : “Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font !”  apporte Mon Nom devant Mes créatures ; tu vois comme Je suis impatient d’amener Ma Maison à se réconcilier et à vivre dans la paix et dans l’unité ?
Comprends, Ma Colombe, que depuis le temps que ce Message est sorti, des villes ont été reconstruites et des ponts ont été réparés, mais pas tous ; Je dois encore achever l’unité sur un seul pont, mais le gouverneur de ce monde ne veut pas abandonner ; il a établi son empire de chaque côté de ce pont, rassemblant une armée de forteresses de chaque côté, pour bloquer la voie ; si quiconque ose s’approcher de ce pont pour le réparer, le gouverneur et prince des ténèbres de ce monde se met dans une violente colère ; il s’apprête à livrer bataille contre celui que J’envoie.

Alors, que peut-on faire pour lever cet Obstacle ?

Dépose ta supplique devant Moi ton Dieu ; prie, sacrifie-toi et ne recherche ni louange ni honneur ; garde un visage souriant et écoute Mes Commandements ; Je vais te renforcer pour que tu rassembles Mes bergers autour d’un seul Autel ; ce sera Mon Oeuvre ; et tu auras Saint Michel Archange pour te soutenir ; il est ton ange gardien comme il l’est de tout Mon peuple ; il t’assistera comme il l’a fait auparavant dans chaque bataille ; il bannira les forteresses qui gardent Mon Église divisée, et il sera victorieux ; quant aux chasseurs de colombe  18 qui espèrent te détruire, ils s’autodétruiront eux-mêmes ; Je renverserai leur empire par Mes sains enseignements et Ma droiture ; Je renverserai Mes ennemis par ceux que Je viens de ressusciter de leur fosse ; Je renverserai chaque opposition par Mon Amour et Ma Miséricorde ; Je réduirai au silence les méchants par des fleuves de Miséricorde ;
Ma soeur, il t’a été demandé d’offrir des sacrifices, et c’est ce que tu as fait ; aujourd’hui, Je te demande d’évangéliser sur ce qui a été volé par l’ennemi, et qui est la charité et l’esprit de réconciliation parmi Mes bergers ; Je ne peux pas Me reposer jusqu’à ce que Je voie Mon Église réconciliée et unifiée… permets-Moi d’écrire sur la tablette de ton coeur Mes désirs et Mes instructions, en laissant sur ton front les soupirs de Mes désirs ; rappelle à Mes bergers qu’à part les rassemblements de prière et les discours, J’ai besoin de les voir rassemblés autour d’un seul Autel, célébrant ensemble d’une seule voix la Liturgie ; nous ? toutes les graines de l’Unité seront répandues !

 

 

 


13 novembre 2006
 Prière de repentir et de délivrance

Ma Vassula, la paix soit avec toi ; Je Me réjouis lorsque tu viens à Moi de cette manière ; lorsque tu parles en Mon Nom, que les fidèles de l’assemblée se consacrent à Moi ; qu’ils se repentent devant Moi avec ces paroles :

Seigneur,
Tu m’as enduré(e) durant toutes ces années
avec mes péchés
mais néanmoins, Tu as eu pitié de moi ;

je me suis égaré(e) de toutes les manières,
mais maintenant, je ne veux plus pécher ;
je T’ai fait du tort et j’ai été injuste ;
je ne le ferai plus ;

je renonce au péché, je renonce au démon,
je renonce à l’iniquité qui souille mon âme ;
libère mon âme de tout ce qui est contre Ta Sainteté ;

je Te supplie, Seigneur, de me sauver de tout mal ;
viens maintenant, Jésus,
viens maintenant demeurer dans mon coeur ;

pardonne-moi, Seigneur, et permets-moi de reposer en Toi,
car Tu es mon Bouclier, mon Rédempteur et ma Lumière
et en Toi je me fie ;

à partir d’aujourd’hui, je veux Te bénir, Seigneur,
tout le temps ;

je répudie le mal et tous les autres dieux et idoles,
car Tu es le Très-Haut au-dessus du monde,
transcendant de loin tous les autres dieux ;

par Ton Bras Puissant, sauve-moi de la mauvaise santé,
sauve-moi de la captivité, sauve-moi des difficultés
et défais mon ennemi le démon ;
viens vite à mon secours ô mon Sauveur !

amen...

Moi, Dieu, Je t’aime, bien-aimée ; nous?

Je Suis heart

 

 

 

VOIR CAHIER SUIVANT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1 . En anglais ‘pay tribute’.

  2 . Les forces des ténèbres qui sont constamment à nos talons, pour nous tenter et nous détruire.

  3 . C’est mon ange Daniel qui parle.

  4 . La majorité du clergé grec-orthodoxe.

  5 . Des visions.

  6 . Ici, j’ai su ce qu’Il S’apprêtait à dire…

  7 . En anglais ‘forgetfulness’.

  8 . En anglais ‘unethical’.

  9 . En anglais ‘urge’.

  10 . Mon âme.

  11 . C’est le Père qui parle.

  12 . Ps 19(18).10-11

  13 . J’ai entendu également ‘Berger’; j’ai entendu les deux mots simultanément.

  14 . En anglais ‘unsearchable’ (incompréhensible à la recherche, inaccessible à l’exploration).

  15 . En anglais ‘land’.

  16 . En anglais ‘partaker’.

  17 . J’ai pensé ‘s’engraisser’.

  18 . En anglais ‘fowlers’.