Extrait de l'oeuvre de Vassula " La vraie vie en Dieu",
© Copyright Vassula Rydén
Distribution : Editions du Parvis, CH-1648 Hauteville / Suisse

cahier précédent
← ←  table d'ensemble
Mise en page :     2001.02.19 19:40
Association La Vraie Vie en Dieu
tlig-ch@tlig.org
cahier suivant

 

 

CAHIER 101

 

 

5 août 2000

 

- Moi, Jésus Christ, Je te bénis.

- Seigneur, Toi qui m'as tirée de la boue de la fange,
montrant de la compassion,
et qui T'es penché vers moi de Ton Trône Royal,
mets dans ma bouche un nouveau cantique ;
je vais proclamer et chanter Ta Parole
à toutes races et nations.

- Veux-tu que j'adoucisse Mon Banquet ? le Banquet que Je t'ai donné durant toutes ces années ? Vais-Je accorder, Ma bien-aimée, plus de Ma Douceur pour revigorer votre amour et vous soulager et vous guérir ? La guérison elle-même vient de la Sagesse...

- Ah ! oui, Seigneur,
prends pitié de cette génération ingrate ;
qu'ils Te reconnaissent dans leur vie ;
que ceux 1 qui ont entendu et lu Ton message
soient libérés de leur esprit léthargique,
car ils lisent sans comprendre ;
Tu T'es montré Miséricordieux et Patients envers eux ;
qu'ils Te reconnaissent comme la Divinité
qui les lie dans Son Amour.

Est-ce trop demander au Très Saint
qui parfume tout l'univers de Son Amour
d'envoyer de nouveaux signes
qui contiennent Ta Douceur ?
Elève-les avec de nouvelles merveilles
qui sont aussi douces que le miel ;
que la langue fourchue qui persiste en sa persécution
contre moi - mais à travers moi contre Toi -
soit guérie ;
prends pitié de ceux qui invoquent Ton Nom jour et nuit
et cependant vivent sans charité...

- Je t'ai satisfaite ainsi que d'autres par Mon Divin Message avec l'un de Mes plus grands et plus nobles Banquets, un prodigieux prodige que J'ai préparé pour vos temps mauvais, et Je vous ai accordé à tous de venir le goûter ; goûter Mon Banquet, c'est Me goûter Moi votre Dieu et votre Créateur, afin que vous Me compreniez.

- Ah ! mon Seigneur !
Tes Paroles sont mystiques et cachées,
et beaucoup de ceux qui Te lisent
dans les Ecritures et dans ces messages
ne pénètrent pas dans leur connaissance,
car connaissance de Dieu, elles sont ;
elles illuminent notre âme et notre intellect
et donnent la lumière en nous,
cependant, je sais qu'il y a ceux qui lisent
sans pénétrer dans la sagesse de Tes Paroles
et elles leur apparaissent comme scellées ;
et pourtant, Tes Paroles sont Vraie Contemplation,
Sagesse et Vérité...

- Quiconque M'écoute Moi et non sa propre voix, pénétrera dans Ma Sagesse, et Mes Paroles brilleront dans son âme comme un miroir reflétant le soleil ; quiconque, après avoir lu Mes Paroles, s'abaissera et M'honorera avec générosité et amour, les écailles couvrant ses yeux tomberont et il Me verra dans Ma Gloire inaccessible ; oui, car ses yeux verront avec pleine clarté ce qui lui était invisible et inaccessible et gardé seulement pour les saints ; peut-être que Mon langage te paraît incompréhensible, génération, mais n'ai-Je pas dit, jadis, que le jour où vos écailles couvrant vos yeux tomberont, ce jour-là, vous saurez que Je suis dans le Père, et vous en Moi et Moi en vous. N'ai-Je pas dit que celui qui a Mes commandements et les garde, c'est celui qui M'aime ; et que quiconque M'aime sera aimé par Mon Père, et Je l'aimerai et Je Me montrerai à lui. Oui ! et vous Me verrez dans Ma gloire. Ma plénitude est déversée à profusion sur vous tous et, par Ma grâce, vous devenez fils et filles, héritiers et héritières de Mon Père, comme Je le suis. Vous devenez avec Moi, comme le dit l'Ecriture 2, " Un sacerdoce royal, une nation consacrée, pour chanter des louanges à Dieu qui vous a appelés des ténèbres à Sa lumière ". Moi, l'Epoux de l'univers, dans toute Ma Majesté, Je viendrai à celui qui se sera complètement amoindri, et Mon Esprit d'Amour l'enveloppera pour l'attirer dans le sein de la Très Sainte Trinité. Alors, une telle âme ayant reçu une telle intensité de lumière, obtiendra tous les mystères cachés et les richesses du ciel et commencera, alors qu'elle sera encore ici sur la terre, à vivre comme elle vivrait dans le ciel, car elle sera entrée dans la Vision Béatifique. En d'autres termes, cette âme aura un avant-goût de ce qu'est la Vision Béatifique, et complétera cette Vision à sa plénitude au moment où elle entrera au ciel... Avez-vous entendu cette parole 3 : " toute chair est herbe et sa beauté comme celle des fleurs sauvages ; l'herbe se dessèche, la fleur se fane, mais la Parole de notre Seigneur demeure à jamais ", et c'est pourquoi, votre vie est dérivée de Ma Parole, vous revitalisant. La chair est la chair, et la chair est fragile, mais Ma Parole est éternelle et vie. Pour maintenir votre âme en vie, Je vais sans cesse Me donner Moi-Même à vous, de plus en plus, Me manifestant à vous, en puissance et en grâce, tandis que Je vous exprimerai Mon Coeur et que Je vous montrerai des choses que nul oeil n'a vues et nulle oreille n'a entendues, des choses au-delà de la connaissance de l'homme car ce qui est connaissable à l'homme n'est pas la Connaissance que l'on acquiert par Ma Sainte Sagesse et qui coule de Ma Divinité. Maintenant que tu as goûté la bonté de ton Dieu, Vassula, qu'as-tu à dire ?

- Ta bonté, mon Seigneur, m'a acquittée ;
sans un seul mérite, Tu m'as acquittée.

- Je l'ai fait afin que tu aies foi et espérance en Moi, ton Dieu. Et que t'ai-Je fait d'autre ?

- Tu m'as demandé de T'offrir ma volonté ; alors...

- Alors, J'ai déversé Mon Amour en toi, pour obtenir l'amour de toi ; c'est à cause de cela que Je parle et que Je Me répète à vous tous. Vous pouvez obtenir en vous, Mes chers, la Divinité entière qui vous enseignera les mystères sacrés, la sublime et sainte Connaissance qui vient de la Sagesse, et comme un arbre, la Connaissance sera l'arbre croissant en vous, avec la Sagesse comme racine. Et de cet arbre, les vertus germeront.

Tu dis, Ma fille, que beaucoup de ceux qui lisent Mes Paroles ne pénètrent pas leur signification parce qu'ils les trouvent mystiques et scellées. Maintenant, J'ai expliqué ce que vous avez à faire pour comprendre Mes Paroles. Et dans l'abaissement, Je serai le Tout de votre âme, votre vie, votre bien-être, votre inspiration, votre bonne volonté, votre espérance, votre amour, votre foi, votre joie et votre Epoux sur qui vous pourrez vous appuyer, et votre résurrection. Ma bien-aimée alors sera choisie comme une parmi d'autres de Mes collaborateurs qui gouverneront avec Moi. Alors, tu pourras dire : " je vis une vraie vie en Dieu, parce que je participe pleinement à la vie de la Très Sainte Trinité ". Oui, en effet. Et quoique Je remplis toutes choses sans être contenu par leurs limites, Je peux encore bien demeurer à l'intérieur d'une âme limitée et devenir connaissable à l'homme sans perdre Ma transcendance.

Regarde-toi, Ma Vassula, et dis-Moi : quel est le signe de la transformation de quelqu'un ?

- Je pense qu'il y a de nombreux signes.

- Tu as raison de dire qu'ils sont nombreux, mais quel est le signe le plus sublime de tous ?

- D'après ce que dit St Paul, ce doit être l'amour divin dans l'être, qui est infusé par un influx de Ton propre Amour en cet être, transformant alors cette âme pour qu'elle progresse en profondeur spirituelle, l'amenant à croître en son amour et devenant déifiée, dieu par participation. Ton Amour divinise, et l'Amour transforme notre image si mauvaise en Ta Divine Image...

- Oui ! L'Ecriture dit : " fixe ton regard sur Yahvé et ta face s'illuminera ", ce qui signifie : " tu seras transformé à la ressemblance de Yahvé ". Ayant donné son propre moi 4 à Dieu, ce signe le plus visible de la transformation prend place. De là, d'autres signes suivent ; le signe de la joie, de la paix, d'une charité croissante, et c'est ainsi, par la charité qu'une âme peut obtenir la Connaissance du Dieu Trine. L'âme étant transformée sera comme une lampe brillant de l'intérieur et de l'extérieur, avec un amour divin et la Connaissance de connaître et de comprendre Dieu. Heureuse et libérée du monde et de son obscurité, cette âme volera à Moi, et restera en Mon Sein 5. Enflammée d'amour, enivrée de Ma Douceur, cette âme recherchera avec ferveur comment pénétrer encore plus profondément dans la Très Sainte Trinité. Et Moi, le plus délicat Epoux, Je continuerai à attirer cette âme plus près des Flammes d'Amour de Mon Coeur et à l'immerger en Nous pour qu'elle repose en Nous et soit capable de gouverner avec Nous. Alors, comment une âme peut-elle refuser ce que J'offre ? J'avais dit, jadis, que chacun, au Jour du Jugement, sera jugé selon la mesure de l'amour qu'ils ont eu tandis qu'ils étaient sur terre.

Qu'as-tu à dire ?

- Je dirai :

" quelle quantité de bonnes choses Tu as en réserve
pour ceux qui Te craignent,
et que Tu accordes à ceux qui font de Toi leur refuge
pour que toute l'humanité voie... " (Ps 31.20).

- Et Je vais dire à ceux qui sont encore attachés au monde que si vous vous décidez pour Moi, sincèrement, et que vous avez l'intention de faire la paix avec Moi, lorsque vous M'appellerez et viendrez et Me prierez, Je vous écouterai. Quand vous Me rechercherez, vous Me trouverez. Je vous laisserai, en effet, Me trouver et Je converserai avec vous et vous avec Moi car Je vous ai aimés d'un amour éternel et, ainsi, Je maintiens encore Mon Amour fidèle pour vous. Alors, venez, venez et arrachez le voile qui vous sépare de Moi. Venez contempler le Très Saint qui vous donnera la vie éternelle.

 

 

28 septembre 2000

 

- De Ton Temple, mon Seigneur, écoute ma voix
et fais-moi entendre la Tienne ;
que cette génération ouvre ses oreilles
et entende Tes Paroles qui sont plus douces que le miel,
plus douces même que le miel qui coule du rayon ;
David a dit :
" Tes serviteurs sont formés par Tes Paroles... "
(Ps 19.12)

- Et ainsi, sont-ils, car regarde ! qu'avez-vous tous vu ? qu'avez-vous entendu ? une élite marchant parmi l'élite ? un philosophe ou un membre de haut rang d'une académie théologique ? avez-vous vu quelqu'un revêtu de pourpre royale, de richesse, et acquérant la connaissance mondaine ? non ? alors, vous qui êtes venus entendre, qu'avez-vous entendu ? une autorité donnée par les hommes ? oh ! non, car ceux qui s'assoient et vous gouvernent ne sont pas oints de l'huile de la prophétie. Alors, qu'avez-vous entendu, durant toutes ces années ? un coeur ? oui ! c'est ce que vous êtes venus voir et entendre. Un coeur formé par Mes Paroles qui défient les puissances du mal et les dominations du Malin mais qui élèvent Mon Nom dans la louange et la gloire, consolant les découragés et les affligés, nourrissant les affamés de Mes Paroles. Vous êtes venus entendre un coeur clément formé par Moi et par Mes Paroles.

Oui, Mes serviteurs sont formés par Mes Paroles et, à ce jour, Je siège sur Mon Trône commandant cette cité, invitant tous les passants :

" Qui a décidé de discipliner sa vie en Moi ? qui a disposé son esprit à être corrigé et à venir habiter en Moi ? Malheur aux coeurs indécis, malheur aux coeurs indifférents, malheur aux coeurs orgueilleux et entêtés, le poids de leur péché les tirera en enfer ! Aujourd'hui, à nouveau, Je viens à toi, génération, te former par Mes Paroles Salvatrices, et te oindre pour que tu fasses le bien. Ne reste pas comme un arbre desséché ; viens à Moi et Je te ferai fleurir, et ton fruit sera bon. Viens à Moi et lorsque Je toucherai tes lèvres, tes lèvres couleront de gentillesse et tu seras délivrée de la mort. "

- Yahvé guide nos pas,
sinon comment pouvez-vous par vous-mêmes,
voir où vous allez ?

Le Trône de Yahvé
ne peut qu'être installé sur la gentillesse ;
l'Ecriture le dit.

- Et c'est ainsi... alors, ne dites pas : " de quelle autorité est-elle 6 venue nous parler ? " Je suis son Autorité et cette Autorité est venue dire aux moqueurs 7 : " Je vous expulserai de vos sièges, mais J'élèverai les humbles pour les envoyer évangéliser un peuple déchristianisé ; J'ai pris une longue respiration, soupirant, tandis que Je passais vers ces moqueurs ; leur esprit est entièrement envahi d'orties. Tandis que Je regardais la Vigne 8 que Mon Fils Jésus Christ leur 9 a laissé, J'ai poussé un autre long soupir. Où est le banquet de vins fins, de nourriture riche et juteuse, de vins finement filtrés ? Est-ce l'endroit où se trouvaient un millier de vignes ? "

Ah ! génération, comme J'ai pitié de vous. La pauvreté est à ton coude et, comme un mendiant, est dans le besoin 10. " Mange du miel 11 car il est bon ; le miel qui coule du rayon a une douce saveur et vous sauvera ! ", dis-Je. Mais personne n'écoute vraiment ; seul un reste est avide d'écouter.

Une Maison fut construite par la Sagesse, achetée par le Précieux Sang. Soudain, la vengeance de Satan s'est levée pour La détruire : " qui dois-Je envoyer pour faire ce travail de destruction ? Eh, bien, Je vais envoyer la Bête et ses adeptes pour démolir et diviser, pour profaner et abolir ce qui est le plus Saint... " Lorsque vint l'adversité, Je suis venu secourir, mais nul, parmi les officiels de l'Eglise, n'a vraiment écouté. " Ce n'est qu'une révélation privée ; vous n'avez pas besoin d'y prêter votre oreille ", disent-ils. Cacher Ma Voix est un péché mortel. Me passer au crible maintes et maintes fois et Me scruter 12 est un péché odieux à Mes Yeux. Votre incrédulité dira-t-elle un jour : " Mais, regarde, nous ne savions pas ; nous ne savions pas que nous offensions Ta Miséricorde ". En effet, vous avez offensé Ma Miséricorde. Non seulement, avez-vous offensé Ma Miséricorde, mais vous avez permis aux puissances du mal de gagner du terrain et de piller la Maison que Mon Fils a achetée avec Son Précieux Sang, à cause de votre incrédulité. Et combien ! avec quelle ingéniosité vous contournez Mes Paroles afin de justifier votre incrédulité ! Ne réalisez-vous pas que vous avez pris Mon Siège ? Réalisez-vous que vous devenez l'ennemi de la race humaine tout entière ? puisqu'en obstruant et en diminuant la valeur de Mes Paroles par Mes prophètes, vous les empêchez de prononcer Ma Volonté à Mon peuple et de se rassembler ensemble et d'unir la Maison de Mon Fils ? N'avez-vous pas entendu : " Là où il n'y a pas de vision, le peuple est sans frein ; bienheureux sont ceux qui gardent le Précepte " 13.

- Je prie pour celui qui s'est écrié vers Toi :
" je suis parvenu au désespoir
pour tous les efforts que j'ai dépensés sous le soleil ".

- Et Je lui dis : " tu n'as pas peiné en vain. Je n'ai aucun plaisir à cette division qui est un grave péché mais l'unité n'est pas hors de ton atteinte ". Beaucoup de paroles déformées viendront de beaucoup de coeurs, mais entre-temps, ne suis-Je pas en train d'appeler ? Si tu te décourages, tourne-toi vers Moi... " Mes serviteurs sont formés par Mes Paroles ", a dit Mon Esprit à David. Et tu les reconnaîtras à leur discours et à ce qu'ils prononcent. Cette génération dépérit. Aussi, n'interviendrai-Je pas en une telle apostasie ? Le ravageur ravage nos Vignes, pillant les Ecritures et vous le savez. N'interviendrai-Je pas ? Regardez, Mes Abels se lamentent dans le désert. Mes ambassadeurs de paix pleurent amèrement sur la dureté de votre coeur comme Mon Fils a pleuré amèrement sur la dureté de coeur de Jérusalem qui a persécuté chaque prophète...

- Jusqu'à quand, Seigneur ?

 

- Jusqu'à ce qu'ils apprennent à s'écrier :

" Bénédiction sur celui qui vient
au Nom du Seigneur ! "
 14

Et quant à toi, Vassula, Je te dis : Je trouve Mon délice en toi lorsque tu observes et n'oublie pas Mes Paroles qui t'ont formée et, à travers toi, d'autres. Garde tes yeux ouverts pour contempler Mes inestimables trésors et Mes merveilles de Mes Paroles. J'ai dit, Ma Vassula, que contempler la lumière de Ma Gloire est au-dessus de toute théologie. Eh bien ! y a-t-il quelque chose de plus grand dans le monde que pénétrer en ton Dieu et vous réjouir en Sa Présence ? Qu'y a-t-il de plus grand dans le monde que Me voir Moi la Divinité ? Celui qui est revêtu de Majesté et de Puissance vous parle. Je transcende et Je règne dans les hauteurs de la gloire, aussi, c'est là que vos yeux doivent être levés en permanence et vous serez sauvés.

C'est ce que tu dois continuer à enseigner à cette génération. Va réciter Mes actes afin que cette génération M'ouvre son coeur et que Moi, à Mon tour, J'ouvre sur elle les portes de la vertu. Ecrie-toi aux bergers gardant l'Eglise et demande-leur : " Y a-t-il quelqu'un par là qui a goûté la douceur et la bonté de notre Seigneur ? Y a-t-il quelqu'un ici qui excelle dans la connaissance de Dieu ? " Si vous dites "oui" à la première question et "non" à Ma seconde question alors, pourquoi Me persécutez-vous ? J'ai imploré et vous avez condamné. Je vous ai visités faisant briller Ma bienveillance sur vous mais l'arrogance et l'hostilité ont été vos offrandes pour Moi. J'ai frappé à votre porte mais vous ne M'avez pas ouvert et vous vous êtes assurés que vos fenêtres étaient également verrouillées. Vous n'avez fait aucune place à votre Seigneur. Dois-Je maintenant louer votre discours et votre flot de paroles qui me sont donnés dans Mes Assemblées ? puisque toutes ces paroles sont vides de la vacuité. A quoi servez-vous ? Humiliez-vous avant que vous tombiez malades. Que Mes Paroles soient votre éducateur, votre conseiller et votre délice, et vous vivrez.

 

 

16 octobre 2000

 

Le Seigneur est bon car Il m'a instruite ;
Il est connu pour enseigner et instruire
les pauvres et les misérables ;

mon Père, Ton Père est revêtu
de Puissance et de Majesté ;
louons-Le d'une seule voix
et accomplissons les voeux
que vous et moi avons faits au Très-Haut ;

adressons notre poème au Roi ;
mais comme je crains d'entendre :
"étais-tu présente à Mon Conseil ?"

- N'aie pas peur, Je t'ai conduite hors de dessous la terre, Je t'ai déterrée et J'ai dit :

"La paix sera tienne, Mon enfant !"

Hors de la terre d'Egypte, J'ai suscité des prophètes et des saints ; une bénédiction sur la terre d'Egypte : puisse son feuillage rester vert et puissent les arbres qui poussent au bord du Nil prospérer et continuer à produire leur fruit pour nourrir son peuple ; un glorieux trône fut érigé en chaque endroit où la Vierge Marie Ma Mère, Joseph le Juste et Moi-Même avons passé. "Egypte, Nous avons foulé ton sol et l'encens s'élevait au ciel tandis que nous passions ; n'as-tu pas lu dans l'Ecriture :

"Des Ambassadeurs viendront d'Egypte" 15 ;

alors, ne savais-tu pas que Je t'ai ointe également ? 16 Rien moins que la hauteur du ciel au-dessus de la terre est la grandeur de Mon Amour pour toi ; puisse ton sol continuer à produire de la nourriture et te garder joyeuse."

Tu M'as demandé, Vassula, si Je suis pleinement en toi, Moi le Dieu Transcendant ; J'ai, Ma bien-aimée, exposé Mes signes et Mes merveilles en celle que J'ai favorisée, et Je t'ai ointe en Mon Amour exubérant ; enivré par ta faiblesse, Je t'ai tenue dans Mes Mains, tandis que l'Huile s'égouttait comme de la myrrhe distillée partout sur toi, couvrant ta tête d'huile d'onction, prenant la forme de saphirs, afin de te présenter au Père qui, à la vue de tous les signes de Son Fils sur toi, te bénirait 17 et converserait avec toi. Dans Mon extrême générosité, J'ai soufflé sur toi Ma senteur afin que tu répandes son doux arôme autour de toi ; alors, tes ennemis - qui sont les forces de l'ombre guidées par Lucifer et Satan et qui contredisent Ma Divinité - sauront que tu as un Témoin dans le Ciel et un Défenseur dans les Hauteurs qui te soutiendront jusqu'à ce que tu accomplisses ta mission.

Tout cela t'apparaît-il extravagant ? pourquoi ? nul n'est égal à Moi ! Je ne suis pas un simple rouleau de livres  ! Ma Vassula, Je ne suis pas qu'une matière imprimée ! tant de manque de confiance, comme si tu avais reçu des épines dans tes mains et non des bénédictions 18. Laisse tes ennemis, dans leur malice, élever leurs menaces contre toi, contre Moi, contre Ma Divinité ; laisse-les ; il ne sera permis à aucun d'entre eux de triompher sur toi, aucun ! Et c'est ton Dieu, le Très-Haut qui parle. Laisse les sceptiques, ceux qui ont l'esprit rationaliste, les pharisiens de votre temps, qui à ce jour, n'ont jamais essayé de Me voir dans Ma Lumière Transcendante et dans Ma Gloire, ni de tirer leur discernement et leur connaissance de Ma Bouche - car Je continue à renouveler Ma création... Mais cela est oublié et, dans leur coeur, Je suis comme si J'étais mort. Je vous 19 le dis : "Ne touchez pas Mes oints, ne blessez pas Mes prophètes 20..."

Et à toi, Vassula, toi qui as peur, en Me regardant en face, que Je te demande : "As-tu été présente à Mon conseil ?" Ecoute : le Discernement ne t'a-t-il pas donné la lumière en tes yeux ? La Sagesse ne t'a-t-elle pas murmuré Sa Connaissance en ton intellect tout au long de ces années ointes  ? Au nom de ta nullité et de ta misère, Moi l'Epoux de Ma création, Je Me suis penché jusqu'à toi. Pour Ma Parole, tu étais une enfant analphabète 21. Tu étais non-éduquée et insouciante à tout flot de paroles divines, mais néanmoins, sous toute cette fange, en te scrutant, Je pouvais voir une noble étincelle pour Mon Saint Nom. Et maintenant, pour te rappeler : Qui t'a adoptée ? N'était-ce pas la Sagesse ? N'a-t-Elle pas été ton Educatrice ? Et Qui t'a guidée pour marcher uniquement sur des saphirs 22 ? N'était-ce pas la Sagesse ? Et Qui t'a enveloppée pour t'envoler dans les cieux ? N'était-ce pas la Sagesse ? Ne t'ai-Je pas prédit comment Je devais établir, par Mes Messages, Mon Royaume en chaque coeur ? Et que par Mon Saint Esprit, Je disciplinerais ces coeurs pour les transformer en apôtres pour votre temps ? Enfant de Mon Sacré Coeur que J'ai liée à Moi, ella 23 ; mi mé fovassé, alla min amfivoliss... sé thialexa yia to ergho mou... affissé tis amfivoliés sou, ella 24.

Ecris : J'établirai, comme Je l'ai dit, Mon Royaume en chaque coeur qui s'ouvre à Ma Parole. N'aie pas peur des injures dont usent les hommes mortels pour t'attaquer ; n'aie pas peur de la furie de l'oppresseur. J'ai scellé Mes Paroles sur ton coeur et J'ai laissé couler des gouttes de myrrhe sur tes lèvres afin qu'elles s'ouvrent avec grâce pour annoncer la paix et amener l'unité dans les coeurs de Mes fils et de Mes filles. Laisse les orgueilleux s'étonner de ta persévérance qui est donnée par Mon Esprit à ceux qui sont persécutés pour Ma Cause, et laisse-les éviter de te rencontrer comme ils le font 25. En Mon Jour, Moi, à Mon tour, Je les éviterai. Tandis qu'ils te traitent durement, rôdant autour de toi, supporte cette dureté humblement et avec dignité car, à travers ces hommes hautains, tu recevras ta récompense dans le ciel... A travers tes souffrances, tu élèves des âmes de leur sommeil, ou qui ont été emportées au loin par le monde. Je te révélerai la fournaise de Mon Coeur. Je continuerai à t'enseigner la connaissance de la Sagesse et Je bénirai tes pas tandis que tu marcheras avec Moi. Tandis que tu marches sur le chemin de l'unité, Mon épouse, tiens-toi solidement à ton Epoux et, à la fin, Je vaincrai.

- Dieu est près de toi et Il t'aime ! Je Suis 26 -

Je suis le Suprême Grand Prêtre sur toute Ma Maison, cette Maison que, dans leur manque d'amour, les hommes ont impitoyablement divisée. Aussi dois-Je rester à regarder Ma Maison être divisée et dans une telle rébellion, et ne pas intervenir ? Que professent-ils 27 ? Au nom de qui professent-ils leur foi ? J'ai abaissé Mes Yeux non pour les voir M'élever dans leurs mains sans foi, sans sainteté. Cependant, pour l'amour de Mes fidèles, Je descends dans leurs mains. Il est donné de moins en moins d'importance à Mon Eucharistie. Moi le Roi Illustre, Majesté au-dessus de toutes les majestés, Souverain au-dessus de tous souverains, Je vous appelle par grâce pour manger cette fois la Manne vivante, le Pain du Ciel, sous la forme de l'Eucharistie.

Et ainsi, Je dis à ces églises dont le clergé n'a pas accepté Mon Mystère : " Venez à vos sens et recherchez-Moi avec ferveur ; maîtrisez également votre ressentiment contre Ma Mère. Que chaque race sache que Ma Chair et Mon Sang viennent de Ma Mère. Oui, Mon Corps vient de la Très Sainte Vierge, de sang pur. Béni soit Son Nom ! Pour sauver tous les humbles de la terre qui Me reçoivent et pour leur donner la vie impérissable, Je suis devenu Pain pour Me donner à vous. Et par cette Communion, Je sanctifie tous ceux qui Me reçoivent, les déifiant pour qu'ils deviennent la chair de Ma Chair, les os de Mes Os. En Me partageant, Moi qui suis Divin, vous et Moi devenons un seul corps, spirituellement uni. Nous devenons parents, car Je peux vous transformer en dieux par participation. Par Ma Divinité, Je déifie les hommes... N'avez vous pas entendu : "vous aussi, vous êtes des dieux, des fils du Très-Haut, vous tous" 28 ?

Maintenant, Je suis jugé par des hommes. Le Vêtement 29 qui peut vous couvrir, vous ornant majestueusement, vous donnant une métamorphose, vous divinisant, est rejeté par ces églises qui ne peuvent pas comprendre Mon Mystère... Aujourd'hui, à nouveau, Je crie du Ciel : frères, pourquoi minez-vous Ma Divinité ? si vous prétendez être ceux qui savent ce qui est juste, alors pourquoi votre esprit pille-t-il Mon Eglise ? Je vous invite à régner avec Moi, Je vous invite à gouverner avec Moi, Je vous invite à célébrer la Messe et à prendre part au Divin Mystère de la manière que J'ai vraiment instituée " ".

- Et s'ils n'écoutent pas ?

- Les arrogants Me railleront sans cesse, mais c'est parce qu'ils se sont écartés de Ma Lumière. Je suis présent dans Mon Eucharistie, mais à moins qu'ils voient Ma Divinité avec des yeux spirituels, ils continueront à être comme un homme somnolent qui ne saisit jamais rien de ce que vous lui dites : " qu'avez-vous dit ? vous m'avez parlé ? hein ? ", demande-t-il. Ces églises Me proclament royal et glorieux, elles affirment Ma puissance, proclamant Ma redoutable puissance, Me chantant leurs louanges, reconnaissant Mon Omnipotence et Mes Puissantes merveilles, mais Je deviens une pierre d'achoppement lorsqu'il s'agit de mesurer la magnificence de Ma Divinité et de Ma Présence dans l'Eucharistie. Aujourd'hui, c'est la pierre d'achoppement rejetée par les bâtisseurs et ils ne réalisent pas que c'est la clé de voûte.

Et toi, Ma fille, continue à Me proclamer comme ton seul Amour, et dis ces paroles à tes frères et soeurs : " Le Seigneur est bon, car Il m'a instruite ; Il est connu pour enseigner et instruire les pauvres et les misérables ".

Fille délicate, Je vais partager quelque chose avec toi : bientôt, Je vais laisser le dragon manger sa propre queue ; Je vais bientôt donner des ordres du ciel ; J'entends restaurer Ma Maison ; Je vais ré-ériger Mon Eucharistie dans les maisons 30 qui ont été dépouillées de Ma Présence, et elles deviendront saintes. Vous 31 avez été pillées de Ma Souveraineté, rasées jusqu'au sol par le dragon ; cependant, Je vous dis, Je dis à chacune de vous : Mon Esprit sera déversé sur la terre pour l'imbiber de la rosée du ciel et l'herbe de la terre sera plus verte, et les arbres fleuriront et leur feuillage sera magnifique et leur fruit abondant, oui ! abondant. Attendez et vous verrez !

 32  " Qui te dit que tu dureras toujours ? tu as plané suffisamment longtemps comme l'aigle, installant ton nid et ton aiguillon parmi les étoiles 33 ; maintenant, viens Me faire face dans la bataille ; tu ne feras pas face à Abel ; Je vais abattre ton poignard ; tu as pillé Ma Maison, et tu as volé en Elle ce qu'il y avait de plus Précieux ; tu as volé à satisfaction de ton coeur ; tu as passé le portail de Mon peuple et tu les as aveuglés ; mais maintenant, ton temps est fini, bien que tu croies encore que tu peux étendre ton sombre royaume pour égarer Mon peuple ; plus rien de cela ; la justice est prête à couler comme de l'eau et Mon Esprit comme un torrent irréductible... "

Le temps est proche où l'on criera : " ah ! les temps sont si bons maintenant... "

Viens, je vais te donner du repos pour gagner une nouvelle vigueur. Vis Mes messages et suis le chemin que J'ai tracé pour toi...

ic

 

 

VOIR CAHIER SUIVANT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  1. Quelques personnes.

  2. 1 P 2.9.

  3. Is 40.6-8.

  4. Sa volonté.

  5. Expression montrant l'intimité.

  6. Apparemment, c'est à moi que Dieu fait allusion...

  7. Dieu m'a fait comprendre qu'Il entend par là les bergers qui se comportent comme Caïn et ne paissent pas les brebis qui leur sont confiées. Ils sont ceux qui sont comme des loups revêtus de peaux d'agneau ; certains d'entre eux ont de hautes position et persécutent les "Abels" - les bons et fidèles bergers -, et toutes les bonnes oeuvres de Dieu.

  8. Nom symbolique pour l'Eglise.

  9. Les gardiens, c'est-à-dire les prêtres.

 10. Pr 24.34.

 11. Symbolise la Parole de Dieu.

 12. En anglais "scan".

 13. Pr 29.18 ; "vision" désigne le don prophétique ; "le Précepte" désigne l'enseignement du prophète ou la Loi...

 14. Mt 23.39

 15. Ps 68.32

 16. Notre Seigneur m'a fait comprendre que l'Egypte également, doit être considérée comme sainte, comme Terre Sainte. Notre Seigneur m'a fait comprendre que l'Egypte a protégé la Sainte famille lorsqu'elle y avait fui ; l'Egypte L'a nourrie et abreuvée, mais L'a surtout protégée, et le Seigneur n'oublie jamais un bon geste.

 17. Cela m'a rappelé la bénédiction de Jacob (Gn 27).

 18. Ce jour-là, je fus soudain rongée de doutes... Dans mon extrême faiblesse, le Seigneur me parla patiemment comme l'on parle à un enfant dont le coeur est brisé...

 19. Le Seigneur S'adresse aux sceptiques.

 20. Ps 105.15.

 21. Il a plu à notre Seigneur d'utiliser ici le mot français "analphabète" au lieu du mot anglais "illiterate".

 22. Ici, les saphirs représentent les vertus.

 23. Cette phrase m'a été donnée en grec.

 24. Viens, n'aie pas peur de Moi, mais ne doute pas... Je t'ai choisie pour Mon Oeuvre... abandonne tes doutes, viens...
Comme je l'ai dit, dans ma stupéfiante faiblesse, une vague de doute a envahi mon esprit ; je suppose que le Christ m'a parlé en grec parce que cela me paraît plus paternel, pour mieux me consoler comme dans mon enfance.

 25. Certains évêques, lorsqu'il leur est demandé de me rencontrer, aussitôt qu'ils entendent mon nom, se mettent en colère jusqu'à l'absolue frénésie.

 26. En fait, cette ligne est hors contexte. Alors que le message en cours n'était pas terminé et devait être complété, à la demande du Père Gerhard Wenzel, j'ai ouvert mon cahier à cette page tandis qu'il me filmait à distance. Il voulait que j'apparaisse comme lorsque je suis sous dictée ; lorsque, tout à coup, le Seigneur vint et dit, en prenant ma main : "Dieu est près de toi et Il t'aime ! Je Suis !"

 27. Ceux qui n'ont pas encore compris que pour s'unir, ils devront plier dans l'humilité et aimer.

 28. Ps 82.6

 29. Nom symbolique pour le Christ.

 30. Le Seigneur entend par là : les églises.

 31. Le Seigneur entend par là : l'Eglise.

 32. Le seigneur S'est soudain tourné vers le démon (le dragon) et a dit ces paroles.

 33. J'ai entendu en même temps : parmi les fidèles ".